Articles Retour

L'édito #5 | Avril 2015

lundi 6 avril 2015 - Willow
Willow

Chers gens, bonsoir ! Il y a de cela quelques jours avait lieu la putain de pire putain de journée de toute la putain d'année. Putain. Et je ne parle pas du jour de ton anniversaire. Le premier avril, c'est le jour où viennent s'accoupler avec disgrâce l'humour plus que gênant d'un Bigard en pleine forme, l'expression d'un ingénu du web qui avale sans mâcher tout ce qu'il lit sur Facebook, et la connerie ambiante qui règne sur le monde depuis des millénaires. C'est un beau programme ça hein. Et le pire, c'est que les gens sont hyper heureux de voir cet événement arriver, le préparent, et donnent tout ce qu'ils ont à l'instant T. Mais... mais... mais dans quel monde c'est amusant, un poisson en papier découpé à l'arrache scotché à un sweat-shirt ?!

Comme chaque année, c'est dix mille métalleux qui se sont coupé les cheveux, vingt mille qui ont arrêté de boire de la bière, mille groupes qui ont splitté (pour cinq cent qui ont signé chez Nuclear Blast), cent personnalités qui sont décédées dans des circonstances tragiques, et Linksthesun qui a même publié un Point Culture sur les mangas. C'est aussi un million de pigeons qui ont relayé les infos en les prenant au sérieux. Il se passe quoi dans vos têtes ?! Comment vous en venez à débattre pendant cinquante ans sur les réseaux sociaux pour savoir si le frangin Adler ferait un bon remplaçant ou non pour Dave Mustaine ? Non mais sans déconner, ça ne vous dirait pas de faire preuve d'un peu de bon sens, de regarder votre calendrier ou que sais-je ? "J'avais oublié qu'on était le premier avril !" - Mais ça c'est tellement pas possible, à moins de vivre sous terre, même ton alibi est foireux en ce jour de merde ! Ah, on me signale dans l'oreillette que ce n'est pas la peine d'en faire un cake, parce que c'est de l'humour. LOL. Bon, je passe sur les coming-out divers et variés et autres nouveaux singles de Bolt Thrower, parce que deux trois trucs m'ont quand même fait sourire. Héhé.

Pour commencer, l'association VS-Webzine / Horns Up pour organiser la grande fête du Metal, avec un crowdfunding demandant un million d'euros contre des contreparties affreuses. Ingénieux, belle synthèse de plusieurs blagounettes locales, j'étais même prêt à raquer pour câliner Maxwell devant mes potes comme l'article le proposait. Un peu de folie que diable. De même, les fantastiques copains de Scholomance Webzineont annoncé la fin de la longue et fructueuse carrière d'Hubert de Metalliquoi, ce qui, en plus de me faire marrer, a eu le mérite de faire frissonner d'effroi sa fan-base parfois un tantinet naïve. Hé. Voilà voilà... c'était amusant... valait le coup... deux articles... DEUX ARTICLES.

Est-ce que ça valait vraiment la peine de faire peur à 90% de la population redoutant cet événement avec des sueurs froides, vraiment, est-ce que ça valait le coup ?! Est-ce que ça valait le coup de faire peur au point que j'ai redouté de me rendre sur mon lieu de travail, hein ?! Pitié, je vous implore par tous les dieux, arrêtez cette fête incroyablement beauf, nulle, pas marrante, triste, maussade, et moche. Pitié. Pitié. Du coup, maintenant que j'ai bien pleuré, je m'en vais cacher des œufs de Pâques, ça c'est marrant ça. Monde de merde.

PS : La suite sur les concepts, ça se passe dans deux semaines, quand je me serai remis de l'ulcère que m'a provoqué de caprice que vous venez de lire.