Interviews Retour
lundi 19 juin 2006 - U-Zine

Kampfar

(II)13

U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

Les Norvégiens de Kampfar sont récemment passés à Paris pour se produire en concert. Cela fait d'ailleurs peu de temps maintenant que leur nouvel album "Kvass" est sorti. Nous en avons donc profité pour poser quelques questions à (II)13, le batteur du groupe. Cette interview portera principalement sur le nouvel album et sur leur concert.

U-zine.net : Salutations (II)13 ! Pourrais-tu tout d'abord te présenter toi-même... et pour ceux qui ne vous connaissent pas, retracer brièvement l'histoire de Kampfar ?

(II)13 : Dans le début des années 90, Mock s'est dissous et Dolk était au point de créer sa propre musique, alors il a lancé Kampfar. Il a tout de suite engagé Thomas à la guitare, avec qui il a fait deux MCDs et deux albums. Ensuite, en 2002, Jon les a rejoint à la basse, et l'année d'après, je les ai rejoint à la batterie. Nous avons ensuite commencé à écrire de la matière et entamé la période de concert, et l'année dernière nous sommes entrés en studio et nous avons enregistré le troisième album intitulé "Kvass".

Brünnhilde : Il y a un trou énorme entre la date où "Fra Underverdenen" est sorti, et celle de votre nouvelle album "Kvass"... Si tu pouvais nous dire où vous êtes passés pendant toutes ces années, je pense que ça en intéressera plus d'un.

(II)13 : Il y avait des problèmes personnels qui nous ont empêché de fonctionner, après "Fra Underverdenen". La nature des ces derniers ne regarde que la personne concernée et personne d'autre. Alors quand le groupe s'est remis sur pieds, cela nous a pris du temps pour nous adapter les uns aux autres et faire quelque chose de solide. Mais nous avons travaillé pendant 3 ans constamment avant d'enregistrer l'album.

Brünnhilde : Que signifie "Kvass" ?

(II)13 : Cela peut signifier "tranchant", parmi ses différentes significations.

Brünnhilde : "Kvass" est donc votre troisième album. Selon toi, qu'est-ce qu'il vous a apporté, vis-à-vis de "Fra Underverdenen" ?

(II)13 : "Frau Underverdenen" était naturellement l'album le plus sombre de Kampfar, mais je pense que celui-ci est plus varié. "Kvass" évoque les sentiments des albums précédemment cités et de Mellom Skogkledde Aaser, mais on y a également ajouté des éléments nouveaux, sans pour autant quitter le monde de Kampfar.

Brünnhilde : Avez-vous cherché à faire passer un quelconque message à travers ce nouvel album ?

(II)13 : Non, il n'y a de message pour personne ici, excepté pour nous-mêmes, peut-être.

Brünnhilde : Est-ce que votre label apporte beaucoup à Kampfar ? Es-tu satisfait de Napalm Records ?

(II)13 : Napalm ont jusqu'ici fait un excellent boulot. Nous les avons choisi puisque nous les avons trouvé professionnels et soutenant pour leurs groupes. Ils ne nous ont jamais laissé tomber.

Brünnhilde : Vous êtes récemment passés à Paris... Je vous ai malheureusement raté. Mais on m'a dit que vous avez été excellents sur scène, ce jour là. Qu'as-tu pensé du public français ?

(II)13 : C'était un show intense! Nous avons joué dans un petit club dans le centre de Paris, avec une petite scène et une foule quasiment sur nous. C’était tellement humide qu'il était impossible de respirer normalement, mais j'ai adoré l’intensité de ce spectacle. Je trouve encore que c'est l'un de mes concerts favoris à cause de cette énergie, qui est la même énergie frénétique rencontrée au Luxembourg. Nous sommes chanceux d'avoir des fans sauvages qui viennent nous voir quand nous jouons, et la salle en était remplie. Les Parisiens de Nydvind étaient avec nous au début de la tournée, et nous promettaient une grande foule à Paris, ils disaient vrai! Nous reviendrons très certainement!

Brünnhilde : Question banale... mais intéressante. Quels groupes ont influencé Kampfar ?

(II)13 : Il n'existe aucuns groupes qui ont directement influencé Kampfar. Nous avons et avions tous eu des groupes qui nous ont inspiré, en tant que musiciens, mais Kampfar est fondamentalement un mélange entre le fond black metal de Dolk et le fond classique et folk de Thomas.

Brünnhilde : Quelles ont été vos principales sources d'inspiration pour composer ce "Kvass" ?

(II)13 : L'inspiration vient des anciens travaux de Kampfar, et de nous-mêmes. Un morceau comme "Ravenheart" le prouve bien, c'est la liberté de l'esprit du corbeau. Nous faisons ce qui est naturel pour nous lorsque nous écrivons notre musique, et mettons tous un peu de nous-mêmes dans la tâche.

Brünnhilde : Avez-vous d'autres dates de concerts prévues, actuellement ?

(II)13 : Oui, en Juin nous allons participer au Bands Battle à Rostock et au Hellfest à Gothenburg, ensuite, en juillet, nous ferons le Under The Black Sun à Berlin, ainsi qu'un festival Black Metal à Gent. Il y a également d'autres choses de prévues, plus ou moins importantes, mais encore rien de bien clair pour l'instant.

Brünnhilde : Par ailleurs... Quoi de neuf avec Gruesome ?

(II)13 : Gruesome était supposé réalisé un MCD maintenant en Juin, mais le label n'avait pas assez d'argent. Alors rien ne se passe en ce moment même. Le groupe est en stand by, de toute manière.

Brünnhilde : Kampfar est considéré comme un groupe païen. Que représente le paganisme pour toi ?

(II)13 : Le paganisme n'est pas un mouvement, en soi c'est terme désignant l'athéisme. Mais dans la musique, c'est en lien avec les vikings et les vieux mythes. Nous avons des paroles inspirées par certains mythes de l'ère viking, mais également par nombreuses autres périodes. Ce que je peux dire à propos du terme païen, c'est qu'il représente la liberté pour moi. La liberté de faire exactement ce qu'on veut, dans tous les cas. Comme nous le faisons quand nous jouons de la musique, nous ne prenons en compte ni l'auditeur, ni le musicien. Nous ne considérons que nous-mêmes et ce qui vient naturellement chez nous.

Brünnhilde : Quel est ton point de vue sur les groupes qui utilisent la musique Pagan afin de promouvoir des idées nazies ?

(II)13 : Fuck them. Quiconque qui est dans le fascisme a besoin de se remettre en cause sérieusement.

Brünnhilde : Que penses-tu de la scène Black Metal d'aujourd'hui ?

(II)13 : Je pense qu'il y a quelques musiciens vraiment bons, quelques autres qui sont plutôt bons, et un énorme tas de groupes/projets inintéressants. Personnellement, j'écoute pas mal de groupes, et ne me concentre que sur les musiciens qui m'apportent quelque chose de spécial. Alverg est un groupe qui mériterait d'être cité, tout le monde devrait découvrir ça! www.alverg.com

Brünnhilde : Quelles sont tes dernières découvertes musicales ? Ton avis sur le sujet ?

(II)13 : Le nouvel album de Celtic Frost est très bon. Différent des autres albums qu'ils ont fait, mais avec ce relent sombre et sale présent dans leur meilleure période. Hate et Nidingr ont également sorti de grands albums. Je pense aussi qu'un groupe comme Nydvind devrait avoir un plus grand public! Vous êtes chanceux d'avoir ce groupe en France.

Brünnhilde : Merci pour cette interview. Aurais-tu quelque chose à ajouter ?

(II)13 : Merci pour le soutiens de tous ceux qui ont été présents à nos concerts! Vous êtes vraiment géniaux.

Un grand merci à (II)13 pour le temps qu'ils nous a consacré, ainsi qu'à Mighty Forest pour l'aide à la traduction.