Chronique Retour

Album

09/12/14 - U-Zine

Benighted

Identisick

LabelAdipocère Records
styleBrutal death metal schizophrénique
formatAlbum
paysFrance
sortiejanvier 2005
La note de
U-Zine
8.5/10


U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

ICP, sorti 2 ans plus tôt, amenait Benighted sur le devant de la scène brutal death metal comme un groupe très prometteur. Dégageant une brutalité implacable et possédant un chanteur exceptionnel, la formation stéphanoise bénéficiait d’avantages conséquents avant même l’écoute de ce nouvel album. Pour la production, le groupe est à nouveau allé au studio Kohlekeller en Allemagne pour se doter de la même puissance que celle dégagée par leur précédent album. Mais pour cet opus, le concept change. Ayant traité des maladies psychiatriques de l’enfant et de la femme enceinte, le groupe s’attaque maintenant aux troubles de l’identité…

Le premier constat que l’on peut faire est que les atouts de la formation ont encore une fois fait mouche ! Les différents titres, parfaitement orchestrés, ne mettent pas longtemps à faire leur effet dévastateur et ultra efficace. Nous proposant un death metal hors norme et unique, Benighted enchaîne les titres exécutés avec perfection, en y ajoutant une touche qui leur est propre.
Le top niveau et le maître « brutal » chanteur entretiennent toujours une relation aussi privilégiée. Personne ne peut rester perplexe sur le fait que ce soit un seul chanteur qui s’occupe de toutes les parties chantées et qui possède un champ vocal aussi varié. Julien Truchan nous bluffe une fois de plus sur cet album et atteint (sans prétention) le podium des trois meilleurs vocalistes de la scène métal ! Mais au delà de cette diversité musicale, il dynamise réellement tous les morceaux d’Identisick avec son chant schizophrénique.
Pour les deux guitaristes (Olivier et Liam), les 2 ans qui se sont écoulés entre les deux opus leur auront largement permis d’augmenter leur niveau - qui était déjà élevé ! Mais qui dit technicité ne dit pas inefficacité chez Benighted. Accompagnés de la basse, ils parsèment leurs morceaux de groove ("Ransack The Soul", "Collapse") et n’oublient pas les mosh parts, bien appuyés par les chants porcins de Julien. Quant à Fred, qui quittera le groupe peu après la sortie d’Identisick, il martèle ses fûts d’une précision et d’une force exceptionnelles. Avec la puissance d’un bulldozer, le combo surexcité donne à chaque titre une dimension brutale, technique et hors du commun. Preuve en est avec le morceau-titre chanté en français. D’une part, cela montre la fierté de la langue, mais aussi nous démontre que le français rend très bien dans le death.
A l’instar d’ICP, le groupe a invité des amis pour des duos (qui sont au nombre de deux). Le premier, "Sex-Addicted", en duo avec Leif de Dew-Scented dégage une virulence extrême grâce à la voix du chanteur teutonique. Le second se trouve sur la reprise du titre "Suffer The Children" de Napalm Death, en duo avec Chris des français de Kronos. La sauce Benighted rend le morceau difficilement reconnaissable aux premiers abords tellement le tempo est accéléré, mais très vite, l’oreille avertie identifiera l’un des titres les plus cultes de la scène extrême !

Au final, la claque prise est du même acabit qu’avec ICP (album avec lequel j’ai découvert le monstre qu’est Benighted). L’un a certains aspects ou qualités que l’autre n’a pas et vice-versa. Malheureusement, les 40 minutes ne permettent pas d’abreuver suffisamment un death metalleux… Mais rien de négatif. Avec un tel niveau, on ne peut qu’en redemander !
Avec Identisick, tous les membres du groupe font une performance d’exception et permettent à Benighted de s’imposer désormais comme l’un des groupes phares du brutal death français.

01. Nemesis
02. Collapse
03. Identisick
04. Sex-addicted
05. Mourning Affliction
06. The Twins
07. Ransack The Soul
08. Blind To The World
09. Spiritual Manslaughter
10. Iscarioth
11. Suffer The Children (Napalm Death cover)

Les autres chroniques

Album

janv. 1999 U-Zine

Benighted

Benighted

Album

janv. 2004 U-Zine

Benighted

Insane Cephalic Production

Album

oct. 2007 U-Zine

Benighted

Icon

Album

mars 2011 U-Zine

Benighted

Asylum Cave

Album

févr. 2014 U-Zine

Benighted

Carnivore Sublime

DVD

févr. 2015 Schifeul

Benighted

Brutalive The Sick

Album

févr. 2017 S.A.D.E

Benighted

Necrobreed

Album

oct. 2018 Schifeul

Benighted

Dogs Always Bite Harder Than Their Master

Album

avr. 2020 S.A.D.E

Benighted

Obsene Repressed