Live reports Retour
vendredi 24 juin 2005 - U-Zine

Furyfest 2005 (jour 1)

Parc des Expositions - Le Mans

U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

Vendredi 24 Juin 2005 - Samedi 25 Juin 2005 - Dimanche 26 Juin 2005

A moins d’un mois du début du festival, le Fury Fest paraissait plus que compromis du fait de multiples problèmes administratifs et financiers. Par chance, les interdictions de se produire furent levées et le plus grand festival de musique extrême français a pu avoir lieu dans des conditions aussi précaires, voire même plus, que l’année dernière mais avec plus de groupes et une scène de plus. U-Zine ne pouvant se permettre de rater cet événement majeur dans le panel musical français, MarTin, Alexis et Julien s’y sont donc rendus. Report de 3 jours de pure folie et débauche où metal, concerts mythiques et bières ont fait le meilleur ménage du monde…

A l’instar de l’année dernière, l’arrivée fut des plus pénibles du moins pour nous journalistes. En effet, le Fury a fait de nombreux progrès et les queues tant pour le camping, que pour le camping ou l’entrée dans le festival étaient mieux gérées. Néanmoins, les journalistes n’ont pas eu cette chance et durent faire plus d’une heure la queue sous un soleil caniculaire avant de pouvoir obtenir le précieux pass donnant accès aux arènes ! Heureusement, suite à des problèmes d’organisation, le planning a pris un léger retard qui nous permet de rater le minimum de groupe, même si la prestation des français de Zuul FX passera à la trappe et surtout celle de Leng tch'e !!!

 CATARACT : Forum Stage - MarTin
A peine arrivé dans la Forum stage pour voir le dernier quart d’heure du set de Cataract, le constat sera sans appel – et sera d’ailleurs le même pendant tout le festival – le son est tout simplement immonde ! Malgré ça, le groupe confirme la réputation qu’ils se sont fait sur album, c’est-à-dire des riffs foutrement efficaces pour une attitude collant avec les clichés du metalcore actuels, rien de tel pour mettre en jambe les furyeux ne demandant qu’à se défouler sur des titres tels que Nothing’s Left, Skies Grow Black ou Reborn From Fire. Un groupe à revoir dans de meilleures conditions…

  THE ARRS : Main Stage - MarTin
Dernier groupe annoncé au Fury Fest, les franciliens de The ARRS ont pallié à l’absence de dernière seconde d’After Forever à la plus grande surprise du public venu voir le groupe gothique qui déserte très vite la salle. Heureusement pour le groupe, le set de Cataract venant de se finir, le public de la Forum vient dans la Main écouter le metal hardcore des français. Ayant des a priori sur ce groupe avant de les voir jouer, j’ai été impressionné par leur performance scénique et la qualité de leur compo taillée pour le live et bien plus death que sur album !

 UNCOMMONMENFROM MARS : Main Stage - Julien
En tant que grand fan du bon punk californien des Uncommonmenfrommars, j’étais extrêmement heureux de pouvoir les retrouver au Fury Fest. Et bien sûr comme à chaque fois je n’ai pas été déçu, ils ont été géniaux sur scène et le plus étonnant c’est qu’ils ont été appréciés par le public du Fury. J’aurais pensé que tous les groupes punks du Fury 2005 auraient été quelque peu hués comme pour un certain groupe l’année précédente. Mais ce ne fut pas le cas, bien au contraire, le public connaissait les chansons par cœur et chantait avec le groupe. Ed était totalement fou très bien accompagné par son frère Trint, ils sautaient dans tous les sens entre deux parties chantées. C’était un concert vraiment très agréable à regarder, avec un groupe qui se donnait, et qui mouillait le maillot. Niveau set, les Unco ont joué leurs plus gros titres, commençant par l’énorme Noise And Pollution puis allant de Dinosaur à Pizzaman. Je suis juste déçu de ne pas avoir entendu Vote For Me mais bon j’ai été réconforté par un petit Fight for Your Right petite reprise des Beastie Boys.
Pour moi le meilleur concert de la journée.

  ARKANGEL : Forum Stage -MarTin
Voilà enfin, le premier groupe de la journée que j’attendais de pied ferme n’ayant encore jamais eu la chance de voir les belges d’Arkangel sur scène. Le deathcore du quatuor ne m’a pas du tout déçu, même si à cause une nouvelle fois du son immonde, j’avais toute la peine du monde à reconnaître leurs titres tant les guitares étaient saturées et la voix mal mixée, ce qui est des plus frustrants quand on attend un groupe de pied ferme. Je ne m’attarderai qu’un quart d’heure dans cette salle n’en pouvant plus de ce son à défaut d’admirer leur prestation scénique énergique !

  AMEN : Main Stage - MarTin
Entre Amen er moi s’est crée une histoire d’amour lors de leur dernier passage dans la capitale en 2004 où Casey Chaos avait été tout simplement magistral. Et bien re-belote, la prestation d’Amen fut une nouvelle fois mémorable tant le groupe dégage une énergie sur scène destructive, quelque soit le line-up ! Casey n’a pas dérogé à sa réputation arrivant complètement ivre sur scène, slammant dans le public, s’ouvrant la tête à coup de micro, se roulant par terre et s’emmêlant avec les fils de son micro… Quant aux autres membres, ils n’étaient également pas en reste tant leur prestation fut chaotique ! Hélas, contrairement au set de The ARRS où le son fut relativement bon, celui d’Amen fut tout simplement abominable… Les morceaux ressemblant plus à une véritable cacophonie qu’à de la musique… Quoique, ça reste plus ou moins le principe du punk. M’enfin, ce n’est pas ça qui m’a empêché de me délecter de titres tels que Coma America, No Cure For The Pure ou Broken Design avant que Casey ne détruise leur batterie pour marquer la fin du set. En bref, un concert mémorable de par leur prestation, mais pas du tout au niveau musical !

  WALLS OF JERICHO : Forum Stage - MarTin
Après avoir été agréablement surpris par leur prestation au Resistance Tour, j’ai décidé de revenir voir le groupe de Candace qui fait tant parler de lui. Et comme en Novembre, la fillette va nous en balancer durant une demi-heure un set ampli de rage et de haine où les premiers véritables KDS prennent forme au fil des morceaux de All Hail The Dead. Rien à redire sur la prestation des coreux américains, même le son était plutôt à leur avantage, ce qui est surprenant vu qu’on était dans la Forum. Il faut dire que le groupe jouait presque à domicile vu que le combo de Détroit était déjà venu l’année dernière au fest.

 SICK OF IT ALL : Main Stage - MarTin
On prend les même et on recommence, même remarque que pour WoJ ! Comme à leur habitude, les new-yorkais nous délivrent un set impérial ponctué de leurs plus gros titres accompagnés de mosh pits et bravehearts à n’en plus finir. A côté de ça, leur prestation scénique fut tout aussi magistrale que ce soit de la part du chanteur Lou ou de son frère guitariste à l’allure si punk ! Pour conclure ce set magistral de new-york hxc, le groupe nous délivre un Step Down accompagné du premier gros circle-pit du fest. Planquez vos grands-mères, Sick Of It All sont toujours aussi bon sur scène malgré le poids des années !

 ANOREXIA NERVOSA : Forum Stage - MarTin
N’étant pas du tout amateur de black, c’est par curiosité que je vais voir les français d’Anorexia Nervosa étant sujet à un véritable buzz médiatique ces derniers mois. Il faut avouer que leur prestation live parfaitement rôdée ne m’a pas spécialement dérangé sans pour autant me bluffer, cependant je m’attendais à quelque chose de plus mélodique, mais il faut dire que le son brouillon de la salle n’a pas franchement aidé les choses. Hreidmarr et ses acolytes communiquent pas mal avec le public et leur accoutrement m’a divertit il est vrai, comme le reste du public totalement séduit. Comme quoi, le black est également apprécié par les furyeux en quête de son bien gras et de mosh pits !


 FANTÔMAS : Main Stage - MarTin
Voici enfin la première tête d’affiche du festival en la personne de Mike Patton. Car oui, ne nous voilons pas la face, si je suis présent à ce concert, c’est uniquement pour voir le chanteur se produire en public accompagné de son synthé et non pour la musique de Fantômas qui me repousse complètement. En effet, la musique du groupe est des plus inconventionnelles de par ses multiples bruits et arrangements futuristes. Je n’ai donc pas du tout été emballé par leur ambiance barrée malgré le son nickel, mais j’ai été bluffé par la batterie de Bozzio (et non ce n’était pas Lombardo qui officiait derrière les fûts ce soir, dommage) impressionnante par sa taille ainsi que par le côté synchro avec Mike ! Autre surprise, Buzz Osborne était également de la partie avant de rejoindre les Melvins quelques minutes plus tard. Je suis venu, j’ai vu et… Suis reparti au bout de ving minutes, mon cerveau ayant été réduit à l’état de légume !

 ETHS : Forum Stage - MarTin
Ayant quitté plus tôt Fantômas, j’en profite donc pour aller voir Eths dans la Forum afin de vérifier si mes critiques vis-à-vis de ce groupe sont justifiées ou si ce ne sont que des attaques gratuites… Et bien, un peu des deux. Eths reste toujours pour moi un groupe opportuniste profitant de la mode du neo en ajoutant une jeune fille au chant pour créer un effet médiatique, cependant je dois avouer que le groupe se démerde sur scène et que Candice a vraiment la rage au ventre et donne tout ce qu’elle a. Ne me faite quand même pas dire ce que je n’ai pas dit, une fois avoir entendu des titres comme Je vous Hais ou Samantha, je m’en vais las des clichés du neo. Par contre, j’ai été étonné par la réaction du public m’attendant presque à un Slipknot 2 – le retour, j’étais totalement à côté de la plaque vu que la fosse fut en transe pendant tout le set du chevelu aux quelques gamines présentes ce soir !

JELLO BIAFRA AND THE MELVINS : Main Stage - MarTin
Comme Durant tous les festivals, il y a des groupes pour lesquels on se déplace uniquement et d’autres qui nous attirent juste de par leur notoriété, ce fut le cas pour moi et Jello Biafra accompagné de Buzz Osbourne à peine remis de son show avec Patton. Le punk des Melvins est plutôt agréable à entendre et l’ambiance dans la salle est bonne enfant, surtout lorsque le combo reprend des titres des Dead Kennedys, ancien groupe de Biafra. Naturellement, on n’échappe pas aux leçons de morales anti-Bush de l’américain vieillissant pour le plus grand bonheur des 8 000 personnes massées dans la salle.

 LACUNA COIL : Forum Stage - MarTin
Après les rumeurs d’annulation du concert de Cult Of Luna, plus rien ne me retenait aujourd’hui au Fury. Pourtant je suis resté jusqu’à Anthrax, histoire de voir Belladona et ses compères. Afin d’attendre ce moment, me voilà dans la forum histoire de voir ce que donne les italiens de Lacuna Coil sur scène. La forum est plutôt quasiment pleine, mais je soupçonne que le public en majorité masculin ne se soit pas déplacé pour entendre Cristina chanter mais plutôt pour admirer ses formes généreuses que seul le guitariste de Slipknot peut admirer de plus près ! Pourtant, il faut admettre que la voix de la chanteuse est sublime et envoûtante et nous fait oublier qu’il y a des musiciens derrière (heureusement…). Je me suis surpris à rester 15 minutes, ce qui est bien plus que ce que je peux supporter sur leur album Comalies qui fut d’ailleurs fortement représenté durant le set.

MILLENCOLIN : Main Stage - Julien
J’en avais beaucoup besoin : un peu de détente dans un monde très brutal comme celui du Fury Fest. Et je n’ai pas été déçu, malgré un gros manque de mobilité sur scène (donc une prestation scénique très moyenne), leur musique a été très bonne. Enchaînant les titres de leur dernier album, les quatre suédois nous ont servi un set plus que correct. Le concert n’a malheureusement duré que 45 minutes, mais elles ont été très bien accueillies par le public du Fury Fest qui semblait conquis par le punk rock qui leur était joué.

  ANTHRAX : Main Stage - MarTin
Après un rapide passage dans la Forum pour voir My Dying Bride qui ne m’a pas franchement séduit, j’enchaîne avec ceux pour qui je suis resté ce soir, ne sachant pas (MERCI L ORGANISATION !!!) que mes chouchous de Cult Of Luna joueront finalement ce soir en même temps qu’Anthrax dans la Velvet !
Et bien, la bande de Belladona (vu que Bush n’était pas là) ne m’a franchement pas séduit. Il faut dire que la journée a été longue et que ma frustration d’avoir loupé CoL ne me mettait pas en condition pour le concert, ajoutez à cela l’heure bien plus tardive pour les têtes d’affiches que l’année dernière et vous obtenez quelqu’un qui sort au bout de 25 minutes de set se poser dehors en attendant que le concert se passe…
Le retour de Belladonna a tout de même du bon vu que les thrasheux axent leur set sur d’anciens morceaux qui ont ravis les fans, d’ailleurs, j’ai trouvé l’homme plutôt en forme par rapport à ce que j’avais entendu auparavant ayant retrouvé une seconde jeunesse arpantant la scène, les cheveux au vent(illo). Seules les reprises du cultissime Antisocial et un hommage à Dimebag avec un début de reprise de A New Level (Pantera) viendront diminuer mon ennui. Bref, j’ai vu un groupe culte, mais ce sera sûrement la dernière fois que je les verrai…
Rendez moi Cult Of Luna !!!

Quel plaisir de se coucher après cette journée résolument punk… Heureusement le véritable programme débute demain pour ma part. preuve en est, l’arrivée d’Alexis samedi matin et le départ de notre emo-boy Julien.

 

>> Suite