Chronique Retour

Album

09/12/14 - U-Zine

Mors Principium Est

Dawn of the 5th Era

LabelAFM Records
styleDeath metal mélodique
formatAlbum
paysFinlande
sortiedécembre 2014
La note de
U-Zine
8/10


U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

Avec Mors Principium Est, ça va et ça vient. Les albums ont par le passé été soit trop inégaux soit dépourvus de prise de risques. Mais l’on retrouve toujours au final ce plaisir incroyable d’écouter un death mélodique bien léché, avec un jeu de guitare inspiré et des mélodies à couper le souffle. Si je reste un grand fan de la musique brut des premiers albums, le dernier (... And Death Said Live) ne m’avait pas laissé indifférent. Après avoir vu pour la première fois le groupe en live au Summer Breeze cet été, les finlandais ont réussi à raviver la flamme, à quelques mois de la sortie de leur nouvel opus (Dawn of the 5th Era), leur cinquième comme vous avez pu le comprendre.

Le groupe ouvre son nouvel album avec une instrumentale doucement intitulée Enter the Asylum et qui monte lentement en puissance avant de nous envoyer sur le râble God Has Fallen qui contient tout ce que l’on attend d’un bon titre de Mors Principium Est : des riffs entrainants entrecoupés de breaks mélodiques très efficaces, une batterie soutenue bien que légèrement en retrait, un clavier très présent et un Ville Viljanen à la voix puissante qui fait varier les émotions au fil des ambiances. Ce premier titre est une tuerie, et annonce au final un album du même acabit : riche, puissant et mélodique.

J’avais plutôt apprécié la production du dernier album, très puissante, très carré bien qu’un peu synthétique. Ici le tout est très cohérent, pas trop froid comme c’était notamment le cas de Termination = Liberation, et bien dans l’esprit du message et des ambiances véhiculés par le groupe. Les orchestrations ne sont pas trop mises en avant et servent plus à définir une atmosphère plus qu’à constituer la structure des titres qui restent largement dominés par une batterie rapide et des riffs de guitare multiples (à l’exception peut-être de Innocence Lost). La musique des finlandais reste majoritairement guitar-driven et on ne s’en plaindra pas : Kevin Verlay et Andy Gillion sont excellents (Wrath Of Indra en est la parfaite illustration).

Ces derniers semblent aimer particulièrement les riffs rapides alternant du picking sur la corde de mi et des notes plus aigues sur les cordes inférieures et des breaks en tapping (comme c’est le cas sur We Are the Sleep qui n’est pas sans rappeler la grande époque d’Arsis version Ryan Knight). En tout cas, musicalement, l’album est très riche et se permet même quelques licks dans un style néoclassique comme l’intro de Monster in Me et une instrumentale agréable Apricity bien que loin d’être transcendante.

Comme c’est souvent le cas dans le death metal mélodique, la seule problématique demeure la longévité de cet album. Mors Principium Est fait du Mors Principium Est. Si on aime ce death mélo riche, savant mélange d’efficacité et de compositions travaillés sans jamais basculer dans le surplus de violence ni dans la démonstration technique ou le progressif, cet album sera apprécié. A l’inverse, en raison de l’homogénéité de cet album, il risque probablement de lasser les non aficionados.

En ce qui me concerne, j'ai été convaincu. Mors Principium Est reste un groupe très honnête, qui suit son chemin en continuant de faire légèrement évoluer sa musique sans ne jamais rien oublier du passé, à la manière d’un Kalmah. Plus mélodique et intense que jamais, le groupe nous offre ici un bel album malheureusement un peu gâché par un artwork plutôt brouillon. Le plus dur restera toutefois de devoir attendre le 5 décembre pour se le procurer en version physique.


1. Enter the Asylum
2. God Has Fallen
3. Leader of the Titans
4. We Are the Sleep
5. Innocence Lost
6. I Am War
7. Monster in Me
8. Apricity
9. Wrath of Indra
10. The Journey
11. The Forsaken

Les autres chroniques

Album

déc. 2012 U-Zine

Mors Principium Est

...And Death Said Live

Album

févr. 2017 Michael

Mors Principium Est

Embers of A Dying World