Chronique Retour

Album

09/12/14 - U-Zine

Napalm Death

Leaders Not Followers: Part 2

LabelCentury Media
styleDeath/Hardcore
formatAlbum
paysAngleterre
sortieseptembre 2004
La note de
U-Zine
7/10


U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

En cette rentrée 2004, Napalm Death, les précurseurs du grindcore (grâce l’album Scum sortie en 1987), sont de retour avec l'album de reprise Leaders Not Followers : Part 2 (une suite à un premier album de reprise sorti il y a déjà 5 ans). Habituellement, on se dit qu’un groupe sort un album de reprises pour faire parler de lui entre deux skeuds, par manque d’inspiration ou parfois pour une question marketing, mais quenini, Mark Greenway (chanteur) et ses copains de jeux ne mangent pas de ce pain là, puisqu’ils ont voulu très sincèrement se faire plaisir, en faisant découvrir à leur fans (et aux autres) des morceaux pas forcément très connu.

En effet, les dix neuf morceaux étalés sur l’album sont uniquement des reprises de chansons sorties dans les années 80, dont un bon nombre m’étaient complètement inconnues je dois l’avouer, même de nom. L’ensemble est plutôt homogène, puisque Napalm Death a choisi de reprendre les chansons de groupes de genres différents, puisant dans les débuts du death (les groupes Massacre et Master), dans le hardcore old-school (Anticimex à deux reprises sur l’album, ou Agnostic Front), le thrash (Kreator) ou le crossover (mélange Thrash/Hardcore par exemple) comme Cryptic slaughter, le premier morceau de l’album. Sans oublier de pimenter l’intérêt de celui-ci en incluant des chansons de groupes cultes, comme Troops of doom de Sepultura, et Riot of violence de Kreator. Alors, est ce que la sauce monte délicieusement aux tympans (l’expression est étrange, je sais) sans fioriture ? C’est là qu’on est en droit de s’interroger…

Je n’ai réussi à apprécier qu’un nombre restreint de chansons. Hormis celles, admirablement repris, de Sepultura et Kreator (qu’on ne présente plus tellement elles me perforent les trippes), les seules sortants véritablement du lot sont Blind Justice d’Agnostic Front, et la très intéressante Fright Night de Wehrmacht, avec son intro en version métal de la célèbre musique du film "Halloween". En revanche, les deux morceaux du groupe Anticimex par exemple manque très serieusement d’originalité, les morceaux étant répétitifs et barbants… en ce qui conçerne les chansons de courtes durées, tel Face down in the dirt de The Offenders, ou I’m tired de Die kreuzen, le constat n’est pas meilleur, à savoir qu’on ne ressent aucune émotion positive.

Napalm death est finalement parti d’un bon principe, à savoir choisir de vieux morceaux souvent méconnus du public, mais quelques uns tendant plus vers la médiocritée, ne trouvent pas leur places dans cet album, malgré tout le talent de Mark Greenway à savoir personnifier à sa manière de façon brillante les morceaux choisis, grâce à sa voix caverneuse. Le groupe néanmoins ne compte pas s’arrêter en bon chemin, puisqu’il sortira selon les dires d’autres opus similaires... en attendant, Napalm death nous donne rendez vous en 2005 avec un nouvel album, cette fois cent pour cent fabriqué maison.


1. Loylife (Cryptic Slaughter cover)
2. Face Down In The Dirt (The Offenders cover)
3. Devastation (Devastation cover)
4. Messiah (Hellhammer cover)
5. Victims Of A Bomb Raid (Anticimex cover)
6. Night Of Pain (Wehrmacht cover)
7. War's No Fairytale (Discharge cover)
8. Conform (Siege cover)
9. Master (Master cover)
10. Fire Death Fate (Insanity cover)
11. Riot Of Violence (Kreator cover)
12. Game Of The Arseholes (Anticimex cover)
13. Clangor Of War (Massacre cover)
14. Dope Fiend (Attitude Adjustment cover)
15. I'm Tired (Die Kreuzen cover)
16. Troops Of Doom (Sepultura cover)
17. Bedtime Story (The Dayglo Abortions cover)
18. Blind Justice (Agnostic Front cover)
19. Hate, Fear And Power (Hirax cover)

Les autres chroniques

Album

mai 2005 U-Zine

Napalm Death

The code is red… Long live the code

Album

sept. 2006 U-Zine

Napalm Death

Smear Campaign

Album

janv. 2009 U-Zine

Napalm Death

Time Waits For No Slave

Album

janv. 2015 DarkMorue

Napalm Death

Apex Predator - Easy Meat

Album

sept. 2020 ZSK

Napalm Death

Throes Of Joy In The Jaws Of Defeatism