Chronique Retour

Album

09/12/14 - U-Zine

Soulfly

Omen

LabelRoadrunner Records
styleBarbapoux metal
formatAlbum
paysBrésil
sortiemai 2010
La note de
U-Zine
3/10


U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

Croyez moi, chroniquer une sortie du père Cavalera n’est pas une mince affaire, bien au contraire tant il est facile de tomber dans la critique. Et pourtant j’ai été un des derniers à le défendre, je vous invite à aller lire (ou relire) ma chronique de « Conquer » qui fût une belle surprise en 2008.
Soulfly est aujourd’hui de retour avec un septième album intitulé « Omen » et rassurez vous, la recette est encore et toujours la même. Des guests qui servent à rien à part faire parler (ça marche plutôt bien on dirait), des paroles toujours aussi… inspirées avec les titres qui vont avec : « Mega Doom » après « Doom » sur Conquer, j’espère avoir « Giga Doom » sur le prochain. Et bien sûr l’inévitable « Soulfly 4516854 ».
Comment ça je viens de tomber dans la critique facile ? Oui je le reconnais, mais après une première écoute de « Omen », j’en suis ressorti agacé et avec une impression d’avoir perdu mon temps. Et pourtant ça commençait plutôt bien…

On l’avait déjà remarqué, depuis « Dark Ages », Max Cavalera s’était fait violence en proposant des morceaux bien plus inspirés, fouillés et moins basique que par le passé, chose confirmée par le très thrash « Conquer ». « Bloodbath & Beyond » reprend les choses où elles avaient été laissées. Un premier titre rentre dedans simpliste dans un esprit totalement thrash/punk, très sympathique et un beau démarrage. J’espérais que ce disque de Soulfly soit (attention référence Jacky de la chronique) comme un bon diesel qui se respecte, poussif au démarrage mais excellent une fois le moteur chaud.
Et je parie que vous mourrez vous aussi d’envie de savoir si Max et les siens ont réussi ?

Et bien… Suspense… Attendez encore un peu...

… Non. Etonnant hein ? Et pourtant après un premier morceau prometteur, l’album oscille entre le bof pas inspiré et le nul. Preuve en est avec le deuxième titre qui ne sonne pas vraiment dégueulasse en soi, mais sachez que ce « Rise Of The Fallen » est un des meilleurs titres de l’album bien que le featuring de Greg Pucciato (The Dillinger Escape Plan) ne soit pas un des meilleurs que le groupe ait connu. Ce morceau mid-tempo affiche quelques nouvelles sonorités du côté de Soulfly dont ce tapping de Marc Rizzo qui rappelle un peu celui d’ « Oroborus » de Gojira.
Passé ces deux morceaux, le tout est franchement très poussif. Les plans de gratte de Marc Rizzo sonnent tous pareil, excessivement répétitifs. Si même les parties de Marc ne sont plus intéressantes alors c’était lui qui tenait Soulfly debout… Il ne reste plus grand-chose à vous dire.

Croyez moi, j’ai essayé maintes et maintes fois de trouver des points positifs à ce Omen, mais rien n’y fait. Max a multiplié ses projets et je reste toujours convaincu que Cavalera Conspiracy et Soulfly ne devraient faire qu’un seul et même groupe tant les deux groupes sonnent de la même façon. Un seul groupe, un seul album avec les meilleurs titres des deux disques seraient bien plus intéressant que la même soupe servie sous deux noms différents.
Ça ne me fait pas plaisir d’écrire ces mots tranchants sur un des plus grands noms de la scène metal mais il faut bien avouer qu’il serait grand temps pour lui de prendre sa retraite.
Quoi ? On me dit dans l’oreillette que le nouveau Cavalera Conspiracy arrive bientôt, et que d’après Max il serait « très rapide, un peu comme le ‘Reign In Blood’ de Slayer ! » ! Oménon… (désolé, j’ai pas pu m’en empêcher).

Ps : à noter que dans les bonus nous retrouvons une reprise de… Sepultura ! « Refuse/Resist », et oui, Max le seul artiste au monde qui s’auto reprend ! Il est très fort, je vous le dis !



1. Bloodbath & Beyond
2. Rise Of The Fallen
3. Counter Sabotage
4. Jeffrey Dahmer
5. Lethal Injection
6. Great Depression
7. Mega-Doom
8. Kingdom
9. Off With Their Heads
10. Vulture Culture
11. Soulfly VII

Les autres chroniques