Interviews Retour
vendredi 27 mai 2005 - U-Zine

Darkane

Andreas Sydow

U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

Après trois ans d'absence, les suédois de Darkane nous reviennent avec un album plus mélodique mais tout aussi bon. Le groupe n'ayant pas prévu de passer en France pour le moment, U-zine s'est donc entretenu par phoner avec le "nouveau" chanteur du groupe sur ce Layers Of Lies.

U-zine.net : Voilà trois ans que vous n’avez rien sorti. Comment expliques-tu cette longue attente ?
Andreas Sydow ( chant ) : Pour une seule raison en fait. Peter, notre batteur a eu pas mal de problèmes avec ses poignets lorsqu’il était en tournée au Japon avec Time Requiem en 2002 je crois. Ces problèmes se sont empirés jusqu’à ce qu’il ne puisse plus du tout jouer. On a donc vécu quelques mois dans l’incertitude d’un retour de sa part. Mais finalement, il est de nouveau opérationnel, donc tout va bien !
En fait, il n’a pas pu jouer pendant 6 mois, il a donc du recommencer à s’entraîner à jouer en répétant et répétant, ce qui a pris pas mal de temps. Ca a pris au final, au moins un an entre le moment où il a pu enfin rejouer et le moment où nous sommes retournés en studio.

Cette fois-ci, vous avez décidé de vous passer d’un producteur. Est-ce que ce ne fut pas trop difficile à gérer ?
Ca a représenté beaucoup de travail, mais ce fut très intéressant. On a beaucoup appris ! Et puis, d’un autre côté, on n’avait pas trop le choix. On avait une date butoir pour enregistrer les parties de batterie suite aux problèmes de Peter.
On a donc décidé de travailler par nous-même vu qu’on avait un studio à portée de main.

Et es-tu satisfait du résultat final ou tu penses que vous auriez pu faire encore mieux ?
(rires) Je suis très content du résultat final. On ne savait pas à quoi s’attendre lorsque nous nous sommes attelés à ce nouvel album. On a travaillé avec des gens extrêmement compétent comme notre ingénieur live.
Et comme je te l’ai dit, on n’avait pas de but vraiment précis pour cet album. On a donc été très satisfait de l’album.

Tu peux nous en dire plus sur la signification du titre Layers Of Lies ?
Ce titre provient tout simplement du morceau Layers Of Lies. Lorsque nous avons enregistré ce titre… En fait, c’est Peter qui a écrit les paroles du morceau, qui ne portait pas ce nom… D’ailleurs, je n’arrive plus à me souvenir de l’ancien titre de ce morceau. Et donc, lorsque nous avons enregistré les paroles de ce titre, on s’est dit qu’il serait bon de considérer ce morceau comme la thématique de cet album.
Et puis Layers Of Lies, c’est un titre bien accrocheur je trouve qui colle parfaitement avec les sentiments de Darkane, c’est pour ça qu’on a choisi ce titre.

A ce moment là, de quoi parlent les paroles de cet album ?
Des choses habituellement traitées par Darkane (rires). On a essayé de s’attarder cette fois, sur ce qu’il se passait dans la tête d’un être humain et des choses étranges qui peuvent se produire dans le cerveau des gens (rires).
Cet album est peut-être quand même un peu différent des autres. On a quelques morceaux qui se détachent du lot car il a passé beaucoup de temps en Inde…

Vos paroles sont donc plus personnelles ?
Oui en quelque sorte. En tout cas, elles parlent de choses plus diverses.
Mais ça reste quand même des paroles à la Darkane ! (rires)

Sur ce nouvel album, vous renouez avec les intros après votre précédent album où vous aviez abandonné l’idée.
Oui sur Expanding Senses, nous voulions faire autre chose, quelque chose de différent dans notre discographie. Mais ça nous a manqué de ne pas commencer avec ça. Et puis, Christopher avait ça en tête depuis des années. Voilà pourquoi nous sommes revenus à faire une intro.
C’est une sorte de marque de fabrique de Darkane, je trouve (rires).

Cet album est bien plus mélodique que les précédents. Quelle en est la raison ?
Je pense que c’est du au fait que nous disposions de plus de temps pour enregistrer les parties vocales. Lorsque nous avons commencé à travailler sur le chant, comme d’habitude, nous n’avions pas vraiment d’idée sur ce que ça allait donner. On a donc pris les morceaux uns à uns et Peter et Christopher se sont chargés des paroles sans se caller sur la musique. Ils ont juste écrits des chansons. Ensuite nous avons pris ces paroles pour les incorporer aux morceaux en faisant au mieux.
Et cette fois, vu qu’on avait plus de temps pour enregistrer le chant que sur Expanding Senses, où nous avions eu uniquement 10 jours et on bossait 16 heures par jour, on a pu enregistrer différemment, d’une façon plus posée, le week-end et en soirée.
Avec cet album, nous n’avons pas eu besoin de se tenir à une idée préconçue du fait du manque de temps. Ainsi, nous avons essayé différentes combinaisons et fait plusieurs modifications. Chacun y apportant ses impressions et idées… Et je pense que c’est pour ça que l’album est plus mélodique.

Si tu devais présenter Layers Of Lies, que dirais-tu ?
(il réfléchit) Hum... Je dirais que c’est une sorte de bon résumé de nos 3 précédents albums car c’est un mix de chacun avec une touche de modernité dans la production notamment car tu peux parfaitement entendre chaque instrument.
Lorsque tu débutes un groupe, tu n’es jamais sûr de la façon dont tu voudrais sonner, et albums après albums, tu te découvres de plus en plus et tu sais ce que tu veux ! C’est un peu ça pour Darkane.
Je dirai donc que c’est l’album le plus Darkane que nous ayons composé.

Quand serez-vous de retour en Europe et plus particulièrement en France ?
On est actuellement en train d’essayer de planifier une tournée européenne vers le mois d’octobre, ou Novembre… Enfin je l’espère ! Mais je préfère ne pas me mouiller pour le moment.
On essaie également de caller quelques festivals Européens, mais vu que l’album sort très tard dans l’été, ce n’est pas facile de booker quelque chose. La majorité des festivals ont lieu courant Juin, on doit juste croiser les doigts pour remplacer un désistement afin de pouvoir prendre place dans un festival d’été. Mais ce ne sera pas facile…

J’ai lu que vous projetiez de sortir un DVD prochainement. Tu peux nous en dire un peu plus dessus ?
En fait, ça fait un bon moment qu’on voudrait le sortir ce DVD. Cependant, l’année dernière, quand on a voulu le sortir, on sait dit que le contenu n’était pas suffisant pour un DVD, on voulait quelque chose de plus rempli…

Tu voudrais quoi comme contenu pour votre DVD ?
Beaucoup de scènes backstages, des vidéos de sessions d’enregistrements, en fait beaucoup d’images behind the scene pour mieux comprendre et vivre l’univers Darkane qu’on soit en studio ou en tournée. Et puis, il y a aura des vidéos lives encore jamais diffusées. Par contre, je ne peux pas te donner de date de sortie, car ce n’est pas moi qui me charge de ça.

Et ce sera une rétrospective de votre carrière depuis Rusted Angel ou uniquement depuis Expanding Senses ?
Je pense que si on le sort bientôt, ce sera une grande rétrospective de notre carrière car on pourra mettre beaucoup de choses anciennes comme des vidéos qu’on a tourné durant l’enregistrement de Rusted Angel. Et puis, on a pas mal de lives disponibles et surtout nous avons en vidéo le premier concert de Darkane avec Lawrence au chant.

En parlant de Lawrence, referez-vous un morceau avec lui en guest au chant comme sur Expanding Senses ?
Non, je ne pense pas car Lawrence a quitté le groupe définitivement et je l’ai remplacé. Ce qui s’est passé sur Expanding Senses, c’est que nous avons enregistré cet album dans sa ville. Il est donc passé nous voir pour nous faire un petit coucou durant l’enregistrement et on a profité pour enregistrer un titre avec lui, ce c’est fait très spontanément.
Mais, à l’heure d’aujourd’hui nous n’avons pas gardé énormément de contact avec lui…

Tu veux rajouter quelque chose ?
C’est génial d’être de retour avec un nouvel album… Enfin ! (rires) Un grand merci à tous nos fans pour avoir su attendre si longtemps. Nous sommes très fier de ce nouvel album et j’espère que vous allez l’aimer !
Et puis, j’espère que nous jouerons en France très prochainement.

Merci à Valérie et à Andreas pour sa grande gentillesse