Live reports Retour
samedi 25 janvier 2014 - U-Zine

Blood Fire Death + Belenos + Himinbjorg + Bran Barr

Atelier des Môles - Montbéliard

U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

Le 25 janvier dernier, se tenait une affiche de haute volée, organisée par la Horde Séquane, en terres montbéliardes. Au programme, quatre groupes de Black Metal à forte teneur pagan : Bran Barr, Himinbjorg, Belenos et Blood Fire Death. Il n'en fallait pas plus pour me tirer de ma région Rhône-Alpes pour aller goûter de cette bonne liqueur auditive.

Les hostilités commencent avec les franciliens de Bran Barr. On remarquera la présence d'Amduscias (Temple of Baal) parmi les six musiciens. Bran Barr produit un Black Metal celtique, s'appuyant sur l'intégration d'un violon et sur les parties en voix claire du chanteur. Pour son set, le groupe puise dans les deux seuls albums en date (les chronique de Naerg et Sidh), les titres s'enchainent bien, c'est combatif et épique. Le public, encore clairsemé et distant de la scène, écoute néanmoins avec plaisir la prestation. Une bonne entrée en matière

Set-list : Celebration // Rebirth // Pride and Malevolence // Bàas in the Underworld // Fury // The Lamentable Tragedy of Deirdra // Righ'beern
 

Après quelques minutes de pause, se mettent en place les quatre musiciens d'Himinbjorg. Je ne vais pas le cacher, c'est en partie pour eux que j'ai fait tant de kilomètres aujourd'hui. Je les avais vus il y a quelques mois de cela à Chambéry, leur prestation m'avait scotché. C'est donc avec une certaine impatience doublée d'excitation que retentissent leurs premières notes. Et diantre que c'est bon ! Himinbjorg nous gratifie ses meilleurs titres, qui prennent une autre dimension en live, plus envoûtants, plus énergiques, plus épiques. La horde, emmenée par Zahaah (chant/basse), est véritablement taillée pour la scène, chacun maîtrisant son rôle : Xavier aux futs, Sven à la guitare et, pour sa première participation live, Quentin (Caïnan Dawn), également à la gratte. Trois quarts d'heure de musique guerrière totalement jouissive, conclue par une reprise des finlandais d'Impaled Nazarene. Le public est conquis.

Set-list : Intro // Forest // Death of a king // Solstice // Interlude // Nouveau Morceau 4 // Destin de sang // Rising / The horny and the horned (Impaled Nazarene cover)
 



Une autre pointure du Pagan Black est à l'honneur ce soir, les bretons de Belenos et son leader invétéré Loïc cellier. J'étais curieux de voir ce que donnait leur musique en live, si mystique sur CD. Et bien les premières minutes surprennent. C'est résolument violent et direct. Le son manquait assez de clarté, faisant perdre l'aspect spirituel des compositions dans ce mur sonore. Cela dit, l'assemblée ne semble pas s'en plaindre, elle en redemande même. Pour ce qui me concerne, je reste partagé.

Set-list : L'ombre du Chaos // Tal Ifern // Dernière Rencontre // Le Déluge // Fureur Celtique // Gorsedd // Morfondu // L'enfer Froid // L'Antre Noir // Par Belenos



Enfin, pour conclure la soirée de façon mémorable, c'est un tribute band qui monte sur scène, les allemands de Blood Fire Death, reprenant le répertoire de Bathory. Pour tout métaleux ayant vécu la mort de Quorthon en 2004, le show aura comme un arrière-goût de nostalgie. Au premier abord, les six membres surprennent, tous plus ou moins quarantenaires, un look plus hard rock que metal. Mais dès les premières notes, cet hypothétique scepticisme est balayé. Les musiciens sont d'un grand professionnalisme, emmené par un vocaliste aussi à l'aise dans les voix claires (très Heavy Metal soit dit en passant) que dans les parties Black. Les diverses périodes de Bathory sont passées en revue, avec (entre autres) les albums Hammerheart, Twilight of the gods, Bathory, Blood Fire Death, Nordland II... le public est en osmose avec le leader qui ne manque pas d'animer la scène. Malheureusement, pris par le temps, les allemands ont dû écourter leur set, tout juste pouvant placer le fameux One road to Asa Bay que tout le monde réclamait. Enfin, pour faire monte l'émotion à son paroxysme, les membres ont entonné a capella le morceau Hammeheart, certains dans le public versant une petite larme. Un show impressionnant et captivant !

Set-list : Twilight of the Gods // Under the Runes // ... // Necromancy // A Fine Day To Die // Sea Wolf // Father To Son // One road to Asa Bay // Hammerheart





Un immense merci aux groupes et aux organisateurs pour cette soirée, une franche réussite !

Pour les photos, ça se passe ici : www.u-zine.org/photo.php?id=376