Live reports Retour
vendredi 9 novembre 2007 - U-Zine

Eths + Watcha + Babylon Pression

Le Moulin - Brainans

U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

C'est dans la cambrousse du Jura que l'Assault Coriace s'arrêtait ce soir, au Moulin de Brainans. Coin extrêmement paumé, mais dans un cadre magnifique. A savoir la salle elle même : ancien Moulin réaménagé en salle de concert, puis la verdure environnante, la salle est entourée par les arbres et les champs. Mais ce soir il fait froid, alors du coup je prends beaucoup moins de plaisir à observer la mère Nature.

Après l'interview réalisée ce soir là, je rate donc le début de Babylon Pression. Le quart d'heure que j'ai pus voir était énergique malgrès la salle quasi-vide ! Le groupe chauffe la vingtaine de « clampins » devant la scène, et le trio basse/guitare/chant fini même par descendre de scène et se ballader dans la salle tout en jouant sur Negative Generation. Groupe proche du public, et pêche d'enfer sur scène, à défaut de musicalité à toute épreuve. Très bon sur scène en tout cas !

Viens ensuite Watcha... heum... comment dire... Bon je me suis casé dans un coin de la salle, histoire de voir à quoi ça ressemblait sur scène, juste par curiosité, mais je partait avec un a priori TRES négatif. Watcha a décidé de jouer l'intégralité de son nouvel album, et il a bien fait. Les titres ont bien la pêche sur scène, mais malheureusement sont trop similaire. Je me suis étonné moi-même à headbanguer sur quelques passages ! Bref bonne surprise, mais un set plus court aurait fait l'affaire !

Les lumières du Moulin s'éteignent, Rythmique de la Bête gronde en guise d'intro, puis le premier riff de Samantha suffit a faire bouger la salle, désormais pleine ! Les nouveaux zicos de Eths sont « a fond », Shob (basse) est parfait dans son rôle, et le trio habituel de Greg, Staif et Candice est comme d'habitude plein d'énergie ! La set-list est concentrée sur les morceaux de Tératologie, et mes craintes par rapport à ces nouveaux titres s'est vite envolée, Ileùs Matricis a même des air de Neurosis ! Le chant clair de Candice n'est pas toujours très juste, mais vu la façon dont elle bouge, on comprend vite pourquoi. Le premier rang s'en prend plein des yeux, en effet Candice aime maltraiter les mâle présents devant la scène (elle vas même jusqu'à attraper la tête d'un mec en la frottant contre sa cuisse... pourquoi c'était pas moi ?). Les morceaux s'enchainent, les morceaux de Soma font chanter l'audience, et les grands classiques que sont Pourquoi et A La Droite de Dieu sont toujours aussi dévastateur. Petite déception quand à l'absence de morceaux de Samantha (à part les deux minutes du titre éponyme en intro). Eths est décidément une machine fort bien huilée sur scène, et le groupe nous le prouve encore ce soir, même avec des nouveaux membres qui remplissent leur devoir avec brio !

Au risque de me prendre des tomates dans la gueule par les trve, Eths m'a foutu une branlée, et j'ai adoré ça ! Après l'achat de l'édition limitée digibook, et de l'expulsion (très efficace, merci la sécu, pourquoi y'avais pas la même au Hellfest ?) d'un mec bourré, je m'en vais retourner dans le putain de froid du Jura, a rêver de Candice en petite tenue pour me réchauffer... Merde quoi on peut rêver ?