Chronique Retour

Album

09/12/14 - U-Zine

Marduk

Rom 5:12

LabelRegain Records / Nocturne
styleBlack Metal
formatAlbum
paysSuède
sortieavril 2007
La note de
U-Zine
8/10


U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

Après Plague Angel, Rom 5:12 est la seconde offrande de Marduk avec Mortuus au chant. Dire que ce CD était attendu est un doux euphémisme, tant on pouvait s’interroger sur le tournant pris par le groupe. L’artwork "squelettique" laisse directement augurer un disque pas joyeux joyeux pour un sou et des plus macabre.

"C’est pourquoi, comme par un seul homme le péché est entré dans le monde, et par le péché la mort, et qu’ainsi tous ont péché.” … tel est le passage de la bible (dans lequel l’apôtre Paul s'adresse aux Romains) qui a inspiré Marduk pour le titre de son opus. Mais venons-en au fait !


Rom 5:12 prolonge l’évolution musicale de Marduk commencée dans Plague Angel, d’une manière plus appuyée. Alors oui, nous avons encore (dieu merci) droit aux "classiques" morceaux brutaux et rapides de Marduk sur cette galette (comme sur « Cold Mouth Prayer » , « Limbs Of Worship », la malsaine « Vanity Of Vanities » ou bien « Through The Belly Of Damnation », sur laquelle le tank Marduk lance ses boulets par rafales à une vitesse phénoménale. Et lorsque les zikos ralentissent le rythme de ce titre, c’est simplement pour faire grincer la basse ou donner un peu de groove au morceau. Le pit sera sanglant lorsque raisonnera cette chanson en concert !), mais notons que l’atmosphère dégagée de tout ces titres sent l’odeur pestilentielle et macabre de la mort. Ce n’est pas l’instrumentale « 1651 » qui nous prouvera le contraire, celle-ci sonnant comme une véritable marche funèbre. Frissons garantis.

La vitesse n’est cependant plus l’unique "fond de commerce" de nos suédois, que les amateurs des débuts se fassent une raison ! Derrière ces titres que je qualifierai de plus classique pour le groupe (mais d'une efficacite non moins redoutable), outre les chansons en mid-tempo plus ou moins lente et lugubre (« The Leveling Dust », « Womb Of Perishableness » et « Imago Mortis », cette dernière longue de plus de huit minutes) , marquant une continuité dans ce désir de se renouveler un maximum, un étrange chant clair fait son apparition sur « Accuser/Opposer » . Celui-ci, interprété par Naihmass Nemtheanga (Primordial), apporte une touche épique des plus original au titre. A la fois la chanson qui semblera un bijou pour les uns, et un blasphème suprême impardonnable pour d’autres.

Un Marduk qui n’oubli pas le son qui était le sien auparavant, un Marduk qui a osé se renouveler, un Marduk qui ralentit son rythme de croisière d’un côté, et qui assombrit très fortement son propos musical de l’autre, et surtout un chant rageur de Mortuus qui a su en imposer grave dès le début. Si le combo devient plus accessible entre guillemet dans son approche musicale, moins "underground" peut être sur le fond, il réussit le pari de surprendre de la plus belle des façons qui soit, et entretient finalement sa longévité sur la scène black metal. Une réussite.

1. The Levelling Dust
2. Cold Mouth Prayer
3. Imago Mortis
4. Through The Belly Of Damnation
5. 1651
6. Limbs Of Worship
7. Accuser/Opposer
8. Vanity Of Vanities
9. Womb Of Perishableness
10. Voices From Avignon

Les autres chroniques

Album

nov. 2004 U-Zine

Marduk

Plague Angel

Album

sept. 2009 U-Zine

Marduk

Wormwood

Album

mai 2012 U-Zine

Marduk

Serpent Sermon

Album

janv. 2015 Leviathan

Marduk

Frontschwein

Album

juin 2018 S.A.D.E

Marduk

Viktoria