Chronique Retour

Album

09/12/14 - U-Zine

Offending

Human Concept

LabelDeepsend Record
styleBrutal Death Metal
formatAlbum
paysFrance
sortieseptembre 2010
La note de
U-Zine
8/10


U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

Deux groupes liés par un même label et par U-zine !! Offending et Diluvian, tous deux groupes du collectif U-zine, sortent leur album sur Deepsend Record, label américain, avec 2 semaines d’écart. Si c’est pas merveilleux, ça !! Car non content de partager leur forum sur U-zine, alors que l’un sort « Epidemic », l’autre sort son « Human Concept ». Et dieu sait si l’un comme l’autre l’attente fût longue. Est-ce à cause de la distance USA-France et les échanges par mail que les projets de Deepsend prennent du retard ? C’est possible, mais qu’importe Human Concept est enfin disponible !

Petit retour en arrière sur l’histoire d’Offending. Ce nom ne nous est pas inconnu ? C’est possible, rappelez-vous le tremplin Sin Cession, qui permettait à un groupe amateur de se produire au Hellfest. Une sélection régionale avait permit à Offending de l’emporter à Limoges et de représenter les groupes du grand ouest à la finale Lyonnaise, qu’ils ont également remporté. Après la surprise et l’étonnement, c’est donc la joie qui l’emporte, puisqu’avec cette victoire, le groupe succède à Blazing War Machine (vainqueur 2008), et se paye le luxe de pouvoir ouvrir la seconde journée du Hellfest 2009 sous la Rock Hard Tent.

Ceux qui ont déjà vu Offending en live savent à quel point le combo est massif. Mené par Jesus The Butcher, crane rasé et barbe à en faire rougir Billy Gibbons, le groupe offre du death métal brutal et sans concessions, écrasant tout sur son passage. Et même si en live, le groupe est une valeur sure, il faut reconnaître que sur album le groupe n’avait pas encore eu l’occasion de montrer l’étendu de ses capacités.

Ainsi, l’EP « The Destruction Of Human Spirit », sortie en 2007 souffrait d’un son de qualité aléatoire, c’est pourquoi la mouture 2010 était attendu avec impatience, avec une production digne de ce nom. Reconnaissons qu’on ne pouvait que se réjouir en sachant que Human Concept a été enregistré à l’Echoes Studio par Raphael Henry et mixé par Neb Xort au Drudenhaus Studio (qui a vu sortir entre autre le « Objectif Thunes » d’Ultra Vomit dont la production très propre avait été remarquée).

La première surprise, avant même de lancer l’album se trouve dans la tracklist. Le titre « Propagation Of Voices », dont le groupe avait publié une vidéo live il y a quelques mois n’apparaît pas. Ce titre aurait donc des chances de sortir sur un éventuel EP permettant la transition entre cet album et le prochain ? A voir ! On retrouvera cependant dans la tracklist des noms connus puisque les 4 titres qui composait l’EP « The Destruction Of Human Spirit » ont été intégralement réenregistrés. Une seconde jeunesse pour ces titres qui bénéficie d’un son bien meilleurs et qui n’en ressortent que plus savoureux.

En effet, la qualité du son, très travaillée, est à saluer. On distingue ainsi toute la finesse (si je puis parler de finesse), et toutes les subtilités des compositions d’Offending, car outre la débauche d’énergie, leur brutal death métal sait habilement alterner entre blast beat/grunt, soli de guitare et breaks puissants. Cependant, soyons honnête, c’est plutôt à grand coup de pain dans la gueule qu’Offending délivre sa musique. Les cervicales sont mis à rude épreuve, et il y a fort à parier que les ostéopathes aient bientôt un surcroit de rendez-vous.

Evidement, entre les assauts de Vincent Roubière à la batterie, les puissantes rythmiques de Gropoil et Loic (récemment remplacé par Manu, membre d’Asmodée et de Seth) et la voix de grizzli du Butcher, l’auditeur en ressort complètement lessivé. Au niveau des paroles, aussi étrange que ça puisse paraître, aucunement question de scatophilie et de bain dans le sang, mais une reflexion sur l’esprit humain, sous toutes ces coutures, aussi bien les méandres de la folie que les émotions que l’on peut ressentir, les vices, les états psychologiques que peut développer l’être humain. Une sorte de leçon d’humanité, c’est le fondement de ce Human Concept.

Pour résumer, cet album aura le double intérêt de confirmer les qualités musicales d’Offending sur la scène française, et de permettre une tournée future dans l’hexagone, qui s’annonce explosive !

Note : L’artwork a été réalisée à la main par Costin Chioreanu, de Twilight13Media, ayant également travaillé pour Ulver, Aura Noir , Grave et Absu.

01. Don't Let Us Down
02. Sentence
03. Obliteration
04. Pandemic Suicide
05. This Vicious Mind
06. Human Concept
07. Without Anything
08. The Destruction Of Human Spirit
09. Mental Corosion
10. Lesion C
11. Devil's Covenant

Les autres chroniques

Album

déc. 2007 U-Zine

Offending

The Destruction of the Human Spirit

Album

juin 2012 U-Zine

Offending

Age of Perversion