Chronique Retour

DVD

09/12/14 - U-Zine

Killswitch Engage

(Set this) World Ablaze (DVD)

LabelRoadrunner Records
styleMetalcore
formatAlbum
paysUSA
sortiedécembre 2005
La note de
U-Zine
8/10


U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

2005 fut décidément une année prolifique niveau sortie de DVD chez Roadrunner Records. Parmi les groupes mainstream du célèbre label, après celles de Machine Head et Cradle Of Filth, voici le DVD "(Set this) World Ablaze" de Killswitch Engage, enregistré à Worcester devant plus de 3000 fans. C'est l'occasion de revoir à l’œuvre au chant mister Howard Jones, qui a remplacé comme vous le savez Jesse David Leach (parti rejoindre Seemless) depuis leur dernier album en date The End of Heartache.

La setlist du live de ce dvd s'axe sur une moitié de chansons de l'album "The End of Heartache" , et une autre moitié de "Alive or Just Breathing" . Les deux derniers morceaux sont l'occasion par ailleurs d'entendre « Vide Infra » et « Temple from the Within », tiré de leur opus éponyme.

Les morceaux s’enchaînent bien, et le groupe s’éclate énormément sur scène. Howard Jones s'adresse beaucoup au public (parole, gestes), Mike D'Antonio est toujours aussi hargneux basse en main, et Adam Dutkiewicz, avec sa drôle de cape sur le dos (tel un héros) incarne parfaitement son rôle de " clown en chef ". Il gambade de façon comique d’un bout à l’autre de la scène, vient chahuter ses camarades de jeu, effectue quelques pompes à la fin d‘un morceau, montre ses muscles au public, et fait moultes grimaces hilarantes. Rien que grâce à ce zouave, j’adhère entièrement au jeu scénique de Killswitch Engage, c’est dire !. Notons qu’il n’est pas là seulement pour amuser la gallerie, puisque outre son jeu à la guitare, il se mue en choeuriste (ses cris gutturaux au dessus du chant d’ Howard apportant du piment à certains morceaux. Il montre également que lui aussi chante très bien, comme sur « Rose of Sharyn »). C’est en bref LE pion indispensable à la bonne équilibre du combo, tant sur le plan technique d'un point de vue musical, mental, ou scénique.

D’autre part, la réalisation du live de (Set this) World Ablaze est particulièrement soigné. Outre les excellents montages vidéos, le son est mixé de tel façon à ce que l‘on entende correctement le chant du public (vu qu’ Howard Jones tend le micro en direction de la foule à de nombreuses reprises pour la faire participer, ça aurait été balo que ça ne soit pas le cas).

Mais que serait un bon DVD musical sans les éternels bonus ?!…. Hé bien figurez-vous qu’ils sont plutôt en nombre ici.

Cinq clips vidéos (« The End Of Heartache », « Rose Of Sharyn », « Fixation On The Darkness », « Life To Lifeless », et « My Last Serenade ») que l'on prend plaisir à (re)voir, ainsi qu’un long documentaire sur le combo (où on découvre de façon très complète son histoire passé et présente, de " l’ ère Jesse David Leach" à " l’ère -actuel- Howard Jones"). Parmi les musiciens interviewés dans le doc’, on aura reconnu des membres de Lamb Of God, Soilwork, God Forbid, In Flames, Shadows Fall, Every Time I Die, sans oublié Mark Hunter de Chimaira et Corey Taylor de Slipknot & Stone Sour. Adam lui est le membre de KSE qui blablatte et intervient le plus de fois dans le documentaire, preuve de l’attraction dont il fait l’objet.

NOTE : j’ai d’ailleurs particulièrement apprécié le passage où lors d'un concert, Howard en faisant tourner son micro un peu comme un lasso est parvenu sans le vouloir à blesser à l’arcade Adam. Ce dernier pisse le sang mais continue de jouer tout tranquillement comme si de rien n’était, en attendant la fin du morceau pour se faire soigner. Ça c’est du professionnalisme :o). Au final, il aura quelques points de suture.

Que rajouter de plus sinon que (Set this) World Ablaze est sans doute une des meilleurs sorties de Roadrunner en 2005. Outre le fait que ce DVD est d'une honnêteté sans bavure vis à vis du riche contenu de celui-ci, son réalisateur Lex Hallaby a su retranscrire de manière simple et efficace la fougue de ses protégé. Toujours pas de sous titres (français ou anglais), c'est le seul petit point noir de cette oeuvre. Dommage !
Gageons néanmoins que Killswitch Engage reste une des meilleurs (voir la meilleur) formations de metalcore du moment.

Si vous aimez le metalcore, vous savez ce qui vous reste à faire...

01. A Bid Farewell
02. Breathe Life
03. Fixation on the Darkness
04. When Darkness Falls
05. Self-Revolution
06. The End of Heartache
07. Take This Oath
08. Numbered Days
09. The Element of One
10. Hope Is...
11. Life To Lifeless
12. My Last Serenade
13. Rose of Sharyn
--------------
RAPPEL :

14. Vide Infra
15. Temple from the Within

Les autres chroniques