Chronique Retour

Album

09/12/14 - U-Zine

Envy

All The Footprints You ve Ever Left And The Fear Expecting

LabelH.G Fact
styleScreamo
formatAlbum
paysJapon
sortiejanvier 2003
La note de
U-Zine
9/10


U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

Même si le Fury Fest 2005 n’a pas été mon concert préféré, il m’ a au moins permis de découvrir un des meilleurs groupes que je connaisse actuellement. Ils étaient pourtant à l’affiche de la Velvet, la plus petite salle du festival qui plus est très mal aérée ce qui en faisait un chaudron, à la limite du supportable. Mais la description faite par le dépliant du Fury de la formation japonaise ( et oui, comme quoi, on peut venir du Japon et faire de la très bonne musique) comme les « rois du screamo » m’a décidé à faire un petit tour du côté de la fournaise et je ne le regretterai jamais. En live comme en studio, Envy sonne extrêmement bien. Et notamment sur « All The Footprints You've Ever Left And The Fear Expecting ».

On se rend compte qu’ils sont japonais dès que l’on entend « Invisible Thread », car la chanson commence par une voix seule qui parle en nippon, puis ça part avec des guitares très lourdes plus lourdes que sur le reste de l’album, c’est du hardcore mélodique. Le reste de « All The Footprints You've Ever Left And The Fear Expecting » n’est pas aussi violent, c’est du screamo certes mais pas du hardcore. Les guitares sont beaucoup plus douces que sur du hardcore, les riffs sont absolument magnifiques, comme sur « Left Hand » où l’on peut apprécier tout le talent des deux guitaristes d’Envy. Ce morceau est à l’image de ses riffs, c’est impressionnant, on peut se le repasser dix fois de suite sans avoir l’impression de s’ennuyer. La voix du chanteur est sublime, ses cris ressemblent presque à des cris de souffrance, il pousse sa voix jusqu’à la saturation totale, ça rend tellement bien. Le pont de « Left Hand » est tout calme, les guitares y sont très pop, le chanteur parle par dessus et d’un coup les guitares agressives et les rythmes rapides reprennent le dessus pour un final très beaux.
Mais le screamo n’est pas représenté que par des cris et des gros riffs, il y a aussi les moments très calmes, comme sur « A Cage It Falls Into » (dont la fin avec les cris quasiment a capella est exceptionnelle) ou encore sur « Misery And Peace ». En fait, la musique d’Envy est faite d’alternance entre des moments où on a l’impression que le groupe crache toute sa haine et des moments beaucoup plus mystérieux, plus reposant où les guitares sont pop, la batterie se fait discrète et surtout sans cris, parce que la voix est sublime mais ces instants de détentes sont extrêmement agréables. Envy réussit à nous plonger dans une ambiance triste, limite planante, accentuée par la vision que la formation japonaise a des guitares, souvent très aigues, rarement saturées, et surtout jouant des riffs qui pourraient tuer un dépressif. La voix joue aussi un grand rôle dans cette tristesse, mettant en avant comme un malaise de la part des membres.
On peut aussi remarquer une production parfaite, qui permet au groupe une expression totale de leur talent, notamment du bassiste sur « A Cradle Of Arguments And Anxiousness », le pont a la basse est renversant. Mais la batterie n’est pas en reste non plus, très discrète quand il faut l’être, elle sait aussi se montrer quand il le faut, avec ses rythmes très rapides sur « The Spiral Manipulation » ou un peu plus lents sur « Mystery And Peace ».
Le chanteur ne sait pas que crier, il sait aussi chanter, et il le fait très bien sur « The Light Of My Footprints » ou encore sur « A Cradle Of Arguments And Anxiousness », où il nous gratifie d’envolées lyriques qui sonne comme des chants religieux.
Cet album est tout simplement génial et impressionnant, le mot Roi n’est absolument pas usurpé pour Envy qui mérite vraiment ce titre.


1. Zero
2. Farwell to words
3. Lies, and release from silence
4. Left hand
5. A cradle of arguments and anxiousness
6. The spiral manupilation
7. A cage it falls into
8. The light of my footprints
9. Your shoes and the world to come
10. Invisible Thread
11. Misery And Peace

Les autres chroniques

Album

juil. 2003 U-Zine

Envy

A Dead Sinking Story

Album

févr. 2020 Raton

Envy

The Fallen Crimson