Articles Retour

S. - Bilan 2018

dimanche 6 janvier 2019 - S.
S.

2018 fut encore une année prolifique en matière de sorties Black Metal. Si les « pointures » du genre ne m’intéressent plus depuis fort longtemps (Immortal, Dimmu Borgir, Watain, Marduk, etc), l’underground quant à lui fourmille de projets intéressants. Il faut cependant prendre la peine d’aller fouiller cette scène.

En créant « la grotte de S. » cette année, j’ai essayé de mettre en avant toutes ces perles plus ou moins rares, méritant une attention pour leur travail. J’espère que cette rubrique bimestrielle aura plu au lecteur. En tout cas, pour ce qui me concerne, ce fut un plaisir. L’aventure se poursuivra donc en 2019.

Voici donc mon bilan 2018, dans tout ce qu’il a de plus subjectif.

Top Albums

1. Sale Freux - Trouvère à heures perdues (France d’Oïl Productions)

La mélancolie à l’état pur, ce besoin de fuite et de liberté, autant d’émotions concentrées dans le septième album de Dunkel.

2. Severoth - When the Night Falls… (Werewolf Promotion)

Un peu plus d’une heure de balade en forêt, sous la clarté de la pleine Lune. Des mélodies enivrantes et hypnotiques d’un bout à l’autre de l’album.

3. Vargrav - Netherstorm (Werewolf Records)

La très grosse bonne surprise de 2018, avec ce projet rappelant la glorieuse époque des années 90’, dans le sillage d’Emperor.

4. Adaestuo - Krew Za Krew (World Terror Committee)

A la fois ambiant et Black Metal, cet album concrétise les espoirs formulés après leur premier EP. Une atmosphère très occulte et prenante.

5. Panphage - Jord (Nordvis Produktion)

Panphage conclut sa discographie par un disque de haute qualité, à l’image de tout ce qu’il a pu produire jusque-là. Un Black Metal de caractère, épique et vindicatif.

6. Nécropole - Solarité (Northern Heritage Records)

Véritable démonstration, ce Solarité peut fièrement trôner parmi les meilleures réalisations en matière de Black Metal français cette année. Epique, mélodique et percutant sont autant d’adjectifs pouvant qualifier cet album.

7. Primordial - Exile Amongst the Ruins (Metal Blade Records)

Primordial fait partie de ces rares groupes à ne m’avoir jamais déçu au cours de leur discographie. Malgré une certaine évolution dans leur musique, on retrouve ce qui fait le charme des Irlandais : des compositions inspirées et épiques ainsi que des mélodies restant dans la tête.

8. Cosmic ChurchTäyttymys (Kuunpalvelus)

Le dernier album du Finlandais est aussi le plus abouti, avec son Black Metal mélodique. Une très belle conclusion de la discographie de Cosmic Church.

9. Vihamieli - Hymns of Deity (Ewiges Eis Records)

Avec son côté Windir, l’aspect folk en moins, ce projet finlandais m’a tapé dans l’œil avec ses compositions prenantes et envoûtantes.

10. Mopok - Carpathian Fullmoon Ritual (Indépendant)

Le side-project de l’individu derrière Severoth. Les ambiances y sont assez proches, quoique plus sombres et forestières.

 

Mentions honorables (par ordre alphabétique) :

Aorlhac - L'esprit des vents (Les acteurs de l’ombre)

Archgoat - The Luciferian Crown (Debemur Morti Productions)

Forest Mysticism - Hearken (Cold Ways Music)

Funeral Mist - Hekatomb (Norma Evangelium Diaboli)

Gevurah - Sulphur Soul (Profound Lore Records)

Gjaldur - Unterm Totenbanner (Narbentage Produktionen)

Kalmankantaja & Iku-Turso - Ikuinen Tuli (Wolfspell Records)

Norrhem - Vaienneet voittajat (Darker Than Black)

Remete - The Winter Silence (Cold Ways Music)

Ungfell - Mythen, Mären, Pestilenz (Eisenton)

Urfaust - The Constellatory Practice (Van Records)


Déception(s)

Summoning - With Doom We Come : il est certes écoutable mais aucune mélodie ne marque véritablement l’esprit une fois l’album terminé, ce qui est bien rare avec les Autrichiens.

Peste Noire - Peste Noire – Split – Peste Noire : des vieux morceaux réchauffés, des nouveaux qui peinent à convaincre et un univers dans lequel je ne me retrouve plus.

Drudkh - They Often See Dreams About the Spring : Les Ukrainiens tournent en rond depuis plusieurs albums et la magie des Forgotten Legends et Autumn Aurora semble perdue depuis fort longtemps…


Top concerts

1. Sale Freux @ L’hôtel de la musique (Lyon) [Live-report]

2. Darvaza @ Villa Tacchini (Genève) [Live-report]

3. Grave Desecrator @ CCO (Lyon) [Live-report]

4. Vortex of End @ Villa Tacchini (Genève) [Live-report]

5. Cult of Fire @ CCO (Lyon) [Live-report]

6. Cradle of Filth @ Le Fil (Saint-Etienne) [Live-report]


Flops concerts

1. Throane @ CCO (Lyon) [Live-report]


Espoir(s) pour 2019

Ce festival à Bruxelles, organisé par A Thousand Lost Civilizations en mars, avec une affiche d'exception.

La prochaine édition du Ravenous Altar Festival

Un nouvel album de Darkspace ? A voir la présence des Suisses à de nombreux concerts et festivals en 2019, il y a de quoi espérer.

Et toujours des découvertes dans la scène underground.


Carte blanche

Je vous laisse en compagnie de ma playlist Youtube des sorties phares de 2018, contenant une bonne cinquantaine de titres :


 

...et de mon top "images de concert" :
 

Cradle of Filth

Darvaza

Vortex of End

Cult of Fire

Grave Miasma

Throane