Chronique Retour

Album

09/12/14 - U-Zine

Burzum

Visions

LabelUnholy Records
styleBlack Metal
formatAlbum
paysNorvège
sortiejanvier 2002
La note de
U-Zine
8/10


U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

" For one man, through a tale of arson, murder and music, art is life. "

Aujourd'hui, il existe un bon paquet de bootlegs et plusieurs tributes réalisés en hommage au groupe culte qu'est Burzum. Pour ce qui est des tributes, le plus complèt et le plus intéressant sera sûrement Visions. Celui-ci sort en 2002 sur Unholy Records et sous forme de double-CD, il contient précisémment 12 reprises de différents groupes (connus ou underground) sur son premier disque et 11 sur son deuxième.
Le livret est satisfaisant, il contient d'intéressantes informations sur Burzum ainsi que des commentaires sur Burzum écrits en anglais par les groupes présents sur Visions et qui feront des reprises.

Commencençons par le premier disque...
On y remarquera vite les bonnes reprises qui apportent de l'intérêt au tribute, dont celle de "Det som Engang Var" par Aborym qui aura radicalement mit sa sauce electro et son sond de cave dedans, celle de "Jesus Tod" par Aegishjalmar qui aura ajouter un peu de synthé à différents moments sur le titre et où le chanteur prend une voix désespérée comme dans les tout premiers Burzum et non le genre de voix qu'avait Varg dans Filosofem et donc dans le titre original, cette prise de voix se retrouve aussi (à peu près...) dans la reprise de "Dunkelheit" par Cryogenic qui n'est pas forcément une bonne reprise quand on entend ce qui est sensé être le meilleur moment de la chanson originale où le chanteur prend une voix de beau gosse qui ne va en rien avec le reste.
Enfin bref, dans ces reprises qui donnent de l'intérêt au tribute, on trouvera aussi celle de "Ea Lord of the Depths" par Ewigkeit qui nommera sa reprise "Ea 2000 - Out for the count". Une reprise que je n'aime personnelement pas particulièrement, mais qui est tout de même intéressante. Tout d'abord, les notes ne seront pas exactement les mêmes que sur l'originale, à côté de ça ce ne seront pas des cris mais des chants claires, et puis le titre à beaucoup plus de puissance que sur le vrai "Ea Lord of the Depths". Toutefois le vrai "Ea Lord of the Depths" restera pour toujours inimitable. Ensuite, on trouvera la reprise de "War" par Judas Iscariot qui s'avère être une excellente reprise ou Akhenaten effectue les notes avec une efficacité et une dextérité qu'on ne trouve carrément pas dans le titre original, on remarquera aussi qu'Akhenaten prendra progressivement une voix Burzum-esque et que le solo de guitare à la fin de la musique n'est pas le même que sur le vrai "War", et qu'il est mieux...
Pour terminer sur le disque premier, on trouvera aussi en reprise intéressante celle d'un titre ambient de Burzum "Balferd Baldrs" par Krystal.

Passons au deuxième disque.
La reprise de "Journey to the Stars" est un vrai petit chef-d'oeuvre signé Nokturnal Mortum, on reconnaît tout de suite le style du groupe ukrainien qui ajoutera en guise d'introduction un petit passage de musique traditionnelle, ainsi que des instruments traditionnels à certains moments du morceaux. De plus, cette reprise a bien plus de puissance que sur le vrai "Journey to the Stars".
Dans la lignée des reprises intéressantes, on trouvera la courte "Der weinende Hadnur" par Orthaugr où le synthé du titre original sera remplacé par du violon, la belle "Frijos einsames Trauern" par Pagan Hellfire où le synthé du titre original est remplacé par des guitares acoustiques. On trouvera "Han som reise" par Starchamber qui est beaucoup plus agréable à écouter que l'originale. On trouvera les trois reprises qui se trouvent à la fin du disque, à savoir "Ein verlorener, vergessener trauriger Geist" de Wolfesburg, "Beholding the Daughers of the Firnament" et "Daudi Baldrs" de Herrenvolk (et quelle ambiance...).

Les reprises que je n'ai pas citées, je les classe soit dans la catégorie des reprises ratées, soit dans celle des reprises sans intérêt qui ne sont que des copies des titres originaux, soit des reprises chiantes à écouter.

Visions est en conséquence un tribute intéressant à posséder et qui comporte plus de reprises agréables à écouter que désagréables.

CD I

1. Aborym "Det Som Engang Var"
2. Aegishjalmar "Jesus' Tod"
3. Black Queen "Inn I Slottet Fra Drømmen"
4. Cryogenic "Dunkelheit"
5. Earthcorpse "Lost Wisdom"
6. Ewigkeit "Ea 2000 - Out for the Count"
7. Fornost "Wende Im Zeichen Des Mikrokosmos"
8. Funeral Procession "Der Ruf Aus Dem Turm"
9. Judas Iscariot "War"
10. Krigstrommer "Lost Wisdom"
11. Krystall "Bálferð Baldrs"
12. Luror "Key to the Gate"

CD II

1. Nokturnal Mortum "My Journey to the Stars"
2. Orthaugr "Der Weinende Hadnur"
3. Pagan Hellfire "Frijôs Einsames Trauern"
4. Sarnath "Stemmen Fra Tårnet"
5. Schizoid "En Ring Til Å Herske"
6. Starchamber "Han Som Reiste"
7. The Syre "Black Spell of Destruction"
8. Tronus Abyss "Móti Ragnarokum"
9. Wolfsburg "Lost Forgotten Sad Spirit"
10. Woods of Fallen "Beholding the Daughters of the Firmament"
11. Herrenfolk "Dauði Baldrs"

Les autres chroniques

Album

janv. 1992 U-Zine

Burzum

Aske

Album

août 1993 U-Zine

Burzum

Det Som Engang Var

Album

janv. 1993 U-Zine

Burzum

Hvis Lyset Tar Oss

Album

janv. 1996 U-Zine

Burzum

Filosofem

Album

oct. 1997 Schifeul

Burzum

Dauði Baldrs

Album

mars 2020 Lien Rag

Burzum

Thulêan Mysteries