Chronique Retour

Album

09/12/14 - U-Zine

Sick of it All

Last Act of Defiance

LabelCentury Media
styleNew York Hardcore
formatAlbum
paysUSA
sortieseptembre 2014
La note de
U-Zine
5/10


U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

Inutile de présenter les tauliers du NYHC, Sick of it All, groupe sévissant depuis la fin des années 80 aux côtés de Madball, Agnostic Front ou autres Biohazard. Venus en cette fin d'année 2014 nous présenter leur énième album studio on pouvait se demander si les frère Koller allaient s'essayer à un nouveau genre de hardcore, de casser les codes établis dans cette scène bien trop connue... Eh bien non, Last Act of Defiance se contente uniquement d'étaler quatorze chansons avec cette même énergie, ces mêmes riffs maintes fois entendus au travers des albums de n'importe quelle formation NYHC.

N'allez pas croire que je n'ai pas aimé ce skeud, au contraire, y'a un certain plaisir à débrancher son cerveau et à entendre pendant 30 minutes les mêmes breaks, les mêmes choeurs et cette production très moderne. Avec un titre tel que "Last Act Of Defiance" je m'attendais vraiment à une énergie sans pareille et à un groupe reboosté pour nous sortir ce qu'ils avaient de mieux dans le bide. Un peu naïvement certes, mais il y a quand même quelques chansons qui foutent un coup de pied au cul.

Sound the Alarm est donc la chanson d'ouverture de cet album. Ca part au quart de tour, la batterie est punk à souhait, la voix bien connue de Lou Koller résonne enfin, à 200 à l'heure comme à son habitude, chanson rapide et possédant un break bien efficace. A noter qu'aucune chanson n'excède les 2min30 et ça fait plaisir quand on voit des groupes tels que Hatebreed ou Walls of Jericho qui font des chansons de 4 minutes redondantes et peu intéressantes. Avec des titres comme Road Less Traveled ou Get Bronx on sait tout de suite qu'on à affaire aux patrons de cette scène qui a dominé le monde pendant des années (suivi de près par la scène de Boston ne l'oublions pas) et surtout on sent bien qu'ils maitrisent leur sujet, alors pourquoi changer de recette?

Enorme coup de coeur pour "Disconnect Your Flesh" qui mélange un peu tout ce qui me fait frissonner dans le hardcore, refrain groovy, break de fin bien amené, et longueur à peine chiante, c'est donc parfait ! A noter de plus qu'il y a un très bon fil conducteur tout au long de l'album, l'atmosphère est entrainant et ça sera parfait pour vos futurs joggings du Dimanche. Beaucoup de fans de hardcore de la première heure, pourraient être cependant un peu déçu par une prod beaucoup trop carrée, limite metal, on s'éloigne quelque peu des influences premières très punk de ce groupe là.

Et puis voilà que sonnent les quatres dernières chansons qui pour le coup ne sont pas très intéressantes mis à part l'hymne DNC ( Do Not Comply) qui permet de finir l'album de façon correcte, à grands renforts de choeurs, tous leurs potes chantant en même temps "I’ll always be a threat, to an unjust government, we should always be a threat to the highest power. Liberty or death!" on ressent bien l'esprit soudé de ces gars là.

Pour conclure je dirais que ce cd n'est pas le plus important de leur discographie, je ne reconnais pas de hit à la Death or Jail ou bien Take The Night Off véritables tubes de cette formation. Je pense qu'en 25 ans de carrière ils ont eu le temps de faire plusieurs fois le tour de leurs idées, les textes restent politiquement ou historiquement engagés mais les chansons se ressemblent pour la plupart et ce souffle de hargne entamé il y a plusieurs décennies semble toucher à sa fin.

1. Sound the Alarm
2. 2061
3. Road Less Traveled
4. Get Bronx
5. Part of History
6. Losing War
7. Never Back Down
8. Facing the Abyss
9. Act Your Rage
10. Disconnect Your Flesh
11. Beltway Getaway
12. Sidelined
13. Outgunned
14. DNC

Les autres chroniques

Album

avr. 2006 U-Zine

Sick of It All

Death to Tyrants

Album

avr. 2010 U-Zine

Sick of It All

Based on a True Story