Live reports Retour
samedi 27 septembre 2014 - U-Zine

Entombed A.D. + Grave + Repuked

La Dynamo - Toulouse

U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

Octobre est définitivement le mois clé pour l’orga toulousaine Noiser. Après avoir ouvert la saison avec Cryptopsy et Disgorge (US), place au second gros plateau, toujours du death, avec Entombed A.D. et Grave. Les deux cadors de la scène sont ce soir accompagné par Repuked, marquant ici un petit écart aux habitudes de l’association de proposer un groupe de la scène locale en ouverture. Notons par ailleurs que ce 27 septembre 2014 coïncidait avec la date heavy mené par Heavenly & Manigance au Metronum. Une légère concurrence qui n’a pas pénalisé le concert d’Entombed puisque c’est au final 230 personnes qui ont répondu présent. Place à la musique !

REPUKED

Et ce sont donc les suédois de Repuked qui ouvrent le bal. La formation formée en 2007 est encore peu connu du grand public malgré deux albums à la qualité certaine mais ne sortant absolument pas des sentiers battus. Et si ce soir le quartet défend son dernier opus Up From The Sewers (2013), ils n’en joueront que deux titres, le reste de la setlist puisant dans le reste de la discographie (split, démo, EP, …). Mené par un Rob The Slob aux faux airs de Niklas Kvarforth (même bandana, même barbe, même carrure), Repuked nous offre une véritable décharge de death ultra baveux. La basse est grondante, et couvre presque le reste du mix, mais c’est pour mieux faire vibrer son public et communiquer les racines presque crust du groupe. Petit moment épique en fin de set lorsque Repuked nous offre Bite It You Scum à la mémoire du glorieux GG Alin. Parfait pour clore un set fortement influencé par le punk !

Fuck You, Fucking Whore
Putrid Womb Festering
Feral Fuck
Excremental Funeral
Toxic Hell
Up from the Sewers
Bite It You Scum (GG Alin Cover)

GRAVE

Place ensuite à Grave, qui dès les premières secondes, va imposer sa marque de fabrique. Exit le death punkisant de Repuked, et place à un death metal uuuultra épais. On monte clairement d’un cran, tant scéniquement (drapeau sur les cotés de scène) que musicalement. C’est donc avec avec l’excellente Deformed que Grave ouvre les hostilités. Le public, s’est rapproché de la scène et se fait clairement plus actif : il n’aura fallu que 30 secondes pour voir apparaître le premier slam. La chaleur monte dans le pit tout au long du set … Coté scène malgré quelques cafouillages au niveau de la guitare, tout le monde s’en sort avec les honneurs. Ola Lindgren, seul membre fondateur restant, gère son public qui lui mange dans la main. Fait marrant, la basse de Tobias Cristiansson (qui officiait d’ailleurs dans Dismember) ne comporte que 3 cordes. Pas besoin de la plus aigue quand on fait du death ma gueule ! C’est au bout d’une petite heure de set que Grave nous livre son ultime brûlot : Into The Grave, scandé par le public. Une véritable petite leçon de death 80’s !

Deformed
Morbid Ascent
Turning Black
You'll Never See...
Christi(ns)anity
Amongst Marble and the Dead
Winds of Chains
Eroded
Into the Grave

ENTOMBED AD

Entombed nous a offert en ce début d’année une n-ième histoire de droits et de contrats. God Seed/Gorgoroth nous en avait mit plein les yeux il y a quelques années, au death metal d’avoir son histoire. Après conflits sur les droits du nom, Alex Hellid reste le dernier membre actif d’Entombed, mettant le groupe en stand-by pendant que l’intégralité de ses autres camarades s’en vont sur Entombed A.D, mené par le chanteur-fondateur Lars Göran Petrov. On retrouve donc sur ce « nouveau » groupe l’intégralité du line-up d’Entombed auquel s’ajoute le guitariste Johan Jansson (au CV bien rempli : ex-Demonical, ex-Hatred …). Si la formation suédoise a sorti un opus en ce début d’année, Back To The Front (titre évocateur s’il en est), c’est surtout pour avoir un prétexte à tourner puisque la setlist de la soirée sera composé essentiellement de titres d’Entombed (pas AD donc, faut suivre bordel !).

Et visiblement le public toulousain attendant leur venue depuis bien longtemps. Il suffit de voir l’ambiance lorsque Petrov arrive sur scène pour se rendre compte que la soirée va être chaude. Même si Entombed ADcommence avec un faux départ, perdant totalement le son d’une des deux guitares sur un titre entier, il en faudra plus pour plomber leur set puisque c’est un groupe tout sourire qui officie ce soir. Ainsi, Petrov, constamment le sourire aux lèvres semble s’éclater tout en envoyant à l’assistance bûche sur bûche. Le chaos se répand et des titres comme I for an Eye, To Ride, Shoot Straight and Speak the Truth seront des moments clé de leur set. Les nouveaux titres passent bien l’épreuve du live, mais tout comme au Motocultor le mois dernier, ceux-ci ne m’ont que moyennement convaincu. Le groupe se retire au bout d’une heure pour mieux revenir pour un rappel de 4 titres. Classe, surtout quand le groupe en profite une fois le rappel terminé pour s’offrir un petit tour de salle en slam : on sent le groupe qui est là pour prendre du plaisir, et celui-ci est particulièrement communicatif ! Oh yeah !

Pandemic Rage
I for an Eye (Entombed cover)
Revel in Flesh (Entombed cover)
Second to None
Living Dead (Entombed cover)
Kill to Live
To Ride, Shoot Straight and Speak the Truth (Entombed cover)
The Underminer
Out of Hand (Entombed cover)
Wolverine Blues (Entombed cover)
Chaos Breed (Entombed cover)
Waiting for Death
Chief Rebel Angel (Entombed cover)
-----
Left Hand Path (Entombed cover)
Abnormally Deceased (Entombed cover)
Supposed to Rot (Entombed cover)
Serpent Speech (Entombed cover)

Merci à Niko et Noiser pour cette soirée. Prochaine étape : CONAN. Doom or die !