Chronique Retour

Album

09/12/14 - U-Zine

Envy

A Dead Sinking Story

LabelSonzai Records
stylePost-Hardcore
formatAlbum
paysJapon
sortiejuillet 2003
La note de
U-Zine
9/10


U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

Envy est à ce jour connu pour son statut de pilier fondateur de la scène screamo. Les conciliateurs du hardcore et du mouvement emo. Mais comment pourrait-on seulement les limiter à ce mouvement ? Autant par sa démarche totalement indépendante et unique que par ses expérimentations, et par conséquent, changements de « styles », Envy est un de ces groupes qui continuent et continueront leur bonhomme de chemin sans se préoccuper un tant soit peu de ce que les autres font, pensent, disent...

Nous voici de retour en 2003. Envy sortait son sixième album, après 11 ans de carrière. Deux ans avant sortait All The Footprints You've Ever Left And The Fear Expecting Ahead, album marquant par ses relents chaotic hardcore, par sa touche screamo mais aussi par le début d'expérimentations plus pop ou mélodiques.

A Dead Sinking Story marque définitivement l'identité irremplaçable d'Envy, un aboutissement au bout de 11 ans de recherche de cette identité que la plupart des groupes ont du mal à acquérir. Les nippons présentent ici leur réponse la plus simple et efficace à ces années de recherche : mettre leurs coeurs et leurs tripes dans ce qu'ils créent.

C'est donc comme ça que cet album se présentera, une mélancolie et une tristesse d'une beauté et d'une sincérité terrifiante. Ecouter cet album, c'est s'oublier dans cet endroit désert où toutes choses meurent, se perdre dans un dernier vol désespéré vers un exil dont on ne connait pas le terminal...Les guitares installent les mélodies dans des riffs d'une fluidité incroyable, font de nombreux arpèges avec une clarté saisissante, la basse participe grandement à l'intensité effroyable de cet album en offrant une densité au son, et la batterie sait parfaitement se coller de la manière la plus adaptée à ces déluges de tristesse et montre un jeu très développé et diversifié. Mais c'est Tetsu qui se fait le plus percutant avec ses hurlements si profonds et torturés, avec ce je ne sais quoi de si prenant. Il sait lui aussi varier son chant en prenant une voix clair et aérienne sur Chain Wandering Deeply par exemple, ou en se faisant narratif comme sur Unrepairable Gentloness.

Mais cet album marque également l'arrivée d'expérimentations plus ambiantes à la limite de l'indus, Evidence en étant le parfait exemple, les sons électroniques et bruitistes créent une ambiance étrange et moderne des plus appréciables, ou comme sur A Conviction That Speeds où les sons ambiants et lointains se marient aux narrations de Tetsu.

La production se montre particulièrement claire et fluide, ronde et dense, renforçant énormément l'intensité remarquable de l'album, et ajoutant au côté très aérien. La pochette aux tons gris / noir installe définitivement l'atmosphère terne et incolore de l'album, représentant une ville en bas et le ciel en haut, dans lequel volent des corbeaux. Mais attention, on pourrait croire avec cette description que l'album peut faire passer une quelconque impression morbide, mais il n'est en réalité qu'un pur concentré d'émotions désespérés certes, mais tellement belles en entraînantes...

Voici donc probablement le meilleur album d'Envy à ce jour, et certainement la plus belle représentation de la mélancolie mise en musique connue à ce jour. Le parfait mélange entre le post-hardcore et le screamo des précédents albums et les expérimentations qu'ils utiliseront énormément par la suite. Très peu de haine comparé aux précédentes sorties du groupe, juste une matérialisation de la tristesse, une nouvelle définition à la mélancolie. Un album qui restera relativement accessible à tous, à condition que l'on aime déprimer et vouloir se tuer !

1. Chain Wandering Deeply
2. Distress of Ignorance
3. Evidence
4. Color of Fetters
5. Unrepairable Gentleness
6. Go Mad and Mark
7. Conviction That Speeds
8. Reasons and Oblivion
9. Will Remains in the Ashes

Les autres chroniques

Album

janv. 2003 U-Zine

Envy

All The Footprints You ve Ever Left And The Fear Expecting

Album

févr. 2020 Raton

Envy

The Fallen Crimson