Interviews Retour
mardi 17 février 2015 - Eve Knoxx

Scorpions

Rudolf Schenker, Klaus Mein

Eve Knoxx

Si tu me croises en fest, fais comme si c'était jamais arrivé. Glam Metal principalement, mais des fois d'autres trucs.

 50 ans et toujours là. (là, où ça ? A Paris, chez Sony Music).

On ne présente plus Scorpions. Scorpions, c'est 18 albums studios, 7 lives, 1 légende. Allemagne rime avec Klaus Meine, ils sont là depuis 1965, et apparemment, ils n'ont pas fini de botter des culs. En effet, un nouvel opus verra le jour très prochainement. Et pas n'importe lequel : Return To Forever. Ils auraient pu trouver un titre plus puissant et significatif, mais ils auraient du chercher longtemps. L'initiateur de ce groupe d'Hanovre, Rudolf Schenker, et son acolyte Klaus Meine étaient à Paris le 09 février pour une conférence de presse, et on allait pas rater ça.

                                 

On a changé d'avis.

Je sais ce que vous vous dites. La tournée d'adieu, ils l'ont pas déjà faite ? Alors quoi , ils nous prennent pour des jambons ? Klaus Meine répond assez clairement à ça. « On a changé d'avis ». Oui, mais pourquoi ? «A la fin de cette tournée, fin 2012 à Munich, nous avons réalisé que nous ne voulions pas nous séparer. ». MTV Unplugged aurait été l'occasion de dire non, on est séparés, mais personne ne l'a fait, ils ont enregistré ça, et ils ont même écrit des chansons. Parlons-en, d'ailleurs, des titres de ce nouvel album. Beaucoup de morceaux ont été écrits dans les 80's, et les autres sans penser à un nouvel album, comme si écrire des chansons était juste nécessaire pour les allemands les plus célèbres au monde. Klaus Meine s'exprime sur ces vieux morceaux. « A l'époque, nous n’en étions pas à penser à faire un nouvel album. Notre humeur était de sortir quelque chose comme un album bonus un jour.» Pour ce qui est des morceaux écrits sans avoir l'air d'avoir à être enregistrés, c'était tout simplement, à la base, pour donner un aspect neuf au MTV Unplugged.

Klaus Meine est pertinent et sait défendre ses choix. « Vous savez, c'est comme courir un marathon. Il suffit juste de courir le kilomètre de plus. »

                             

Deux ans de préparation pour un album... Pas prévu au programme.

« Après les 'MTV Unplugged' et après quelques concerts très réussis que nous avons fait en Allemagne l'été dernier, nous sommes retournés en studio, et dans l'intervalle, il y avait des nouvelles chansons écrites par tout le monde. Donc à la fin, il y avait forcément un bon équilibre entre les trucs des années 80 et les nouvelles chansons, cet album, Return To Forever, a donc été élaboré au cours des deux dernières années »

On ne peut qu'approuver, ça aurait été du gâchis de pas nous faire profiter de tout ça. Ils précisent également qu'ils voulaient vraiment marquer le coup de leur 50 ans de carrière, ça représentait beaucoup pour eux. Schenker devient nostalgique et raconte comment il a retrouvé un carnet de notes des débuts de 'The Scorpions', à l'époque, tenu par sa mère qui avait eu raison il y a 50 ans de miser sur eux. Tous les éléments étaient donc réunis pour qu'ils nous fassent le plaisir de revenir.

                                        

We Built This House

Leur nouveau tube, déjà disponible sur Youtube, raconte l'histoire d'une maison construite briques par briques, et bâtie sur un roc, sur le rock. Pas vraiment nécessaire de leur poser la question, on capte vite la métaphore (et oui on est des petits génies chez Horns Up). Love is the Glue, et tout et tout : Franchement, les mecs, c'est trop mignon.

Rudolf Schenker nous explique qu'ils ont inclus beaucoup de chansons qui parlent de leur vie passée. C'est d'ailleurs pour ça, dit-il, qu'il ne pourra pas y avoir de nouveau Scorpions. « On a grandi pendant la guerre, on a une vision différente des choses, et même si un autre groupe veut sonner comme nous - ce qui serait très flatteur -, ça ne sera pas le nouveau Scorpions. »

                                                

Prochaine tournée : Europe en Guest.

Pourquoi Europe ? Tout simplement parce que les gars ont tous un vrai feeling entre eux. Ce n'est pas seulement, comme on pourrait le croire, parce qu'ils sortent leur nouvel album tous les deux la même année. Non, ils se sont 'rencontrés' (pour de vrai, j'veux dire), ont fait un bœuf ensemble en acoustique, et ils ont vraiment accroché. « C'est définitivement aussi un groupe légendaire, et ça sera génial de venir en France avec eux durant cette tournée ».

                           

En tous cas, on peut vous confirmer qu'ils sont en forme, et qu'ils ont l'intention de nous donner tout ce qu'ils ont. Return To Forever, c'est un moyen de nous dire « On est immortels », non ?

 

Merci à Roger, à Sony Music, et évidemment à Rudolf Schenker et Klaus Meine