Articles Retour

La grotte de S. #1

dimanche 18 février 2018 - S.
S.

La sélection Black Metal de S. :
Ep.1 : janvier/février 2018

Qui dit changement d’année dit nouvelle rubrique. J’ai donc l’honneur de vous proposer, tous les deux mois, une revue complètement subjective des albums Black Metal à ne pas manquer sur la période écoulée. Il faut reconnaître qu’il n’est pas toujours facile de s’y retrouver avec toutes ces nouveautés. Ici, pas de longue tirade, on va droit à l’essentiel : quelques mots pour décrire la musique et le groupe, et surtout un titre en écoute.

2017 est à peine terminée que 2018 commence sur les chapeaux de roue, avec déjà des candidats au podium de fin d’année. Sans surprise, les pays scandinaves sont au-dessus de la mêlée, avec Vargrav et Panphage qui écrasent toute la concurrence. Néanmoins, d’autres formations, parfois inattendues, ont sorti des albums intéressants dont il serait dommage de passer à côté.

Et vous, qu’avez-vous retenu des sorties Black Metal de ces deux premiers mois ?

- - ¤ - -

VARGRAV - Netherstorm [Finlande]

Et la première tuerie de 2018 est signée Vargrav. Le Finlandais frappe fort d’entrée de jeu avec son premier album qui fleure bon les années 90, un Black Metal directement inspiré par les premiers Emperor, voir Limbonic Art pour les quelques arrangements sympho. Avec sa dimension cosmique, ce Netherstorm est plein de grandeur et de puissance.

Site | Label

 

PANPHAGE - Jord [Suède]

Encore du Black Scandinave et pas des moindres : Panphage. Crème de la crème en matière de Black Metal underground, le bonhomme dépose ses armes et nous délivre ici son dernier album avant de splitter. Jord est le dernier chapitre de la trilogie entamée avec Storm puis Drengskapr. C’est aussi à mon sens le plus abouti. Mélodique, fort de caractère et inspiré, le Black Metal unique du Suédois ne laissera personne indifférent.

Site | Label

 

MAKE A CHANGE... KILL YOURSELF - IV [Danemark]

A croire que les suicidaires danois sont de sortie. Après Nortt en fin d’année dernière, c’est Make a Change…Kill Yourself qui en remet une couche avec son Black Metal empli de pessimisme. Rien de nouveau à l’horizon par rapport aux précédents albums, c’est long, répétitif et lancinant, cette sensation d’être prisonnier de son coma.

Site | Label

 

SUMMONING - With Doom We Come [Autriche]

Difficile de ne pas parler de Summoning dans cet article, même si ce nouvel album des Autrichiens divise. Pour ma part, le résultat est en demi-teinte. Ce projet est tellement mythique que le moindre faux-pas se paie cash. Le duo nous sert pourtant sa recette habituelle, dressant le tableau d’un monde imaginaire et féérique, tolkienien. Ni bon, ni mauvais, mais pas satisfaisant quand on s’appelle Summoning. Lisez la chronique de Dolorès par ici.

Site | Label

 

NAHTRUNAR - Mysterium Tremendum [Autriche]

La mystérieuse entité autrichienne nous revient avec son troisième album. Au programme, Black Metal aux relents scandinaves, rapide, riffs incisifs et touche d’occultisme avec ses mélodies dissonantes. Rien de révolutionnaire mais cet album fait le job.

Site

 

BROUILLARD – Brouillard [France]

L’énigmatique projet français sort ce mois son nouvel album, intitulé, comme les précédents, « Brouillard », troisième du nom. L’individu nous plonge dans un univers cosmique, sombre et transcendant, grâce à ses riffs atmosphériques et son rythme répétitif, épileptique, le tout relevé par des vocaux déchirants, inhumains et lointains. Recommandé pour les fans de Paysage d’Hiver, Darkspace ou Earth and Pillars.

Label

 

BLOOD RED FOG - Thanatotic Supremacy [Finlande]

Quand je vois les mots Black Metal et Finlande associés, cela attire toujours ma curiosité, ce pays faisant aujourd’hui référence en la matière. Blood Red Fog est de ceux-là, une musique dévouée, riche, mélodique et profonde, avec des vocaux lycanthropiques, qui s’inscrit dans la droite ligne de leur compatriote de Cosmic Church.

Site | Label


PAARA - Riitti [Finlande]

On reste dans le pays du Père Noël, avec un cadeau signé Paara, qui signe avec « Riiti » leur deuxième album studio. La formation propose un Black Metal riche et varié, mélodique et incisif, avec de multiples influences, dont Watain. On y retrouve même quelques passages à la voix claire. Le résultat est pour le moins convaincant.

Site | Label

 

LORD OF PAGATHORN - Daimono Philia [Finlande]

Encore la Finlande avec l’album de Lord of Pagathorn, qui nous sort seulement son deuxième opus en 25 ans d’existence (le bonhomme ayant fait un break de 15 ans, ceci explique cela). Alors il est certes assez inégal, mais il renferme quelques pépites, notamment le morceau que je vous propose ci-après. Le riff d’introduction agit comme un broyeur et vous coupe les pattes d’entrée !

Site | Label

 

LAUDANUM – III [?]

On ne sait absolument rien de ce projet, ni son origine, ni ses membres. Seule cette démo a été sortie début janvier et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’elle ne m’a pas laissé indifférent. Laudanum produit un Black atmosphérique à la production hypnotique et à l’ambiance caverneuse, qu’on pourrait comparer à un mélange de Paysage d’Hiver et Leviathan.

Label

 

BEORN'S HALL – Estuary [USA]

Voilà un bon air frais venu des contrées du New Hampshire. Beorn’s Hall nous délivre son second opus résolument orienté Pagan Black Metal. Les riffs sont épiques et les mélodies sont inspirées. Avec Estuary, le duo distille une musique qui ravira les fans de Heimdalls Wacht, Falkenbach, Woodtemple ou Caladan Brood.

Site | Label

 

MAHR - Antelux [?]

Pour son premier album, Mahr ne laisse pas indifférent en proposant un Black Metal abyssal et très sombre. Enveloppé dans des riffs profonds et caverneux, l'auditeur est plongé dans un cauchemard permanent, au travers des quatre monolithes présents sur Antelux. Une atmosphère fantômatique de la première à la dernière seconde.

Site | Label


Parmi les autres sorties de ces deux derniers mois, on peut citer la musique avant-gardiste des vieux briscards de Master's Hammer (Fascinator), le Black Metal blasphématoire, occulte et sans concession des Colombiens de Signa Sangvine (Transmutationem æternam), les débuts prometteurs des Suédois de Ov Shadows (The Darkness Between Stars, chronique à lire ici) avec sa musique abyssale et mystique, ainsi que le retour de Watain (Trident Wolf Eclipse), de Shining (X - Varg utan flock) chroniqué par ZSK ou encore d’Abigor (Höllenzwang - Chronicles of Perdition). Notons également le nouvel EP d’Angantyr(Foragt) et le post-Black d’Harakiri for the Sky (Arson) également chroniqué par ZSK.

On se donne rendez-vous début mai pour une nouvelle sélection Black Metal sur la période mars/avril 2018 !