Chronique Retour

Album

09/12/14 - U-Zine

Iron Maiden

The Number Of The Beast

LabelEmi
styleHeavy Metal
formatAlbum
paysAngleterre
sortiemars 1982
La note de
U-Zine
10/10


U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

Que ceux qui n'ont jamais écouté « The Number Of The Beast » ou « Run To The Hills » appuyent gentiment sur la flèche en haut à droite de votre fenêtre ! The Number Of The Beast, c'est tout simplement l'album culte parmi les albums cultes d'Iron Maiden. Non pas qu'il soit le meilleur, loin de là même. Mais cet album a une aura qui le fait se placer au panthéon des albums de Metal mythique à coté du Reign In Blood de Slayer ou du Master Of Puppets de Metallica. Quand on pense Iron Maiden, on pense The Number Of The Beast instinctivement et ce même quand on ne connaît que très peu la formation.

Justement concernant celle ci, on peut dire qu'il y a eu un changement majeur en 1982 avant la sortie de cet album. Paul Di Anno, détruit par des problèmes d'alcool, est viré du groupe pour être remplacé par celui qui deviendra le grand frontman du groupe, Bruce Dickinson. Tout juste parti de Samson, Bruce n'a pas du tout le même style vocal que Paul. Un peu le cul entre deux chaises entre Punk et Metal, Steve Harris en choisissant cet inconnu fait le choix d'axer définitivement sa musique vers le Heavy Metal. Bruce, en effet, bien que capable de chanter de manière rauque et agressive, évolue dans un registre beaucoup plus Heavy qui comprend donc une voix aigue pouvant être poussée vers des notes très hautes. Pour son galop d'essai encore un peu hésitant, la performance est excellente, pas sa meilleure mais Bruce est à l'origine du renouveau et de la consécration d'Iron Maiden car au delà de son talent vocal, il est surtout un frontman d'exception capable de se mettre une foule dans la poche en deux petites minutes.

La musique d'Iron Maiden perd donc sa folie et son coté Punk pour un Heavy à la recette simple mais terriblement efficace. Iron Maiden est plus posé et maitrise bien mieux son sujet. Le groupe franchit un cap, passe de l'adolescence à l'age adulte. Tout paraît plus simple, plus fluide et par conséquent, entre plus facilement dans la tête des fans pour mieux y rester. The Number Of The Beast c'est tout simplement un enchainement de tubes sans prise de tête qui marquent les esprits.
A commencer par les deux titres que je vous ai cité dans l'introduction qui ont des rythmiques en bétons, une basse qui galope, qui galope, qui galope et qui est toujours aussi inspirée, des double soli toujours à tomber, des refrains efficaces comme jamais (voire même peut être un peu trop facile sur les deux titres en questions).

L'émotion est également au rendez vous avec un « Children Of The Damned » aux forts relents du « Heaven And Hell » de Black Sabbath notamment sur le break et surtout avec le classique ultime du groupe « Hallowed Be Thy Name » qui raconte les derniers instants d'un condamné à mort et qui est moins direct mais certainement le meilleur titre de cet album aux travers de la voix blessée de Bruce et des envolées mélodiques de la doublette Murray Smith qui nous en fait voir de toutes les couleurs aux multiples influences et qui a gardé un peu son coté Rock'n'Roll sur un titre comme « 22 Acacia Avenue » dont un riff ressemble même particulièrement au riff du break de « Market Square Heroes » de Marillion, groupe de Rock Néoprogressif qui ne peut être comparé à Iron Maiden qu'en terme de talent..

Je ne vais, cependant, pas vous quitter quelques petits reproches à faire sur The Number Of The Beast. Outre le chant encore un peu hésitant de Bruce, on retient que deux titres sont en dessous du reste, « Invaders » et son refrain qui rappelle « Phantom Of The Opera » et un « Gangland » qui ont du mal à rester dans les mémoires à coté du reste.

Je vais me répéter mais Iron Maiden a frappé un très grand coup avec The Number Of The Beast. En étant plus accessible que certaines autres formations, le groupe a augmenté sa fan base de manière conséquente et a permis de démocratiser un genre qui n'avançait plus tellement.

UP THE IRONS!

1. Invaders
2. Children of the Damned
3. The Prisoner
4. 22 Acacia Avenue
5. The Number of the Beast
6. Run to the Hills
7. Gangland
8. Hallowed Be Thy Name

Les autres chroniques

Album

avr. 1980 U-Zine

Iron Maiden

Iron Maiden

Album

févr. 1981 U-Zine

Iron Maiden

Killers

Album

mai 1983 U-Zine

Iron Maiden

Piece of Mind

Album

sept. 1984 U-Zine

Iron Maiden

Powerslave

Album

juin 1986 U-Zine

Iron Maiden

Somewhere in Time

Album

avr. 1988 U-Zine

Iron Maiden

Seventh Son of a Seventh Son

Album

sept. 1990 U-Zine

Iron Maiden

No Prayer For The Dying

Album

mai 1992 U-Zine

Iron Maiden

Fear of the Dark

Album

oct. 1995 U-Zine

Iron Maiden

The X Factor

Album

mars 1998 U-Zine

Iron Maiden

Virtual XI

Album

mai 2000 U-Zine

Iron Maiden

Brave New World

DVD

janv. 2002 U-Zine

Iron Maiden

Rock In Rio

Album

sept. 2006 U-Zine

Iron Maiden

A Matter of Life and Death

Album

août 2010 U-Zine

Iron Maiden

The Final Frontier

DVD

mars 2012 U-Zine

Iron Maiden

En Vivo