Chronique Retour

Album

25/01/22 - ZSK

Volumes

Happier?

LabelFearless Records
styleDjent/core plus ou moins pop
formatAlbum
paysUSA
sortienovembre 2021
La note de
ZSK
8/10


ZSK

"On est tous le boomer de quelqu'un d'autre."

Nous avions laissé Volumes à l’été 2017 sur le contrasté et mitigé Different Animals. Plus de 4 ans plus tard et alors que le groupe californien a fini par nous concocter un 4ème album, il s’est passé beaucoup de choses. Beeeeaaaauuuucoup. On va essayer d’y revenir brièvement. Souvenez-vous, le chanteur Michael Barr s’était fait lourder pour des divergences masquant des écarts personnels. Myke Terry (Bury Your Dead) l’avait remplacé aux côtés de Gus Farias. Mais fin 2019, c’est cette fois-ci… Gus Farias qui s’est fait dégager, pour des « conneries ». Un peu plus d’un mois plus tard, son remplaçant sera annoncé et il ne s’agira de nul autre que… Michael Barr. Le guitariste (et « frère de ») Diego Farias quittera le groupe à cette occasion, mettant un terme à des conflits internes incessants. Diego qui… décèdera malheureusement quelques jours seulement après son départ. Bref, une sacrée histoire, presque à l’américaine aurait-on envie de dire. Entre tout ça, au niveau purement musical, Volumes sortira tout d’abord un EP en avril 2019 (Coming Clean), dans la lignée plus poppy de Different Animals, ce qui sera donc la dernière sortie de Volumes avec la fratrie Farias. Le single "Pixelate" sorti en mai 2020 relancera la machine Volumes sous sa forme actuelle, très particulière car le groupe… n’a plus de guitariste attitré, le poste étant tenu par un musicien de session (Max Schad), ce qui est quand même extrêmement rare pour une formation estampillée Metal. C’est vraiment un beau bordel et il est donc grand temps qu’on ait plus de concret pour repartir sur de bonnes bases et se concentrer sur la musique. Ce qui va se passer dès à présent avec le 4ème full-length de Volumes, Happier?.

Volumes, groupe arrivé dans la vague Djent avec l’EP The Concept Of Dreaming en 2010, avait très vite trouvé sa personnalité, en deux temps. Entre un Via (2011) qui assaisonnait son Djent avec un fort penchant Metal-Hardcore, puis un No Sleep (2014) qui assumait des refrains de lover et des mélodies mignonnes entre deux compos de Djent/core qui frappaient dur. Different Animals avait pourtant remis les compteurs à zéro, en s’orientant vers un melting-pot Djent/Core/Néo qui proposait des variations popisantes ou « alternatives » d’un goût parfois douteux. Eh bien on ne sait pas si c’est du à tout le foutoir du line-up (rappelons que Michael Barr était parti pour les sempiternelles « divergences musicales »…), mais Volumes va avec Happier? clairement faire un retour en arrière et reprendre là où les choses s’étaient arrêtées avec No Sleep. Si l’intro électro sur "FBX" peut faire douter de prime abord, dès que les compos Djent bien punchy sont de sortie, le doute n’est plus permis. Happier? s’ouvrira ainsi avec deux morceaux bien lourds et cossus, "FBX" et "Malevolent", rappelant le départ de No Sleep sur les deux mandales qu’étaient "The Mixture" et "91367". C’est dit, Volumes a abandonné les exagérations de Different Animals pour revenir à l’essentiel, à plus efficace, à ce qu’il faisait de mieux finalement. Mais comme il se place dans la lignée de No Sleep, il ne va pas pour autant totalement écarter son petit côté Pop de lover. En témoigne déjà "Bend", morceau plus « sucré »… mais pas du tout déplaisant, bien au contraire, Volumes étant tout à fait capable de bien gérer ces pistes plus soft et FM, comme à l’époque des "Across the Bed" et "Vahle". Le « vrai » Volumes est donc de retour, et en plus en grande forme !

Happier? parvient donc vite à trouver un équilibre, ce que même le pourtant déjà très réussi No Sleep n’arrivait pas encore à réaliser. Ce qui est entériné par des morceaux complets et mixant parfaitement Djent percutant et mélodique comme "Get Enough", "Weighted" ou "Void". On notera d’ailleurs que le retour de Michael Barr, qui s’occupait des chants clairs à l’époque (d’où l’arrivée de Myke Terry pour le remplacer pour Different Animals), amène une sacrée alchimie des chants vu que lui comme Myke Terry s’occupe à la fois des chants hurlés et clairs, ce qui nous donne pas moins de 4 types de chant qui s’alternent et se complètent parfaitement. Les morceaux inspirés s’enchaînent alors, sans rien révolutionner mais Volumes livre assurément son album le plus abouti et le plus mémorable. On retrouvera alors tout autant des bonnes torgnoles comme "Man on Fire" que d’autres pistes plus soft et aérées comme "Lets Me Down" ou le tout bonnement excellent morceau-titre de clôture (avec son magnifique refrain feutré et entraînant), et même encore des "See You Again" et "Into You (Hurt)" plutôt doux malgré des chants hurlés bien sentis ou de la riffaille bien lourde. C’était presque inespéré après tout ces remous qui auraient abouti au split de plus d’un groupe (il ne reste d’ailleurs plus qu’un seul membre fondateur, le bassiste Raad Soudani), mais Volumes livre ici son meilleur effort, réussissant à dépasser No Sleep avec un peu de recul nécessaire. Happier? n’est certes pas encore éligible à la Hall of Fame du Djent, il y a un peu de déchet subsistant (l’album étant assez long pour le style), certains refrains ou chants clairs encore un peu cripsants ou trop cheesy, bien que cela sera soumis à l’appréciation de chacun. Mais Happier? est vraiment une belle surprise, de la part d’un groupe dont on attendait peut-être plus rien, à tort finalement. Un bon et bel album de Djent plus ou moins poppy qui fonctionne admirablement bien, et la machine Volumes est de retour à son meilleur. Alors, Heureux ?

 

Tracklist de Happier? :

1. FBX (2:31)
2. Malevolent (3:39)
3. Bend (4:18)
4. Get Enough (3:16)
5. Lets Me Down (4:29)
6. Man on Fire (3:03)
7. Weighted (3:43)
8. See You Again (3:05)
9. Into You (Hurt) (4:13)
10. Void (2:43)
11. Happier? (5:10)

 

 

Les autres chroniques