Chronique Retour

Album

09/12/14 - U-Zine

Alestorm

Back Through Time

LabelNapalm Records
styleScottish Pirate Metal
formatAlbum
paysEcosse
sortiejuin 2011
La note de
U-Zine
5/10


U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

Back Through Time ; Un retour en arrière, à l'époque des pirates imbibés de rhum dans les cales de bateaux et de bars côtiers....C'est absolument cette sensation que vous donnera l'album. Tiraillé entre le power metal et le folk metal alcoolisé et joyeux, un mélange détonnant...mais pas toujours très bon....

Leur deux premiers opus sous le nom d'Alestorm, rythmés par les conquêtes, la férocité des pirates et leurs débauches alcoolisées, n'ont rien a voir avec leur dernière production. En effet celle ci est bien loin de l'esprit premier d'Alestorm et de cette fascination pour les Pirates. Nous en sommes aujourd'hui a des titres qui n'ont plus la même signification...L'organisation de l'album restant certes plutôt ressemblante aux précédents, semble complètement pompé sur les Swashbuckle... Rythme rapide, scandé...Un peu plus folk certes mais peu changeant. Il n'y a pas de réelle innovation, si ce n'est au niveau des titres des chansons bien sur, si on peut appeler ça une innovation. Au fil de l'album le tout s'affadit, on a l'impression d'écouter toujours la même chanson en boucle, les paroles ont l'air de revenir sans cesse...On se retrouve presque dans le monde des Swashbuckle, un vrac piratesque furieux, le tout bien moins bon.

Au niveau de la production, on a bizarrement l'impression de régresser. Pas de défaut particulier a première vue, simplement un son beaucoup moins clair que sur leur Black Sails At Midnight, beaucoup plus médiocre, crissant...Un bazar sonore, agrémenté d'une voix furieuse et roulant les R par moment, le tout saoule aussi bien qu'une demi bouteille de rhum...

Le seul titre qui ressort vraiment de cet album pourrait être « Shipwrecked », qui est étrangement aussi le nom d'une chanson des Swash...ET encore une petite touche a la Swashbuckle « Rumpelkombo » qui sert d'intro au milieu de l'album au titre Barrett's Privateers, pas vraiment utile au final. Bon d'accord, à certains moments on pourra volontiers se laisser entraîner par les chants scandés des pirates, mais l'on redescendra bien vite à force de répétitions plates et fades qui au final n'apportent pas grand chose de plus a l'album. La plus grosse erreur de l'album peut être Death Throes of The Terrorsquid. On se croirait à écouter du Dimmu Borgir voir du Cradle of Filth sur certaines notes...C'est à se demander s'ils se cherchent toujours...

Bref, on l'aura compris, cet album semble complètement pompé sur les productions des pirates du New Jersey, mais si encore cela avait été fait correctement, on n'y aurait peut etre vu que du feu, puisque camouflé par la qualité...Mais c'est vraiment loin d'être le cas. Le groupe qui depuis 2009 a eu l'occasion de tourner énormément, a semblé avoir pris la grosse tête pendant un temps, arrivant complètement faits sur scène , jouant comme si leur place était acquise semble aujourd'hui vouloir se rattraper en ayant repris un peu de sérieux, mais apparemment pas suffisamment pour ressortir parmis les tant d'autres groupes de la scène Folk d'aujourd'hui. Puisque nous en sommes à un album qui innove au niveau du style du groupe, mais n'y apporte rien de très utile, puisqu'il est loin des attentes de certains fans ou simples auditeurs du groupe. Ils ont fait bien mieux et auraient été capables de mieux faire. Ils ont choisi une autre voie et y ont perdu tout leur esprit et unicité. Dommage.

1. Back Through Time
2. Shipwrecked
3. The Sunk'n Norwegian
4. Midget Saw
5. Buckfast Powersmash
6. Scraping the Barrel
7. Rum
8. Swashbuckled
9. Rumpelkombo
10. Barrett's Privateers
11. Death Throes of the Terrorsquid

Bonus Edition Limitée :

12. I am a Cider Drinker
13. You are a Pirate

Les autres chroniques