Chronique Retour

Album

09/12/14 - U-Zine

Dark Tranquillity

Damage Done

LabelCentury Media
styleDeath Mélodique
formatAlbum
paysSuède
sortieaoût 2002
La note de
U-Zine
7/10


U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

Après un album très expérimental où Dark Tranquillity avait prit le pari d’intégrer plus de musique électronique dans leur musique -ce qui m’avait beaucoup déçu - revoilà le Dark Tranquillity de la belle époque (malgré l’ajout d’un clavier) avec un Damage Done qui comme son nom l’indique… A fait de nombreux damages à mes esgourdes !
Et comme toujours l’album est produit par le célèbre Fredrik Nordström connu pour son style death suèdois qu’il maîtrise à merveille, redorant le death mélodique des Suédois.

Le CD débute avec un Final Resistance efficace mais qui sonne un peu trop comme du déjà entendu pour le groupe notamment au niveau des riffs surtout que les parties de claviers ont été mixées de manière à être très en retrait et une batterie loin d’être aggressive.
On enchaîne sur une ambiance très nordique avec Hours Passed In Exile qui précède le single du groupe Monochromatic Stains qui fait vraiment plaisir à écouter.
La batterie est déjà beaucoup plus présente, ainsi que le clavier (sans l’être de trop), quant aux chants gutturaux de Mikael Stanne sont de retour et l’ambiance du morceau est vraiment entraînante grâce à une rythmique rapide !
Mais l’album est hélas terriblement inégal et on retombe dans la facilité avec des riffs mélodiques trop souvent entendus et malgré les petits solos de Single Part Of Two ressemblant plus à des élancées lyriques retombant du fait du manque d’élan, chaque partie est prévisible.

Par la suite, l’album se bonifie avec des titres tels que The Treason Wall et ses mélanges de riffs à la fois mélodique et lourd toujours accompagnés d’un clavier discret mais qui apporte une touche indéniablement mélodique à l’album., ou Damage Done qui se démarque de tout ce qu’a fait DT par le passé avec des parties très techniques où les instruments jouent en symbiose saupoudré avec une voix bien death !
A nouveau, le groupe retombe dans ses travers et nous déçoit comme sur I,deception qui repart plus dans la lignée du décevant Heaven.
L’album s’achève avec un superbe morceau expérimental de plus de 4 minutes Ex Nihilo a la fois froid et technique, mais aussi mélancolique.

Cet album est donc un retour au source qui, certes, n’apporte rien à la discographie du groupe mais qui a le mérite de remettre le groupe dans le droit chemin d’un death mélodique que les nordiques pratiquaient avec brio autrefois !

1. Final Resistance
2. Hours Passed In Exile
3. Monochromatic Stains
4. Single Part Of Two
5. The Treason Wall
6. Format C: For Cortex
7. Damage Done
8. Cathode Ray Sunshine
9. The Enemy
10. White Noise / Black Silence
11. Ex Nihilo

Les autres chroniques

Album

nov. 2004 U-Zine

Dark Tranquillity

Lost To Apathy

Album

janv. 2004 U-Zine

Dark Tranquillity

Character

Album

avr. 2007 U-Zine

Dark Tranquillity

Fiction

Album

févr. 2010 U-Zine

Dark Tranquillity

We Are The Void

Album

nov. 2016 ZSK

Dark Tranquillity

Atoma