Chronique Retour

Album

04/04/16 - Cook

Deafheaven

New Bermuda

LabelDeathwish
styleblack metal / post rock
formatAlbum
paysEtats-Unis
sortieoctobre 2015
La note de
Cook
9/10


Cook

Hardcore // Sludge // Doom // Stoner // Crossover // Black Breath.

Les Américains tant décriés par une armée de trve sans convictions de Deafheaven ont finalement remis le couvert mi-2015 avec un nouvel album, nommé New Bermuda. Afin de patienter après l'immense Sunbather, ils nous livrent entre deux feux un single From The Kettle Onto The Coil qui nous promettait un excellent album. Je conseille d'ailleurs ce single à tous ceux qui souhaiteraient découvrir le groupe, sans avoir à se cogner quarante-cinq minutes de black metal teinté de post-rock.

Certes le mélange peut faire peur et beaucoup crieront à l'arnaque, comment peut-on faire du black metal en jouant des mélodies d'Explosions in the Sky?! Eh bien la réponse était la, toute trouvée, il faut oser prendre des risques et savoir enlever son corpsepaint, ses bracelets à clous et ses artwork en noir et blanc shootés dans une forêt norvégienne un soir de pleine lune.

Signés chez Deathwish depuis maintenant 6 longues années, c'est avec la même passion qu'ils nous proposent ce troisième album studio. Comme la majorité des groupes signés sur ce prestigieux label, Deafheaven ont ici une prod totalement adéquate à leur mélange de styles et la magie opère dès les premières notes de Brought to the Water et ce jusqu'au final majestueux qu'est Gifts For the Earth.

Ce qui me fascine chez ce groupe, c'est bel et bien leur habilité à faire prendre une nouvelle lancée à deux styles qui se cantonnent bien souvent à reproduire des clichés sévissant depuis de nombreuses années. J'adore le black metal, et en écoute depuis plusieurs années désormais, mais je suis avant tout friand de découvertes et le post-rock a aussi une place spéciale dans mes orientations musicales. Cependant le constat est là, et il pourrait être le même pour bien d'autres genre, les groupes émergents se contentent bien trop souvent de copier coller des recettes ayant fait leurs preuves, ce qui n'amène rien de nouveau et peut souvent déplaire.

Avec Deafheaven il n'en est rien, tant les atmosphères qui s'étendent tout au long de l'album sont riches et variées. On peut très bien débuter un morceau de façon très aérienne et poétique pour sombrer ensuite dans une avalanche de blast et de voix criarde qui sauront séduire tout fan de musique qui se respecte. J'en veux pour preuve des morceaux comme Baby Blue, ou encore Luna qui nous transportent à travers diverses ambiances de façon mélancolique et brutale, orchestrés de la meilleure façon. La volupté dégagée par cet album m'a laissé sans voix à la première écoute et plus les titres sont apprivoisés par notre oreille, plus New Bermuda prend des dimensions uniques.

J'en ai à présent fini avec ce réquisitoire d'un groupe trop souvent rabaissé par une poignée de personnes n'ayant pas pris la peine d'écouter ne serait-ce qu'un album, qui descendent toute une discographie uniquement parce que les membres du groupe ne rentrent pas dans les codes connus du black metal... C'est assez décevant et réducteur, il y a énormément de groupes de black qui tentent des choses et piochent leurs inspirations dans des styles souvent opposés (on peut penser notamment à Darkthrone ayant plusieurs riffs typiquement punx...).

Alors au lieu de vous soucier des étiquettes ou de qui a la plus belle veste à patch, laissez-vous donc séduire par la musique, par la qualité des compositions et par les choix faits par ce groupe qui je l'espère sera un jour reconnu à sa vraie valeur, celle de musiciens fans de différents styles musicaux, cherchant uniquement à composer ce qui leur plait et qui le font à merveille.

Tracklist:
Brought to the Water
Luna
Baby Blue
Come Back
Gifts for the Earth

Les autres chroniques