Chronique Retour

Album

09/12/14 - U-Zine

Scorpions

Love At First Sting

LabelEMI
styleHard Rock
formatAlbum
paysAllemagne
sortiemai 1984
La note de
U-Zine
9/10


U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

Scorpions fait parti de ces rares groupes que j'ai toujours aimé. Déjà petit, j'adorais écouter « Still Loving You », de la même manière que « The Final Countdown » d'Europe, était une de mes chansons préférées. A croire que j'étais vraiment un Metaleux dans l'âme. A coté de cela, j'aimais évidemment toutes les merdes que j'écoutais à la radio tout en étant fasciné par l'électro d'un Fat Boy Slim (WTF?).

Tout cela pour vous démontrer l'aura d'un groupe comme Scorpions, on ne peut plus fédérateur. L'un des rares groupes d'aussi bonne qualité à pouvoir rassembler tous les horizons grace pour beaucoup à cet album, Love At First Sting.

Vous savez comment c'est. Quand on débute dans le métier de Metaleux, on ne dit pas qu'on aime Scorpions, un groupe de tapettes trop commercial. On préfère se tourner vers des Linkin Park, des Slipknot. La base en somme. Puis, on va toujours à la recherche du groupe le plus bourrin qui soit. Enfin, un jour quand on est plus curieux et surtout un peu plus ouvert d'esprit, on se demande si des groupes comme Scorpions ou Europe étaient vraiment si merdiques que ça. Bien sur on est surpris.

Pour les Allemands, on s'attend à un album pompeux à l'image de son nom et de sa pochette avec de la Power balade en-veux-tu en-voila. Après tout si cet album eu du succès, ce n'est pas pour rien. Après la première écoute, le couperet tombe... Il faut attendre le neuvième titre (sachant qu'il y en a neuf) pour écouter la première ballade qui n'est autre que « Still Loving You » et quelle ballade mes amis! Il n'est pas étonnant de la voir truster les sommets des hits parades. Elle avait tout pour réussir. Le thème de l'amoureux qui souhaite reconquérir sa dulcinée est universelle, la montée en puissance du morceau est un modèle du genre, les envolées de Klaus Meine, l'amoureux déchu et le solo plein de sensualité de Matthias Jabs qui a du en voir des conceptions d'enfants. Tout était réuni pour un succès que Scorpions n'a pas raté.

Toutefois, j'imagine bien la tête des gens qui ont acheté Love At First Sting juste pour ce titre. Ils ont du être déçus. « Still Loving You » est la seule ballade d'un album résolument tourné vers le Hard Rock. Mais comment pouvait-il en être autrement avec une ouverture sur un riff aussi intense que celui de « Bad Boys Running Wild » ? Un titre comme « Coming Home » fait pourtant croire dans un premier temps à une savoureuse ballade mais le rythme s'accélère très vite pour en faire le meilleur titre de cet album, à mon humble avis. Cet album contient également deux des plus grands classiques du groupe « Big City Nights » et la encore plus mythique « Rock You Like Hurricane », toujours là pour les rappels des concerts. A leurs cotés, il ne faut pas oublier des titres comme « I'm Leaving You » (drôle de la retrouver sur le même album qu'un titre comme « Still Loving You »), « As Soon As The Good Times Roll » ou « Crossfire » qui auraient mérité eux aussi un titre de classiques en live.

Pas de chances c'est « Big City Nights » qui a décroché la timbale. Chose que je juge un brin dommageable tant ce titre, à l'instar de « The Same Thrill », me paraît bien faible sur album. Bien sur, quand il y a une dizaine de milliers de personnes qui chantent le refrain, ce n'est pas pareil mais je pense que ça aurait pu tout aussi bien marcher avec un autre titre. « Coming Home » qui est une lettre d'amour adressée aux fans du groupe, a plus sa place que « Big City Nights » dans la setlist actuelle du groupe.

Le succès commercial de Love At First Sting fera dire aux médisants que les Scorpions y ont vendu leur cul. Que nenni, cet album est juste fédérateur et garde cette âme Hard Rock propre au groupe. Je pense même que cet album est même supérieur à un Black Out.

1. Bad Boys Running Wild
2. Rock You Like A Hurricane
3. I'm Leaving You
4. Coming Home
5. The Same Thrill
6. Big City Night
7. As Soon As The Good Times Roll
8. Crossfire
9. Still Loving You

Les autres chroniques