Live reports Retour
mardi 1 mars 2005

MxD + Crack Ov Dawn + Zuul Fx + Lycosia

La Locomotive - Paris

U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

Les festivals organisés par les maisons de disques deviennent à la mode. Il y a un mois de ça, j’entrais dans cette même salle de La Loco, pour le festival de Holy Records. Aujourd’hui, je mis présente pour voir les groupes du label Equilibre Music dont Mxd, Crack Ov Dawn, Zuul Fx et Lycosia. Malheureusement, le mardi soir n’est pas le bon jour pour avoir le plus d’affluence, et mes dires se confirment lorsque que je suis dans la (petite) file d’attente dans un froid glacial. Heureusement pour moi, j’ai rendez-vous avec Steeve Petit, chanteur de Zuul Fx, pour une interview ce qui me permet de rentrer un peu avant l’ouverture des portes dans la salle.

Sachant que notre entrevue (avec MarTin) avec Steeve devait se dérouler avant 21 heures et du fait du retard engendré par les interdictions de jouer avant 22h car cela dérange le voisinage (Moulin Rouge et théâtre), je n’avais pas envisagé une seule seconde de rater une miette du show. Encore une fois, on se met le doigt dans l’œil car dès que l’on commence notre interview, après une séance photo interminable du groupe, MxD monte déjà en scène.

Nous n’avons pût donc, que voir la fin du set des suisses. Ils opèrent dans une sorte de techno métal et bien évidemment, pas de batteur (ni de bassiste), mais juste un chanteur, un guitariste et deux mecs derrière leur écran d’ordinateur portable ! C’est assez rare de voir ce genre de groupe «informatisé », mais ils ont de plus en plus tendance à se développer. Moi qui croyait voir une fosse plutôt mole sur ce style de metal, et surtout en tant que première partie, c’est une salle fort bien chauffée que je vois. Ils finirent leur set par l’hymne house « Don’t you know Potelop ? We got the Pompelop » remixé à la sauce metal dont le rendu fut plutôt bon et surtout inattendu !

C’est ensuite au tour de Crack Ov Dawn d’entrer sur scène… ou plutôt, à juste titre, de faire leur show. En effet, leur glam metal respecte les règles du glam : maquillage, tenues de travesti, lunettes de soleil… sont au rendez-vous. Fort d’avoir une tête d’affiche glam rock, les nombreux fans de glam présents prennent leur pied. Etant fan de musique un « poil plus brutal », on ne peut pas dire que j’ai adoré mais c’était tout de même plutôt agréable à écouter. Un petit côté Marilyn Manson dans leur musique, leur donne un atout supplémentaire.
Le groupe conclura son set sur i Love To Say Fuck avec une énergie qui fait plaisir à voir.
Mais l’heure tourne et il reste encore deux groupes ! Ayant le contrainte de minuit et demi, dû à l’horaire du dernier métro, j’angoisse me disant que je ne verrais pas mes chouchoux de la soirée, Zuul Fx.

Mais à minuit, voilà les quatre membres du groupe qui pointent le bout de leur nez : enfin ! Le groupe commence par un magistral Behind the Light et nous prouve qu’ils sont aussi efficace en live que sur album. Leur thrash indus est aidé par les back vocals du guitariste, Blast et du bassiste Shag. Le batteur a un jeu similaire à celui de Raymond Herrera de FF, ce qui est donc plutôt respectable. Les fans étaient bien là mais restaient un peu trop maigres. Le charisme de Steeve relève le niveau grâce aux quelques paroles échangées avec le public.
Et ça marche ! Ce dernier a même la chance d’avoir deux petites groupies au premier rang, criant de toutes leurs forces… Zuul Fx est désormais une véritable machine de guerre enchaînant tubes sur tubes que ce soit avec Punisher, Cabal ou I 8 U. On regretta cependant l’absence de Devil Star du set. Puis, le groupe va même gâter les gens présents par un nouveau titre de leur prochain album, histoire de fêter dignement la sortie de leur premier album By The Cross.

Malencontreusement, nous devions partir juste avant la fin du show et l’énorme Hypochrist, vu qu’il n’était pas tentant de rentrer à pied sous cette neige… Nous n’avons donc pas pu voir la prestation de Lycosia plutôt tardive.

Une soirée agréable et économique (10€ pour 4 groupes) malgré les changements d’horaires qui nous empêchèrent de voir tous les groupes présents, ce qui fut plutôt regrettable. L’éclectisme des différentes formations m’a permis de découvrir certains styles que je n’avais encore jamais vus en live ; même s’ils ne m’ont pas encore converti, ils restent quand même plaisants à voir en live…