Chronique Retour

Album

09/12/14 - U-Zine

Swallow The Sun

Hope

LabelSpinefarm Records
styleMelodic Doom/Death Metal
formatAlbum
paysFinlande
sortiefévrier 2007
La note de
U-Zine
7/10


U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

Alors que Noël approche et que les paquets s’entassent au pied du sapin, il raisonne derrière les chansons d’espérance comme un air de mélancolie. Malgré les lumières décoratives, les rues restent grises. La neige n’a pas encore caché sous son grand manteau blanc la tristesse. L’espoir s’avance dans un monde brumeux dont il n’est pas sûr de trouver la fin…

L’absence de lumière dans un album tel que « Hope » mène sur des chemins égarés entre violence et tristesse, une destination largement exploitée par Swallow The Sun. Derrière des guitares pesantes, le synthé aime donner à la musique des ambiances aux allures désespérées ou des atmosphères propices à la souffrance du cœur. Que de romantisme malheureux! Il n’y pas de doute sur ce dernier album, on veut nous faire pleurer…Même sans écouter, il suffit de regarder l’ensemble des chansons : le désespoir, la souffrance, les larmes, le vide, l’obscurité et même la damnation ! Tout y est…

Ce troisième opus confirme le savoir faire du groupe à embaumer le malheur de l’âme humaine de ses mélodies et de ses saccades. Le tout sonne lourd, symphonique et mélodique à la fois. Les lignes de chant alternent entre le doux romantique attristé qui pleure dans son micro (sur cet album, peut être un peu trop d’ailleurs) et les cris lancinants du même romantique (qui à force de larmes est bien obligé de crier un peu). Il vrai que les voix me paraissent un peu mal appropriées sur cet album. Les chants clairs sont de plus en plus présents et ça adoucit de trop une musique qui se veut, à mon sens, plus douloureuse. Cette dernière est plutôt intéressante. On retrouve quelques breaks bien amenés comme sur « Hope » et des passages intéressants. « Don’t Fall Asleep (Horror pt. 2)» nous offre un joli tapping et quelques bonnes accélérations à la double. D’autres titres semblent plus nerveux et rageurs comme « These Hours of Despair » ou « The Empty Skies ». Le tout reste néanmoins très mélodique sous ses aspects assez aériens et parfumé de vapeurs en tout genre. Parmi ces 8 titres, c’est surtout « Too Cold For Tears » et « Doomed to Walk The Earth » qui m’ont le plus marquée. Des sonorités étranges et une force émotionnelle s’y mêlent avec puissance et grâce ce qui rend l'ensemble vraiment beau. En ce qui concerne la bonus track, en revanche, je trouve qu’elle n’a pas vraiment sa place sur « Hope » et qu’elle casse un album qui se termine sur une bonne chanson.

« Hope » est un cd agréable mais reste tout de même un peu trop linéaire à mon goût. Il reste dans la veine de « Ghosts of Loss » mais avec beaucoup plus de passages mielleux. Swallow The Sun a produit de nouveau un album sympa et avec une qualité de son indéniable mais il ne parvient pas encore à étancher ma soif ! Quand nous referont-ils un album digne de « The Morning Never Came »?
En attendant la réponse, allons ouvrir nos cadeaux et manger notre bûche…

Room 1: Hope
Room 2: These Hours of Despair
Room 3: The Justice of Suffering
Room 4: Don’t Fall Asleep (Horror pt. 2)
Room 5: Too Cold For Tears
Room 6: The Empty Skies
Room 7: No Light, No Hope
Room 8: Doomed To Walk the Earth
(+ Bonus Track)

Les autres chroniques

Album

nov. 2009 U-Zine

Swallow The Sun

New Moon

Album

févr. 2012 U-Zine

Swallow The Sun

Emerald Forest And The Blackbird

Album

janv. 2019 Rodolphe

Swallow The Sun

When a Shadow Is Forced into the Light