Chronique Retour

Album

09/12/14 - U-Zine

Various Artists

The Hour of Scare: Volume II

LabelCCP
styleMetal Extrême
formatAlbum
paysInternational
sortiejanvier 2004
La note de
U-Zine
7/10


U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

The Hour of Scare, voilà comment le label autrichien CCP Records
a décidé de nommer cette compilation... et le Volume 2 est maintenant disponible.
Je précise d’avance que je n'ai jamais eu l'occasion d'écouter le Volume 1, il me sera
donc impossible de comparer les deux volumes existants.
Bref, pour en revenir à ce deuxième Volume, CCP nous propose précisément 10 morceaux de Metal Extrême, principalement du Black Metal, ainsi que deux vidéos clip des groupes Sunterra et Vanitas. Cette compilation regroupe des titres de bands relativement connus (eh oui, chez CCP, ça rigole pas) dont la majorité sont d’origine germanique, d'une part, et plutôt intéressants.
D'autre part, l'artwork est laid, et l'écriture pour laquelle ils ont opté (pour la tracklist) n'est pas toujours très lisible. Sinon, on a le principal dans le livret, CCP nous y présente ses productions sous la forme d’un petit catalogue.

La compilation s'ouvre sur un titre qui sonne bien Death, "Brandschiff", du groupe Riger, extrait de l'album Cjallar. Titre qui ne me fait ni chaud ni froid, suivi du fameux titre "Bragarful", de XIV Dark Centuries, extrait de l'album Jul, qui a par ailleurs été chroniqué il y a quelques temps sur Uzine. Personnellement, je ne trouve pas que ce soit le meilleur titre de l’album, mais il n'est pas sans dire qu'il représente bien le reste, il mélange le côté Folklorique et Viking de leur musique avec la part de Speed Metal puissant et énergique. Cela dit, on pourra se demander ce qu'il fiche là, quand on compare le style du titre avec les styles des autres titres présents sur ce disque. Cependant, XIV Dark Centuries est l'une des formations les plus intéressantes chez CCP Records, c'est donc logique qu'ils foutent un titre du dernier album sur la compilation. On enchaîne ensuite sur le titre "Revocations" du groupe français Love Lies Bleeding, extrait de l'album Ellipse. Je ne connaissais pas le groupe, et je dois avouer que son nom pourri ne me disait rien de bien. Mais je me suis pris une belle claque, car c'est en réalité un excellent titre. C'est un putain morceau efficace de bon Black, noir et malsain, symphonique et grandiose, fantastique de froideur, avec beaucoup de rythme, avec ses passages industriels qui s'avèrent assez agréables à entendre, et qui sont finalement placés là où il le faut. La voix Black est écorchée, puissante, et très présente tout au long du titre. Donc voilà, on ne s'ennuie pas une seconde. Il est probablement le morceau que je me suis le plus souvent repassé, sur le disque. Le titre qui suit est "Hass" de Dorn, extrait de l'album Suriel. Dorn nous y livre en gros du Black/Death mélodique et assez atmosphérique, avec une voix féminine qui donne un côté Gothic Metal à chier. Le titre est plus ou moins sympathique, mais bon, rien d'extra non plus. On poursuit avec le titre "Hidden" du groupe Sunterra, extrait de l'album Graceful Tunes, titre chiant à écouter que je classerais dans un registre Death/Gothic Metal atmosphérique. Le sixième titre s'avère être "Auf Friedhofsmauern", du groupe Thy Nemesis, extrait de l'album Cristcrushing Anthems. C'est un groupe connu, donc le titre peut (d'un côté) être bénéfique pour la compilation. On enchaîne sur "Wodans Lof Gewijden", du groupe Hellerbaard, extrait de l'album Strijdkracht. J'ai été assez surprise de trouver ce titre sur la compilation, étant donné que ça fait un an et quelques que j'ai acheté Strijdkracht. Sur ce titre, Hellerbaard nous joue un espèce de Viking/Black Metal agréable à écouter, qui sert d'ouverture à l'album dont il provient. Le prochain titre s'avère être "Déclaration de Guerre, du groupe über fashion de Black Metal régionaliste de Clermont-Férrand, Gergovia, extrait de l'album Déclaration de Guerre, "Gloire à la Grande et Vaste Auvergne"... A croire que c'est bien devenu la mode de faire son groupe de "Pagan". Bon, ce n'est pas le meilleur titre de l'album, mais je pense qu'il le représente quand même bien. Comme sur le reste de l'album, on dispose tout d'abord de paroles recherchées, mais aussi d'un putain de son, je dois dire, underground et digne d'un Transilvanian Hunger, j'étais plutôt surprise en d'entendre ça. Au niveau de la guitare, les riffs sont simplistes, et le tout est assez plat. Il faut dire qu'on trouve des riffs plus intéressants et plus accrocheurs sur l'album. Le chant, quant à lui, se révèle particulier et plutôt attrayant. Les paroles de Lord Necron retentissent clairement, pas besoin du livret pour les comprendre. Voilà pour Gergovia. Le titre suivant est "Endlosschleife", du groupe Vanitas, extrait de l'album
Lichtgestalten. Encore un groupe germanique, à mon grand plaisir. Seulement, l'atmosphère "Goth" dégagée par les voix féminines m'ennuie encore. La compilation se ferme en beauté sur le titre "Schwingungsanalyse, du groupe Vobiscum, extrait de l'album Christenblut. Un titre purement Black Metal, court et puissant. Les cris incessants, accompagnés d'une batterie fulminante et de riffs emportants, respirent la haine.

Pour conclure, CCP nous livre une compilation riche et qui suscite l'intérêt, dans le sens qu'elle nous fait découvrir un bon petit paquet de groupes germaniques.

1. Riger - Brandschiff
2. XIV Dark Century - Bracarful
3. Love Lies Bleeding - Revocation
4. Dorn - Hass
5. Sunterra - Hidden
6. Thy Nemesis - Auf Friedhofmauern
7. Hellebaard - Wodans lof Gewijden
8. Gergovia - Declaration de Guerre
9. Vanitas - Endlosschleife
10. Vobiscum - Schwingungsanalyse

Les autres chroniques