Interviews Retour
samedi 30 mai 2015 - Paul

Air Raid

Rob Thunderbolt

Paul

Lors du Heavy Sound Festival 2015, qui a eu lieu le 23 mai dernier à Poperinge en Belgique, Paul est allé à la rencontre de Rob Thunderbolt, le bassiste du groupe de Heavy Metal suédois Air Raid.


Paul, pour Horns Up : J'ai beaucoup aimé « Point of Impact ». Pour moi, c'est l'un des meilleurs albums de Heavy Metal sortis l'année passée, aux côtés des derniers Judas Priest et Skull Fist.
Avec le recul, qu'est-ce qui te rend le plus fier de votre nouveau full-length ?


Rob Thunderbolt : Tout d'abord, merci beaucoup, ça fait plaisir à entendre. Avec cet album, nous avons fait un grand pas en avant. Sur « Point of Impact », nous avons enfin obtenu le son que nous voulions depuis le début, notamment grâce à la voix haut perchée typée eighties de notre nouveau chanteur. C'est un mec humble, et nous sonnons désormais comme un groupe à part entière.

Vous êtes Suédois. Alors pourquoi est-ce que la cible de votre météorite Air Raid semble localisée quelque part en Allemagne sur la pochette de « Point of Impact » ? Que comptez-vous détruire là-bas ?

(Rires) En discutant de l'artwork avec notre graphiste qui habite au Canada, nous sommes vite tombés d'accord pour représenter l'Europe, car c'est de là que nous venons. Mais vu que la scène n'est pas si développée que ça en Suède et que nous avons joué de nombreuses fois en Allemagne, qui d'une certaine manière est le centre de l'Europe, nous sommes partis là-dessus.

La scène revival Heavy est importante aujourd'hui, et particulièrement en Suède si je ne m'abuse, avec d'autres groupes comme Enforcer ou Ambush (qui jouait également ce soir-là, ndt). Comment expliques-tu sa popularité dans ton pays ?

Quand nous avons commencé en 2009, nous ne connaissions aucun autre groupe dans cette veine. Le phénomène a pris de l'ampleur ces dernières années, à cause de la compétition qui oblige les groupes à donner le meilleur d'eux-mêmes. J'imagine qu'un bon esprit de compétition donne naissance à de bons groupes.

Êtes-vous en train de travailler sur un troisième album ? Et si c'est le cas, que peux-tu d'ores et déjà nous en dire ?

En effet, nous avons commencé à travailler sur de nouveaux morceaux. Mais l'on ne peut pas encore savoir quelle direction va prendre l'album à ce stade primitif de la composition. Bien sûr, il représentera ce en quoi nous croyons et n'aura rien d'extravagant. Ce sera du 100% Air Raid.

Et en quoi croyez-vous ?

Nous croyons qu'il ne faut pas avoir peur de faire des solos de guitare... et qu'il faut écrire de belles mélodies chantées et pas des intros épiques de 5 minutes. Nous n'aimons pas ça. Un album doit être court et intense. Personnellement, jamais je ne paierai pour écouter de longues intros ennuyeuses. Nous croyons qu'il faut offrir le plus d'action possible aux auditeurs.

Qu'avez-vous pensé du concert de ce soir ?

Nous sommes arrivés 40 minutes avant l'heure à laquelle nous devions commencer à jouer donc nous étions un peu stressés. En plus, le son n'était pas bon sur scène (alors qu'il était bon dans la salle, ndt). Mais tout le monde semblait heureux. Nous nous sommes bien amusés et le public s'est montré très réactif. Nous étions déjà passés par la Belgique l'année dernière et c'est toujours super.

Êtes-vous heureux de partager l'affiche avec tous ces bons groupes aujourd'hui ? Y en a-t-il certains dont vous appréciez particulièrement la musique ?

Bien sûr ! C'est un excellent line-up. Il y a nos amis de Ambush, et nous sommes impatients de voir jouer Skull Fist, Ostrogoth et The Rods. Nous sommes fiers de nous trouver à leurs côtés aujourd'hui.

Avez-vous déjà donné des concerts en France ? Sinon, comptez-vous le faire bientôt ?

Nous n'avons encore jamais joué en France. Nous n'avons fait que traverser le pays afin de nous rendre en Espagne, au Portugal, etc. Mais nous aimerions beaucoup jouer là-bas, car nous savons que la scène se porte bien et que de nombreux amis, dont certains sont présents ce soir, attendent impatiemment notre venue.

Quels groupes aimes-tu écouter de ton côté ? Peux-tu nous en conseiller quelques-uns ?

Oui, Scorpions, Malmsteen bien sûr, des groupes anglais, allemands et aussi américains comme Agent Steel, Chastain ou Liege Lord. Je peux aussi citer Heaven's Gate ou le Helloween de la première époque.

Que peut-on souhaiter à Air Raid pour l'avenir ?

Nous aimerions faire une grande tournée afin de promouvoir « Point of Impact » et puis sortir un nouvel album qui botterait des culs. Nous voudrions aussi retourner au Japon, où nous sommes allés jouer l'année dernière.


Merci beaucoup ! Je te laisse les derniers mots, pour les lecteurs de Horns Up.

Merci à toi pour cette interview. Et à tout le monde : continuez à soutenir la scène underground et restez Metal !