Chronique Retour

Album

09/12/14 - U-Zine

Blut Aus Nord

MoRT

LabelCandlelight
styleBlack Metal Expérimental
formatAlbum
paysFrance
sortieoctobre 2006
La note de
U-Zine
8/10


U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

Bien qu'il soit disponible depuis un an déjà, je n'ai toujours pas eu le temps d'écouter Thematic Emanation Of Archetypal Multiplicity. Et pour tout vous dire, je ne connais que les quatre premiers albums de Blut aus Nord, ce qui fait que je ne connaissais pas les prods expérimentales/"post BM" des Normands jusqu'à présent. Ne soyez donc pas surpris si je ne fais pas une fois allusion au Thematic Emanation Of Archetypal Multiplicity dans cette chronique qui, paraît-il, serait proche du nouvel opus de Blut aus Nord...

Blut aus Nord est un combo, à quatre membres, originaire de Mondeville en Normandie. Formé en 1994, il ne sort pas moins de quatre albums, un split et un EP qui avait fait pas mal de bruit, avant de nous balancer le déroutant MoRT.

Dérangeant, déstabilisant, déroutant, tordu, tous les mots sont bons pour qualifier ce MoRT, d'une race absolument différente des premiers Blut aus Nord. Cette nouvelle galette est composée de huit titres précisément, lesquels ne sont d'ailleurs pas sans rappeler le nouveau The Near Death Experience de Spektr, apparu par l'intermédiaire du même label. On peut également penser à d'autres projets influencés BM tels que Stalaggh, plutôt dans la démarche peut-être, mais ça s'arrête là. En fait, ce album sort carrément de la masse. Dès le premier titre, on est surpris, tant la musique s'avère chaotique, anti-mélodique, anti-rythmique et finalement très éloignée de ce qu'a réalisé le groupe par le passé. On constate même que cet album, indéniablement expérimental, n'a quasiment plus rien à voir avec le genre dit black metal, contrairement à Spektr qui nous avait tout de même livré quelques passages blackisants dans le dernier opus. Le seul élément BM que nous offre ce MoRT n'est autre que les vocaux de Vindsval et encore, ceux-là sont tellement étouffés et retouchés qu'ils sortent réellement du commun. Ici, le côté électronique est plus présent, les guitares sont dissonantes et même vrombissantes. Les parties de guitare et de batterie, quant à elles, sont tellement déstructurés que ça devient déroutant. Lorsque les guitares semblent devenir plus mélodiques, le groupe nous livre systématiquement à un flot de noirceur, sans mélodie ni structure.

AU premier abord, cet album peut paraître comme un brouhaha, du bruit et sans plus. Mais c'est en l'écoutant plusieurs fois que l'on s'aperçoit de sa subtilité. Blut aus Nord, toujours en quête de nouveautés, expérimente et on peut remercier le groupe pour ça. MoRT est un disque original, oppressant, étouffant, respirant le mal-être et la dysharmonie. Ceux qui ont apprécié le côté expérimental du dernier Spektr apprécieront d'autant plus ce nouveau méfait.

1. Chapter I
2. Chapter II
3. Chapter III
4. Chapter IV
5. Chapter V
6. Chapter VI
7. Chapter VII
8. Chapter VIII

Les autres chroniques

Album

mars 2003 U-Zine

Blut Aus Nord

The Work which Transforms God

Album

oct. 2007 U-Zine

Blut Aus Nord

Odinist – The Destruction of Reason by Illumination

Album

févr. 2009 U-Zine

Blut Aus Nord

Memoria Vetusta II - Dialogue With The Stars

Album

avr. 2011 U-Zine

Blut Aus Nord

777 - Sect(s)

Album

oct. 2014 U-Zine

Blut Aus Nord

Memoria Vetusta - Saturnian Poetry

Album

sept. 2019 S.A.D.E

Blut Aus Nord

Hallucinogen