Chronique Retour

Album

13/11/15 - Lactance

Gama Bomb

Untouchable Glory

LabelAFM Records
styleThrash Metal
formatAlbum
paysIrlande
sortieoctobre 2015
La note de
Lactance
7/10


Lactance

Il n'aura pas fallu attendre quatre albums pour se rendre compte qu'écrire des pamphlets contre la société de consommation ou prendre position dans le conflit israélo-palestinien n'émoustillait pas plus que ça Gama Bomb. Au risque de décevoir certains une fois de plus car une chose est sure, avec la sortie de leur nouvel album Untouchable Glory les Irlandais ne comptent absolument pas changer la donne. Même si cela dit le groupe a délaissé pour la première fois ses artworks horror-comics à la Ed Repka au profit d'une pochette au look plus vintage, pour ne pas dire volontairement kitsch, en hommage aux films d'action de série B et de kung-fu (le titre de l'opus faisant lui-même référence à un nanar de 1988).

Une demi-heure à peine, soit quelques minutes de moins que les précédents opus, c'est donc le temps que s'impose Gama Bomb pour nous mitrailler à nouveau les tympans à l'aide d'un Speed-Thrash racé, toujours aussi expéditif et cadencé, parfois même agrémenté d'une patte crossover pleine de bonhomie comme sur le refrain ballsy de Drinkers Inc. ; rappelant en partie le dernier EP de Lich King (Do-Over) ou les frangins américains de Municipal Waste.

Tout le long de l'album le duo Roche-Dixon ne se donne ainsi qu'une seule mission à remplir, celle de mettre à rude épreuve ses frettes, que ce soit sur Raging Skies et ses rythmiques heavy pour le moins endiablées ou sur l'excellent Tuck Your T-Shirt In sonnant très Suicidal Tendencies par ailleurs sur sa phase groove (grosse rythmique de McGuigan à la basse aussi, faisant presque penser à une contrebasse). Enfin les Irlandais peuvent également compter sur la présence des démentiels My Evil Eye etAvenge Me ! aux riffs prenants et cinglants qui rappelleront à tout un chacun la qualité de ceux proposés sur Citizen Brain.

J'en attendais vraiment pas mieux de la part d'un groupe qui a tout de même sorti des chansons comme Smoke The Blow With Willem Dafoe, mais Untouchable Glory ça reste aussi des lyrics bien débiles enrobées d'influences pop-cultures toutes aussi barrées les unes que les autres. Les Irlandais démontrant album après album qu'ils excellent toujours dans l'exercice en question.

Que ce soit sur l'inratable Ninja Untouchables/Untouchable Glory avec ses « Ouh ah ! » façon karatéka ou sur Witching Mania avec sa grosse référence à La Quatrième Dimension,Philly Byrne ne rate finalement aucune occasion pour amuser la galerie avec sa voix légèrement tremblée mais néanmoins bien fendarde. Les « scweam ! » de tapette sur She Thing m'ayant bien fait marrer sur le coup quand j'y repense. Mention spéciale également à l'énorme James Joints qui te place sans aucun problème « Smoke weed everyday » dès les dix premières secondes avant de renchérir sur des « Timmy ! » comme ça, l'air de rien.

Frais, drôle, inspiré, Untouchable Glory permet une fois de plus à Gama Bomb de renouer avec l'esprit déjanté du Thrash old-school, je veux bien entendu parler de la triste époque où Wehrmacht enregistrait les potes en train de vomir sur Shark Attack et de celle où Lawnmower Deth, Acid Reign et Anthrax trônaient en maîtres du trente-sixième degré. Grâce à ce cinquième album les Irlandais se montrent ainsi égaux à eux-mêmes, tout simplement, Untouchable Glory s'inscrivant pour le coup comme un élément indispensable de leur disco' aux côtés de Citizen Brain et de Tales From The Grave In Space.


Tracklist :

1.     Ninja Untouchables/Untouchable Glory         
2.     Avenge Me!     
3.     Drinkers, Inc.     
4.     My Evil Eye
5.     Tuck Your T-Shirt In     
6.     Ride The Night     
7.     She Thing     
8.     Witching Mania     
9.     James Joints         
10.   Raging Skies          
11.   I Will Haunt You         
12.   After The Fire