Chronique Retour

Album

20/01/15 - Leviathan

Marduk

Frontschwein

LabelCentury Media / Blooddawn Productions
styleBlack Metal
formatAlbum
paysSuède
sortiejanvier 2015
La note de
Leviathan
8.5/10


Leviathan

Le moment est venu d'enfiler son treillis et ses rangers. Le général Morgan Håkansson et ses officiers viennent d'établir un nouveau plan d'invasion. La blitzkrieg semble imminente. A l'annonce de ce schéma d'attaque, les soldats embusqués dans leurs tranchées ont rapidement scandé: Panzer Division Marduk !!! Cette réaction pour le moins prématurée et non justifiée n'a fait que révéler nos positions à l'adversaire.

L'assaut est finalement donné le 19 janvier 2015 au matin. Il est baptisé Frontschwein et voit la légion Marduk progresser sur le front en utilisant les armes et les munitions de l'ère Mortuus, tout en s'inspirant des batailles d'antan. Les ressources musicales sont donc multiples et plus variées que celle utilisées durant les précédentes campagnes.

Frontschwein est la treizième offensive du groupe et présente un nouvel artilleur dans l'unité Marduk en la personne de Fredrik Widigs. Cette recrue qui a déjà participé aux opérations militaires Rage Nucléaire et Demonical est un expert dans le maniement de la Stielhandgranate et du mortier. Par la même occasion, la troupe suédoise change de position et nous prend à contre pied. L'assaut vengeur et guerrier voit Marduk nous bombarder sur plusieurs fronts, entre attaques éclaires et guerres d'harcèlement, rien ne semblait prévu. Pourtant, l'assaillant Marduk est déjà bien connu grâce à ses nombreuses victoires sur les champs de bataille européens.

Si les charges sont plus réfléchies et organisées, Marduk n'a pas écarté les sorties foudroyantes et guerrières avec des titres ultra rapides tels que Rope Of Regret ou Falaise: Cauldron Of Blood dans la pure tradition des derniers albums. L'hommage explosif à Panzer Division Marduk se fait par le biais du titre Afrika qui aurait pu se retrouver sur un char de la 502 tant les riffs et la rythmique sont calqués sur cette période. Marduk sait aussi ralentir pour mieux nous surprendre et contourner nos lignes. On retrouve donc des ogives aux structures inédites comme les excellentes 503 et Nebelwerfer faisant la part belle aux proclamations du Maréchal Mortuus. Ou encore The Blond Beast qui est un mid tempo ravageur dont les sonorités s'apparentent à celles de l'hymne Blessed Curse de Funeral Mist. Marduk s'est allié à la troupe d'élite Arditi pour commémorer la victoire du 22 novembre 2004. Le fruit de cette collaboration se traduit par Warschau III: Necropolis qui est une marche funèbre spectrale des plus malsaine, célébrant la mort triomphante sur les terres dévastées.

Le bunker sous terrain qui a vu l'élaboration du plan Frontschwein est devenu également le quartier général de Marduk. L'Endarker studio a été utilisé comme pour les précédentes attaques. Je passe sur la mise en place instrumentale et les performances vocales de Mortuus qui sont comme d'habitude irréprochables. De manière plus générale, on note dans la production, une volonté de sonner guerrier sans renier le coté mortifère des opus précédents. On peu dire sans crainte que les thématiques sont respectées. L'ambiance de champs de batailles est omniprésente. L'initiative prise par Marduk de proposer des tempi différents sur ses hymnes est plus que salutaire et donne du relief à l'opus. Le sang frais apporté par Fredrik Widigs n'y est sans doute pas étranger. Le spectre de La Grande Danse Macabre s'immisce dans la musique et la mort s'invite dans cet affrontement poignant. On ne peut que le  reconnaitre: Frontschwein est l'album le plus versatile du commando à ce jour. La 13ème charge est la plus intelligente depuis Plague Angel et Rom 5:12, idéalement menée pour raser des villes de la carte. 

Trois ans après Serpent Sermon, Marduk nous délivre une nouvelle salve destructrice et cohérente. Contrairement aux idées reçues, hormis sur le visuel et dans sa trame guerrière, ce nouvel opus n'a musicalement rien en commun avec Panzer Division Marduk, bien qu’un hommage lui soit rendu à travers quelques riffs. Frontschwein délivre des titres magistraux à l'éclectisme flamboyant. Ces odes à la guerre ne pourront que réjouir les amateurs de la horde suédoise. Une fois de plus le char décime les camps adverses et ses chenilles ne laissent que les traces de la mort derrière elles.

Death To Peace...War At Last

 

Track listing:

01. Frontschwein
02. The Blond Beast
03. Afrika
04. Wartheland
05. Rope of Regret
06. Between the Wolf-Packs
07. Nebelwerfer
08. Falaise: Cauldron of Blood
09. Doomsday Elite
10. 503
11. Thousand-Fold Death
12. Warschau III: Necropolis (with Arditi - mediabook only)

 

 

 

Les autres chroniques

Album

nov. 2004 U-Zine

Marduk

Plague Angel

Album

avr. 2007 U-Zine

Marduk

Rom 5:12

Album

sept. 2009 U-Zine

Marduk

Wormwood

Album

mai 2012 U-Zine

Marduk

Serpent Sermon

Album

juin 2018 S.A.D.E

Marduk

Viktoria