Chronique Retour

Album

01/12/02 - U-Zine

Katatonia

Brave Murder Day

LabelAvantgarde Music
styleDark Doom Melodique
formatAlbum
paysSuède
sortiejanvier 1996
La note de
U-Zine
8.5/10


U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

Nos amis suédois de Katatonia aimaient à se faire désirer durant les années 90. En effet, bien qu’ayant participé à deux EP et à un split avec Primordial, il leur fallut tout de même quatre ans pour donner suite au prometteur et influent Dance Of December Souls.
Un problème majeur se pose et non des moindres. Le pauvre Jonas Renkse a perdu sa voix Black (Pas étonnant vu comment on le sentait forcer sur le précédent album). Mais Katatonia a de la ressource et va s’adjuger les services pour cette tache d’un jeune homme dont la cote monte de plus en plus, un certain Mikael Akerfeldt connu alors pour ces travaux avec Opeth et avec Dan Swanö.

Bien qu’étant tout sauf joyeux, Brave Murder Day semble moins dépressif et torturé que sur Dance Of December Souls. Il faut dire que la voix de Jonas poussée à l’extrême et terriblement sincère aidait a ce ressenti. Ici, Mikael Akerfeldt utilise son growl si caractéristique et y met, une fois n’est pas coutume, tout son cœur. Il est néanmoins dommage que son chant soit si peu varié pour partir un peu plus aigu car vers la fin de l’album, on tombe un petit peu dans la monotonie. Cependant, on retrouve certains effets sur la voix comme sur le « Pierced By The Darkness » sur « Endtime » qui donne un coté proprement terrifiant.

Jonas a beau avoir été remplacé pour le chant couillu, le père s’est recyclé et assure désormais la voix claire. Toutefois, il reste peu présent sur l’album mais quand il participe à la fête, il ne fait pas semblant. Prenez « Day » qui est un titre minimaliste à souhait où l’on peut se délecter de sa voix complètement mise en avant (même si la musique derrière reste géniale). Et quelle voix mes amis ! Pleine de sensibilité, de pureté et de mélancolie. On le retrouve également sur la deuxième partie de l’album où ses quelques brillantes mais trop rares apparitions donnent un coté humain à l’album car Mikael Akerfeldt donne lui plus une image d’un monstre (voire le Diable en personne) blessé. Les interventions de Jonas sont, d’une certain façon, rassurantes.

Ce qui n’est pas rassurant en revanche, c’est son jeu à la batterie qui est affligeant de pauvreté. Toujours le même rythme couplé d’un son que je trouve très moche, en particulier celui de la double pédale. Cela enlève beaucoup de charme à l’ensemble qui semblait si parfait.
En effet, les guitares sont, elles, très inspirées et bons nombres des riffs font partis du must du genre comme le riff principal de « Brave » ou le final de « Endtime ». les différents arpèges laissent également sans voix tellement ceux-ci sont beaux en particulier celui de « Rainroom ».

Katatonia a raccourci la durée des chansons (seulement une seule dépasse les dix minutes et de peu), ce qui permet d’éviter les quelques longueurs que l’on retrouvait sur le précédent opus et qui faisaient inévitablement décrocher l’auditeur. L’écoute devient alors plus facile d’autant plus que l’album est suffisamment varié et recèle d’assez de richesse pour ne pas ennuyer l’auditeur. En fait, comme je l’ai déjà dit, seule la voix peut paraître un peu monotone.

Envoûtant, varié, mélancolique et relativement accrocheur, Brave Murder Day me semble plus abouti et moins ennuyeux que Dance Of December Souls. Une chanson comme « Day » laisse également entrevoir la nouvelle carrière du groupe vu que Brave Murder Day est le dernier album Dark/Doom du groupe qui a du se réorienter vers des choses plus softs mais non moins excellentes dès l’album suivant, Discouraged Ones pour permettre à la musique de coller à la nouvelle voix de Jonas.


1. Brave
2. Murder
3. Day
4. Rainroom
5. 12
6. Endtime

Les autres chroniques

Album

déc. 1993 U-Zine

Katatonia

Dance Of December Souls

Album

janv. 1994 U-Zine

Katatonia

For Funerals To Come

Album

avr. 1998 U-Zine

Katatonia

Discouraged ones

Album

mai 2003 U-Zine

Katatonia

Viva Emptiness

Album

mars 2006 U-Zine

Katatonia

The great cold distance

Album

nov. 2009 U-Zine

Katatonia

Night Is The New Day

Album

août 2012 U-Zine

Katatonia

Dead End Kings

Album

avr. 2020 Varulven

Katatonia

City Burials