Interviews Retour
mercredi 24 août 2016 - Panzerbrume

Let Mortal Writers Draft Your Fame - Part 7

Silenius & Protector

Panzerbrume

Du War Black Atmosphérique ? C'est possible

Parties précédentes : 1 2 3 4 5 6

 

Pour clore cet été de dossiers, c’est avec une joie non dissimulée que j’ai eu l’occasion de m’entretenir avec Silenius et Protector ! A travers ces quelques questions, vous en apprendrez un peu plus sur le groupe, mais aussi sur le prochain album !

L’interview en Anglais est donnée dans sa version originale (je n’ai pas corrigé les possible typos ni changé le formatage), mais je l’ai traduite du mieux possible un peu plus bas !

 

En Anglais

 

Panzerbrume : Hail Protector, hail Silenius! Thanks again for accepting this interview! First time for me doing this, and interviewing you really means a lot to me! So, in the end of 2015, you announced a new album for this year. Can you tell us more about it? Will it be in the vein of Old Mornings Dawn, more melancholic than its predecessors? A title, maybe?

Protector : we are already working with full power on the new albums, and already finished the guitars and the mix of the new album. it will be in the style of oathbound, with deeper louder guitars and lots of sound details and melodies, but sound a bit less melancholic. originally we planed this album to be a kind of second part of "oathbound" because we used only songs or songs fragments that remained from the oathbound session, but meanwhile we added so many melodies to those songs/fragments, and also changed a lot, that these songs became almost total new songs. so finally instead of a kind of mini cd as second part of oathbound, the next release can be seen as a real new summoning album.

 

Panzerbrume : A long time ago, probably before Summoning was even an idea, you both played in different bands. Information on CrommShadow Vale and Malignom is really hard to find, and music even more. How do you look back on these years? And how did you both meet at that time?

Protector : in malignom i played the drums and with its progressive thrash/deaht metal style it had a complete different sound than summoning. we almost got a contract from pieceville, but at this time i was already out of the band, because i wanted to focus more on song composition than on band rehearsals and got already interessted in createing music with synthesizer.

 

Panzerbrume : Any link between Shadow Vale and the comics Kull, the Vale of Shadows? A psychedelic comics and a Doom Metal band having such a close name cannot be a coincidence!

Silenius : no, there is absolutely no link to that. i even dont know kull the vale of shadows. to be honest i can not remember why i have chosen "shadow vale" as a band name, but what i can remember is that later we used this name a a song title for "die verbannten kinder evas". we never recorded anything with shadow vale, and it was not a real band, just be on bass, a friend on guitar, and sometimes my brother joined as a keyboarder, and we only had a drummer in the beginning but he came total unregulary and lost interest soon.

 

Panzerbrume : Hard not to see you are long-time Fantasy fans! Can you remember your first contact with the works of J.R.R. Tolkien?

Silenius : the truth is that i am more the fantasy fanatic than protector. of course i can not remember the year, but i can remember the first years when i fell in love with fantasy literature. i baught everything i could get in my small home town and watched all the movies i could find in the video shops. so of course i came up with the lord of the rings cartoon from ralph bakshi. i took a long time untill i was reading the book because i already knew half of the story and a friend told me the other half. but the more other fantasy literature i was reading the more i realised how often the name tolkien was mentioned as an inspiration or as comparrison, or advertisment and so i realised how important this name was and in the end i gave it a try and immediately was captured. soon after i baught everything from and about tolkien.

 

Panzerbrume : Since your debut albums, you tell us numerous tales based on Tolkien’s works. Is there much left to cover after all these years? Is the inspiration as strong as it was at the beginning?

Silenius : with the years it is of course hard to find fitting lyrics. most of the tolkien lyrics the we like, we already used and so we more and more look for other poets and poems which we can use as a basic source for our concept. meanwhile i have a pool of 15 lyrics, which we will use for the new cd. a few lyrics are from tolkien connected to his mythological works and translations like beo wolf or king arthur. some are from total unknown authors.

 

Panzerbrume : Summoning’s music has influenced a lot of bands around the world. Proof is the huge number of tributes that can be found (the Russian scene is particularly active) on the Internet. Personally, I do not like most of them, but I found some covers quite interesting, especially those of Kauan and Morgan the Bard, that self-appropriate the songs rather than just trying to play them. How do you feel this worldwide recognition? Did some of these bands get your attention?

Silenius : principally i prefer cover versions where the band tries to bring in its own influences into its music and tries to make something own out of the song and not just make a 1:1 copy just as you said. of course we listen to most of the songs out there. i think its a good opportunity for young bands to get attention to a wider audience. and of course we are honoured that our music is an inspiration source for so many underground bands. meanwhile some bands have emancipated and made their own style out of the influences. for example "lustre" who in the beginning where influenced by us amongst others, have now influenced for example the newcomer band "eldamar". other bands like "caladan brood" have become famous in what they do. and other bands who started as summoning clones, started to emanzipate and go their own way. thats a good progress and exactly the same progress as we did in the beginning.

 

Panzerbrume : In 2003, you released Lost Tales, containing a song from the Mirkwood demo and some unreleased material from the Dol Guldur sessions. Do you have other such hidden treasures that may appear someday?

Silenius : no there are no other hidden treasures. the long time unreleased song from the oath bound sessions was released as a bonus track on "old mornings dawn" and the tree other mirkwood tracks can be heard easily on youtube, and thats all.

 

Panzerbrume : What advice would you give to somebody that would like to start a musical project including a lot of computer work as you do?

Protector : just get an average computer (i use a pc), and some recording mixing software (i use cubase). get a software sampler (i use "kontakt") with a good library of classic instrument sounds and drum sounds. read the manuals of it carefully and do some beginners tutorials to really understand how to handle the different programs, and then start making music. an idea does not have to be super great or big at the beginning, you can just play something really simple, but then loop this idea over and over gain and get into some kind of trance and try to find an additional melodies to it, and let this idea grow more and more till its finally a big song. don't expect your first tries to be perfect, it will take a long time to be able to create the songs and the audio mix you have in mind, but if you give up you will never achieve anything, only with a strong will you will reach your aim.

 

Panzerbrume : Most of your album covers are adapted from existing art. Also, in some songs we can here samples issued from the BBC radio adaptations of The Lord of the Rings, or from movies such as Braveheart or Legend. Did you ever have any problem with the people/companies owning the rights for these materials?

Silenius : not really problems. in the beginning the label had to pay some painters like the cover artist from the dol guldur cover, i think the name was roger dean. i think a second time the label also had to pay, but i can not remember for which painting by now. but most times the amount was not very high, because if paintings have been released already many times, its not to expensive to use them again. and later we tried to use only paintings from long time dead painters. in this situation it is a lot easier to use them without having to pay, but in contrary to the first years, now the label of course tries to make research if there are copy rights to pay, or not. in the first years neither the label nor we cared about that.

 

Panzerbrume : I read in an interview that Protector found a job as a programmer (congratulations!). Do you see this as an opportunity to develop new tools for your musical project? Maybe the cold behavior of some kind of program could strenghten the cold side of Ice Ages?

Protector : thanks for the congratulations:-) actually i already was working as a java programmer 10 years ago, the change is now that i got a job as android programmer, which is a 2,5 year old passion of mine beside music. anyway, programming android apps will not change anything about my way of making music because its quite something different. in a way i was already programming sounds on the last ice ages album. not in the classicale way by typing code, but in the way that the super mighty software synth "reaktor 5" (which i use) offers the user. there i am connecting sound units with ring- or frequency- modulations, and adding random controlls in a very complicated way. i add user defined controllers to each of those units so that i can change the sound in a total flexible way, just by moving the faders and pressing the buttons etc. but anyway, a total different job than progamming android apps:-)

 

Panzerbrume : Let’s talk more about your other projects. Sadly, I heard that Die Verbannten Kinder Evas is no more, and it has been a long time since we haven’t heard much of Ice Ages. Also, four years now since the latest Kreuzweg Ost. I believe that the recording sessions of AmestigonAbigor and Summoning were the main reasons. Can you tell us about your future plans for these projects?

Protector : yes its true that i have no plans for future DVKE. i simply dont have the time for 3 projects and think also that anything i did for DVKE could also be used for summoning (beside the clear vocals). its the same way of working (with orchestral sounds) so its not so necessary for me as an alternative project to get a change after a summoning release. with ice ages this is completely different, as this music is really done in a total different way with total different sounds. its not like with summoning, where i choose some recorded sound libraries from real instruements; i totally create electronic sound out of "nothing", just generated by sawtooth waves etc. the result is a cold futuristic dark future music, with similar polyphonic rythms like in summuning, but played with total different machine styled sounds, and also with a dark, distorted voice.

 

Panzerbrume : In the last interview I read, you were about to watch the Seventh Son Fantasy movie. What was your final verdict about it? On my side, I recently rediscovered The Dark Crystal, that I used to love as a child. I really like the creativity in the world of this movie. Any nice movie to recommend?

Silenius : yes, but the movie was not really good. it was just an average hollywood fantasy movie which you enjoy to see one time but not more. dark wistler of course is a classical fantasy movie. i have some books of the painter brian froud, who made a lof of conception for this movie. by the way we used some of his paintings on the dol guldur cd. in the moment i have no special fantasy movie to recommed. i think the next one which is to be released i a russion dragon movie, but i think it will be one of this average fantasy b-movies.

 

Panzerbrume : Obviously, I believe some of my previous questions are repeated at every interview. Is there anything that nobody ever asked you and that you would like to tell us about?

Silenius : no, not really. lately a new summoning tribute sampler is on its way, and a designer from L.A. made some cool summoning patches, which will be released later this year.

 

Panzerbrume : I believe I have to stop writing questions if I ever want you to answer them! Thanks again for granting me this interview, and most of all for your awesome music across the years! The last word is for you!

Silenius : thanks a lot for the interview. the release of the new cd is not too far away anymore; i hope in the beginning of the next year.

 

En Français

 

Panzerbrume : Salutations, Protector ! Salutations, Silenius ! Encore merci d’avoir accepté cette interview ! C’est la première fois que j’en fais une, et vous interviewer tous les deux compte énormément pour moi ! Alors, à la fin 2015, vous avez annoncé un nouvel album pour cette année. Vous pouvez nous en dire plus ? Sera-t-il dans la veine de Old Mornings Dawn, plus mélancolique que ses prédécesseurs ? Un titre, peut-être ?

Protector : Nous travaillons déjà à pleine puissance sur les nouveaux albums, et nous avons déjà fini les guitares et le mix du nouvel album. Il sera dans le style de Oath Bound, avec des guitares plus fortes et profondes et beaucoup de détails sonores et de mélodies, mais sonnera un peu moins mélancolique. Originellement, nous avions prévu cet album comme la seconde partie de Oath Bound car nous avions utilisé seulement des morceaux ou fragments de morceaux qui restaient des sessions d’enregistrement de Oath Bound, mais entre temps nous avons ajouté tant de mélodies à ces chansons/fragments, et les avons aussi tellement changés, que ces chansons sont devenues presque complètement de nouvelles chansons. Donc finalement à la place d’une sorte de mini-CD en seconde partie de Oath Bound, la prochaine sortie peut être vue comme un véritable nouvel album de Summoning.

 

Panzerbrume : Il y a bien longtemps, probablement avant même que Summoning soit une idée, vous jouiez dans des groupes différents. Les informations sur CrommShadow Vale et Malignom sont très difficiles à trouver, et leur musique encore plus. Comment voyez-vous ces années à présent ? Et comment vous êtes-vous rencontrés à cette période ?

Protector : Dans Malignom, je jouais de la batterie et avec son style Progressive Thrash/Death ça avait un son complètement différent de Summoning. Nous avons presque eu un contrat avec Peaceville, mais à ce moment là j’étais déjà parti du groupe, car je voulais me concentrer plus sur la composition de chansons que sur les répétitions avec le groupe, et je me suis intéressé à créer de la musique au synthétiseur.

 

Panzerbrume : Y a-t-il un lien entre Shadow Vale et la BD Kull, the Vale of Shadows ? Une BD psychédélique et un groupe de Doom Metal partageant un nom si proche ne peut être une coïncidence !

Silenius : Non, il n’y a absolument aucun lien avec ça. Je ne connais même pas Kull, the Vale of Shadows. Pour être honnête, je ne me souviens pas pourquoi j’avais choisi le nom Shadow Vale pour le groupe, mais ce dont je me souviens, c’est que nous avons utilisé plus tard ce nom pour une chanson de Die Verbannten Kinder Evas. Nous n’avons jamais rien enregistré avec Shadow Vale, et ce n’était pas un vrai groupe, juste moi à la basse, un ami à la guitare, de temps en temps mon frère nous rejoignait au clavier, et nous n’avons eu un batteur qu’au début car il venait complètement irrégulièrement et a très vite perdu l’intérêt pour le groupe.

 

Panzerbrume : Difficile de ne pas se rendre compte que vous aimez la Fantasy ! Vous vous rappelez de votre premier contact avec les œuvres de J.R.R. Tolkien ?

Silenius : La vérité est que je suis plus le fanatique de Fantasy que Protector. Bien sûr, je ne peux pas me rappeler l’année, mais je me souviens des premières années où je suis tombé amoureux de la littérature Fantasy. J’achetais tout ce que je pouvais trouver dans mon petit village natal et regardais tous les films que je pouvais dénicher dans les magasins de vidéos. Donc bien sûr je suis tombé sur le film d’animation The Lord of the Rings de Ralph Bakshi. Ca m’a pris un long moment avant que je lise le livre car je connaissais déjà la moitiè de l’histoire, et un ami m’avait raconté la seconde moitié. Mais plus je lisais de littérature Fantasy, plus je réalisais que le nom de Tolkien était mentionné comme inspiration, comparaison, ou à but publicitaire. J’ai réalisé à quel point ce nom était, et j’ai donné une chance au livre, qui m’a immédiatement capturé. Peu de temps après, j’ai tout acheté par et sur Tolkien.

 

Panzerbrume : Depuis vos débuts, vous nous racontez de nombreuses histoires basées sur les œuvres de Tolkien. Reste-t-il beaucoup à couvrir après tout ce temps ? Est-ce que l’inspiration est toujours aussi forte qu’au début ?

Silenius : Avec les années, c’est bien sûr difficile de trouver des paroles adaptées aux morceaux. La plupart des textes de Tolkien que nous aimons, nous les avons déjà utilisés, et nous cherchons de plus en plus d’autres poètes et poèmes qui peuvent servir de source de base pour notre concept. Pour l’instant, j’ai un stock de 15 textes, que je vais utiliser pour le nouveau CD. Quelques unes des paroles sont de Tolkien, connectées à ses travaux mythologiques comme Beowulf ou King Arthur. D’autres viennent d’auteurs totalement inconnus.

 

Panzerbrume : La musique de Summoning a influencé de nombreux groupes à travers le monde. J’en veux pour preuve le grand nombre d’hommages que l’on peut trouver (la scène Russe est particulièrement active) sur le net. Personnellement, je n’aime pas la plupart d’entre eux, mais je trouve que quelques covers sont assez intéressantes, en particulier celles de Kauan et de Morgan the Bard, qui s’approprient les morceaux plutôt que de juste essayer de les jouer. Comment vivez-vous cette reconnaissance mondiale ? Est-ce que certains de ces groupes ont retenu votre attention ?

Silenius : Je préfère principalement les reprises où les groupes essaient d’intégrer leurs propres influences à la musique, et essaient de faire de la chanson quelque chose de personnel plutôt que d’en faire une copie carbone, juste comme tu dis. Bien sûr, nous écoutons la plupart de ces reprises. Je pense que c’est une bonne opportunité pour de jeunes groupes d’attirer l’attention de plus grandes audiences. Et aussi nous sommes honorés que notre musique soit une source d’inspiration pour de si nombreux groupes underground. Quelques groupes se sont émancipés de ces influences et ont développé leur propre style. Par exemple Lustre, qui à leurs débuts étaient entre autres influencés par nous, influencent maintenant le nouveau groupe Eldamar. D’autres groupes comme Caladan Brood sont devenus célèbres avec leur musique. Et d’autres groupes ayant débuté comme des clones de Summoning ont commencé à s’émanciper et à suivre leurs propres directions. C’est un bon progrès, et exactement le même qu’à nos débuts.

 

Panzerbrume : En 2003, vous avez sorti Lost Tales, contenant un morceau extrait de la démo de Mirkwood, ainsi qu’une compo enregistrée à l’époque de Dol Guldur. Est-ce que vous avez d’autres trésors cachés qui pourraient apparaître un jour ?

Silenius : Non, il n’y a pas d’autres trésors cachés. La chanson longtemps gardée des sessions Oath Bound est sortie en bonus sur Old Mornings Dawn, et les trois autres morceaux de Mirkwood s’écoutent facilement sur Youtube, et c’est tout.

 

Panzerbrume : Quel conseil donneriez-vous à quelqu’un qui aimerait se lancer dans un projet musical impliquant autant de travail par ordinateur que les vôtres ?

Protector : Achète juste un ordinateur milieu de gamme (j’utilise un PC), et quelques logiciels de mixage (j’utilise Cubase). Prends un échantillonneur logiciel (j’utilise Kontakt) avec une bonne bibliothèque de sons d’instruments classiques et de percussions. Lis attentivement les manuels et fais quelques tutoriels pour débutants pour bien comprendre comment prendre en main les différents programmes, puis commence à faire de la musique. Une idée n’a pas besoin d’être super bien au départ, tu peux juste jouer quelque chose de très simple, puis ensuite faire boucler cette idée encore et encore pour entrer dans une sorte de transe, puis essayer d’y ajouter une mélodie, et laisser cette idée grandir de plus en plus jusqu’à devenir un gros morceau. N’espère pas un résultat parfait aux premiers essais, ça prendra longtemps avant d’être capable de créer les chansons et le mixage audio que tu as à l’esprit, mais si tu abandaonnes tu ne réaliseras jamais rien. Seule une forte volonté te permettra d’atteindre ton but.

 

Panzerbrume : La plupart de vos pochettes d’albums sont adaptées d’œuvres existantes. De plus, dans certains morceaux, on peut entendre des samples tirés de l’adaptation radio par la BBC du Seigneur des Anneaux, ou tirés de films comme Braveheart ou Legend. Vous avez déjà eu des problèmes avec les personnes/entreprises propriétaires des droits pour ces éléments ?

Silenius : Pas vraiment des problèmes. Au début, le label a dû payer quelques peintres comme l’artiste de la pochette de Dol Guldur, je crois que son nom était Roger Dean. Je crois qu’une autre fois, le label a dû payer, mais je ne me souviens plus pour quelle peinture. La plupart du temps, le montant n’était pas très élevé, car les peintures avaient été utilisées de nombreuses fois, s’en servir une fois de plus ne coûtait donc pas très cher. Plus tard, nous avons essayé de n’utiliser que des peintures de peintres morts depuis longtemps. Dans cette situation, c’est bien plus facile de les utiliser sans avoir à payer, mais contrairement aux premières années, le label essaie maintenant de faire des recherches sur les droits de copyright à payer. Les premières années, ni nous ni le label ne nous en souciions.

 

Panzerbrume : J’ai lu dans une interview que Protector avait trouvé un boulot comme programmeur (félicitations !). Est-ce que vous voyez ça comme une opportunité de développer de nouveaux outils pour vos projets musicaux ? Peut-être que le comportement froid d’un programme informatique pourrait accentuer le côté froid de Ice Ages ?

Protector : Merci pour les félicitations :-) En fait, je travaillais déjà comme programmeur Java il y a 10 ans, le changement est que j’ai maintenant un job comme programmeur Android, ce qui est une de mes passions depuis 2,5 ans en plus de la musique. Quoi qu’il en soit, programmer des applis Android ne va pas changer ma manière de faire de la musique car c’est quelque chose de bien différent. Dans un sens, je programmais déjà des sons pour le dernier album d’Ice Ages. Pas de manière classique en tapant du code, mais en utilisant le système fourni par le surpuissant logiciel Reaktor 5 (que j’utilise). J’y connecte des unités de sons avec des modulations de fréquence, et j’ajoute divers contrôles de manière très compliquée. J’ajoute des contrôles pour chacune de ces unités et je peux changer le son de manière totalement flexible juste en bougeant des potards, en appuyant sur des boutons, etc. Mais de toute façon, c’est un boulot totalement différent de la programmation d’applications Android :-)

 

Panzerbrume : Parlons un peu plus de vos autres projets. Hélas, j’ai entendu dire que Die Verbannten Kinder Evas n’existait plus, et cela fait un long moment que l’on n’entend plus parler de Ice Ages. Aussi, quatre ans déjà depuis le dernier Kreuzweg Ost. Je présume que les enregistrements pour AmestigonAbigor et Summoning en sont les raisons principales. Vous pouvez nous en dire plus sur vos futurs plans pour ces projets ?

Protector : Oui, c’est vrai que je n’ai pas de projets futurs pour DVKE. Je n’ai simplement pas le temps pour 3 projets, et je pense aussi que tout ce que j’ai fait pour DVKE aurait aussi pu être utilisé pour Summoning (hormis le chant clair). C’est le même mode de fonctionnement (des sons orchestraux), donc ça n’est pas nécessaire pour moi comme projet alternatif pour avoir du changement après un album pour Summoning. Avec Ice Ages, c’est complètement différent, car cette musique est vraiment faite de manière totalement différente, avec des sons totalement différents. Ce n’est pas comme pour Summoning, où je choisis quelques banques de sons enregistrés à partir de véritables instruments ; Je crée totalement les sons électroniques à partir de « rien », juste en générant des ondes en dents de scie, etc. Le résultat est une musique futuriste froide et sombre, avec des rythmiques polyphoniques comme pour Summoning, mais jouées avec des sons mécaniques totalement différents, ainsi qu’avec une voix sombre et distordue.

 

Panzerbrume : Dans la dernière interview que j’ai lue, vous alliez regarder le film de Fantasy Seventh Son. De mon côté, j’ai récemment redécouvert The Dark Crystal, que j’adorais étant enfant. J’aime beaucoup la créativité de son monde. Un bon film à recommander ?

Silenius : Oui, mais le film n’était pas très bon. C’était juste un film moyen de Fantasy Hollywoodienne qu’on prend plaisir à regarder une fois, mais pas plus. The Dark Crystal est bien sûr un classique de la Fantasy. J’ai quelques livres du peintre Brian Froud, qui a fait une bonne partie de la conception du film. D’ailleurs, nous avons utilisé quelques unes de ses peintures pour Dol Guldur. Là, je n’ai pas de film de Fantasy particulier à recommander. Je crois que le prochain qui sortira sera un film de dragons Russe, mais je pense que ça sera encore un de ces nanars Fantasy moyens.

 

Panzerbrume : Bien évidemment, je suppose que quelques unes de mes précédentes questions sont répétées à chaque interview. Y a-t-il quelque chose que personne ne vous a jamais demandé, et dont vous aimeriez nous faire part ?

Silenius : Non, pas vraiment. Récemment, j’ai vu qu’un nouvel album hommage à Summoning est en cours de création, et un gars de L.A. a designé des patches Summoning bien cool, qui sortiront plus tard dans l’année.

 

Panzerbrume : Je crois qu’il va falloir que j’arrête d’écrire des questions si je veux que vous puissiez y répondre un jour ! Merci encore pour m’avoir accordé cette interview, et par dessus tout, pour votre extraordinaire musique toutes ces années ! Le mot de la fin est pour vous !

Silenius : Merci beaucoup pour l’interview. La sortie du nouvel album n’est plus très loin ; J’espère au début de l’année prochaine.

 

Conclusion

 

Merci à tous de m’avoir lu ! J’ai passé un temps considérable sur ce dossier, et j’ai pris beaucoup de plaisir à le rédiger. J’espère qu’il en a été de même pour vous qui l’avez parcouru !

Bien évidemment, je n’ai pas la prétention d’avoir couvert l’intégralité du sujet. Clairement, il y a des manques par exemple sur l’analyse des paroles ou sur la répartition des instruments et du chant dans entre les deux musiciens, mais bon, ça n’est pas non plus un mémoire, hein ! Si vous voulez vous amuser à fouiller, il y a aussi des films amateurs utilisant du Summoning en bande son, ou encore un sacré paquet de compilations intéressantes (notamment celle de l’A.B.M.S.).

Dans tous les cas, si vous pensez que des infos importantes manquent, n’hésitez pas à laisser un commentaire pour apporter des précisions !

 

Farewell !

Panzerbrume