Chronique Retour

Album

09/12/14 - U-Zine

Steel Panther

Balls Out

LabelUniversal
styleGlam Metal (Parodique)
formatAlbum
paysUSA
sortieoctobre 2011
La note de
U-Zine
8.5/10


U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

Je suis persuadé que la majeure partie de ceux qui commenceront à lire cette chronique ne le feront pour l’unique raison que la pochette a des nichons ! Bande de voyeurs ! Eh bien puisque vous avez commencé la lecture, autant aller jusqu’au bout et jeter une oreille sur cet album, l’effort en vaudra bien la peine et vous aurez votre dose de nibard, de fun et de gros n’imp ! Petit retour sur le passé d’un groupe qui n’en finit pas de faire parler de lui.

A l’instar d’Airbourne pour la scène hard-rock, Steel Panther est un groupe au succès fulgurant et exponentiel. Tout comme leurs confrères australien, le groupe venu tout droit de Los Angeles affole les compteurs et fait couler beaucoup d’ancres. Et dieu sait s’ils viennent de loin : effectivement, la formation a été fondée en 2000. Il s’en suivra 8 années de concerts où le groupe se fait principalement connaitre pour ses reprises glam, exécutées avec beaucoup d’énergie. La fan-base reste modeste mais les fans sont fidèles et le groupe se fait une solide réputation en live. En 2008, Universal propose un juteux contrat, permettant au groupe d’accéder à l’amour, gloire et beauté.

Les portes du succès leur étant ouvertes par Universal, le groupe sort donc son premier album en octobre 2009, intitulé Feel The Steel. Ce premier opus reçoit un vive succès pour le souffle d’air frais apporté par par Steel Panther à la scène glam metal, léthargique et vivotant depuis quelques années. Quoi qu’il en soit, l’album ouvrant sur une tournée, la formation s’est fait un nom, aux Etats Unis, et en Angleterre en ouvrant notamment pour leurs idoles Def Leppard et Mötley Crüe dont ils faisaient par ailleurs référence sur « Death To All But Metal », leur premier single sorti en 2009. Cette tournée sera également l’occasion d’inviter sur scène un grand nombre d’artistes prestigieux : Scott Ian, Phil Anselmo, Corey Taylor, Tom Morello ou encore Paul Stanley.

C’est donc le même groupe que l’on retrouve en 2011 pour un second album, le bien nommé « Balls Out ». Outre la pochette de bimbo à boules de geisha surdimensionnées, on retrouve ici tous les ingrédients du premier opus : le sexe, la drogue, le rock’n’roll et une groooosse dose de fun et de n’importe quoi. Jetez seulement un œil au titre des chansons et le ton sera donné : « It Won't Suck Itself », « Let Me Cum In » ou encore « 17 Girls In A Row » pour être sélectif ! Les titres seront des classiques du genre, voix ultra-perchée, gros solos, doublé d’une grosse dose d’énergie.

A ce titre, le second morceau, « Supersonic Sex Machine », est l’exemple parfait : grosses guitare, rythmique puissante, refrain simple, accrocheur et facile à retenir. Pourtant, dans ce déluge d’énergie, nous retrouverons quelques balades, offrant un cadre plus intimiste comme « Why Can't You Trust Me » ou le titre de fermeture « Weenie Ride ». Pour être franc, pour comprendre le coté décalé et humoristique du groupe, il est préférable de parler anglais et d’avoir les paroles sous les yeux. En effet, chaque titre tient son lot de pépites, comme « Just Like Tiger Wood », reprenant l’histoire du scandale sexuel dans lequel le golfeur était impliqué.

Autre grand moment de l’album, le titre « Let me Cum In », qui, avec son rythme de guitare risque de rester un moment en tête de ceux qui l’écoute. Le refrain vaut son pesant d’or : « Let me cum in your mouth tonight, let me cum in your ass tonight ». Même si il faut reconnaitre que ce n’est parfois pas franchement recherché, c’est frais, simple, énergique et c’est l’essentiel.

Au final, Steel Panther continue sur la lancée du premier album avec Balls Out, un excellent opus de glam metal. Pour les fans du genre, c’est un must have (où il le deviendra avec le temps), pour les autres, je recommande fortement de jeter une oreille, au moins pour le délire et les paroles, d’autant plus qu’il est fort bien produit et loin d’être répétitif. En somme un album pour picoler, à passer en fête et pour se faire les groupies dans le bus tour. A ce titre, je crois que les gonzesses glameuses ont un sérieux problème vu l’adoration dont Steel Panther est l’objet. Quand on voit la teneur des paroles et le respect qu’ils ont envers la gente féminine, on est en droit de se poser des questions … A croire qu'elles aiment être prise pour des cruches ... Ball’s Out Men !

01. In The Future
02. Supersonic Sex Machine
03. Just Like Tiger Woods
04. 17 Girls In A Row
05. If You Really Really Love Me
06. It Won’t Suck Itself
07. Tomorrow Night
08. Why Can’t You Trust Me
09. That’s What Girls Are For
10. Gold Digging Whore
11. I Like Drugs
12. Critter
13. Let Me Cum In
14. Weenie Ride

Les autres chroniques

Album

nov. 2009 U-Zine

Steel Panther

Feel The Steel

Album

avr. 2014 U-Zine

Steel Panther

All You Can Eat