Interviews Retour
vendredi 20 janvier 2017 - Shawn

Lions Metal Festival

Mick (Organisateur du festival)

Shawn

Anciennement responsable du webzine U-zine.org. Actuellement chroniqueur éclectique et live reporter basé à Toulouse.

Alors que beaucoup de metalleux ne jurent que par le Hellfest, de nombreux festivals de taille plus intimiste sortent de terre. Le Lions Metal Festival est de ceux-là. Ce nouveau venu dans le cercle fermé des festivals sera un Open Air à quelques kilomètres de Lyon. Rencontre avec Mick, chanteur de No Return, à l'initiative du projet ...
 

Bonjour, pouvez-vous tout d’abord vous présenter, et définir le rôle que vous jouez au sein de ce projet de festival ?

Mick : Je suis à l’initiative du projet, aujourd’hui nous sommes une petite équipe de 3 personnes avec une trentaine de bénévoles. Pour ma part je gère la programmation car je suis dans le milieu depuis plus de 20 ans étant moi-même musicien, j’ai également organisé pas mal de tournées et mon carnet d’adresse m’aide beaucoup aujourd’hui pour proposer ce petit festival en extérieur.

 

Peux-tu nous présenter le concept du festival ainsi que sa genèse ? Comment vous est venue cette idée ?

J’ai organisé pendant quelques années l’Underground Metal Festival (7 éditions) sur la commune voisine de Millery au début des années 2000, nous avons fait jouer de supers groupes tels que Dew-Scented, Benighted, Leng Tch’e, Agathodaimon, Necrodeath, Belenos, Kronos et beaucoup d’autres… Nous avions du arrêter à cause de la nouvelle équipe municipale, j’ai toujours eu l’idée de refaire ce festival tôt ou tard. Il y a quelques mois de cela, je suis retourné vivre dans mon village d’enfance qui est tout proche de Lyon et toute l’équipe municipale s’est montrée très intéressée pour refaire un festival de ce genre, j’ai préféré repartir à 0 et proposer un festival en extérieur avec un nouveau concept, je tiens vraiment à remercier toute l’équipe municipale de Montagny pour leur soutien.

De même, peux-tu nous présenter l’affiche ? 

J’ai voulu créer un festival totalement ouvert à tous les styles de Metal, un peu à la façon des Fest Teutons finalement, on y trouve donc du Thrash, du Death Metal, du Hardcore, du Heavy, du Post-core, du Black Metal, bref quasiment tous les styles sont représentés et cela devrait en être de même pour les prochaines éditions ! Nous avons souhaité défendre notre scène locale, régionale et française car notre scène regorge de talents et nous souhaitons les mettre en lumière ! Ensuite il y a des groupes plus confirmés comme le groupe culte anglais ONSLAUGHT, ou les Suédois de DARKANE qui ne sont que trop peu souvent dans le secteur, ou les coreux de ALL FOR NOTHING qui viennent de Rotterdam et bien d’autres bien connus de la scène française et internationale… Comme MERCYLESS, NOW OR NEVER avec des ex-Pretty Maids et Jo Amore au chant (Ex-Nightmare), NO RETURN et bien d’autres…

 

Comment avez-vous abordé sur cette affiche l’étape de la programmation ? Une volonté de se faire plaisir ? Faire jouer des groupes avec lequel vous aviez des affinités ? Une volonté de mettre en avant des groupes locaux ?

Effectivement il y a le côté affinité qui a joué mais pas uniquement, il y a aussi des coups de cœurs ! Il est vraiment difficile de faire venir de très grands noms avec un si petit budget pour une première édition, j’ai dû faire appel à des amis qui ont très gentiment décidé de soutenir le projet et faire un petit effort financier. Sinon depuis le début nous avions décidé de mettre au minimum 4 groupes de la région en ouverture.

Le festival aura lieu à Montagny, au sud-ouest de Lyon. Pourquoi ce choix ?

Comme je te l’ai dit plus haut, c’est la commune où je réside, je connais beaucoup de monde disponible pour m’aider…

 

De même, vous annoncez dès la première édition que le festival sera en mode open air. Pourquoi ce choix ambitieux ? 

La mairie m’a proposé un terrain et m’a suggéré l’idée, j’ai beaucoup réfléchi et finalement j’ai accepté de relever le challenge ! On commence cette première édition en mode petite zone, j’espère qu’on pourra agrandir la scène et la zone pour 2018.

 

Le festival ayant lieu en mai, n’avez-vous pas peur de subir une météo capricieuse ? Avez-vous déjà anticipé une mauvaise météo pour éviter de se retrouver dans la même situation que le Hellfest en 2007 ?

Effectivement la météo peut nous embêter, ça va être un très gros stress pour être honnête (rires), nous avons une salle avec la capacité de 500 places pour contrer la météo mais il faudrait vraiment une grosse alerte pour changer nos plans… Restons positifs ! Il fera beau !  

 

A quoi peut-on s’attendre sur place en termes d’infrastructure, de stand (restauration, bar, …) ?

Il y aura une grosse buvette avec des tarifs très abordables, un stand pour se restaurer et avec du choix et bien évidemment des stands de merchandising, Cds, piercing, et autres accessoires, etc etc…

 

N’avez-vous pas peur de la concurrence, ou du moins de la comparaison du public avec le Sylak, qui se déroule à quelques 10aine de kilomètres du site ? Etes-vous en relation avec eux ?

Non absolument pas, nous sommes concurrents de personne dans le sens où notre festival est à seulement 25 euros et qu’il est le premier festival de l’année (mi-mai), je pense très sincèrement que notre région a la place pour un second événement de ce genre, il y a beaucoup de public dans le secteur.
Nous n’avons pas la prétention de devenir aussi costaud que le Sylak Open Air qui est d’ailleurs un super festival avec une ambiance géniale. Nous les connaissons très bien, certains depuis de très longues années, nous avons même reçu quelques conseils de leur part, tout se passe super bien ! Le Metal est une grande famille.

L’amour entre le public metal et la bière n’est plus à prouver et de nombreux festival de petite taille mettent en avant des brasseries artisanales, parfois locales. Est-ce envisagé au Lions Metal Festival ?

Oui tout à fait c’est très important et nous allons y attacher une grande importance ! Si ça peut rassurer tout le monde, il y aura le choix entre 2 bières de qualités, certainement une blonde et une ambrée et les tarifs seront vraiment sympas. Nous annoncerons prochainement toutes les infos concernant les boissons et la nourriture sur place via notre page Facebook, suivez nous sur la page…

 

Combien de festivaliers sont attendus selon vos estimations ?

Nous aimerions arriver à 400/500 personnes pour la première édition, si c’est le cas, nous réinvestirons les bénéfices pour l’édition 2018 et ainsi passer le festival sur 2 jours, avec une plus grande scène et avec l’ajout d’autres headliners plus conséquents, nous ne souhaitons pas commencer avec un crédit ou être dans le rouge, nous commençons petit et espérons faire perdurer le festival de la meilleure des manières, c’est avant tout un festival de passionnés pour passionnés, ce qui explique les tarifs également !

 

En une phrase, convaincs-moi de venir au Lions Metal Festival !

Il y aura plus de 12h de Metal pour 25 euros (en réservation), de la bonne bière pas chère, des stands et cerise sur le gâteau, les personnes peuvent rester dormir sur place ! Ça sera à coup sûr une super journée sous le signe du Metal !!!


N’hésitez pas à nous rejoindre sur la page du festival :

Merci à Horns Up pour l’interview et merci à vous tous de m’avoir lu jusque-là !
Rendez-vous le 13 Mai à Montagny !!!

 

Merci donc à Mick pour ses réponses et sa disponibilité.
Merci à Philippe pour la logistique.