Articles Retour

VU ET ENTENDU PAR NOSTAL #5 : Aethyrick, Invocation, Haxandraok, Human Impact

dimanche 8 décembre 2019 - Nostalmaniac
Nostalmaniac

Le Max de l'ombre. 29 ans. Rédacteur en chef de Horns Up (2015-2020) / Fondateur de Heavy / Thrash Nostalmania (2013)

Nostalmaniac : Je dois bien avouer que je n'ai pas tellement suivi de près l'actu cette semaine mais assez pour retenir que le nouveau split entre Urfaust et Lugubrum est disponible mais que je ne l'ai pas encore écouté, Malokarpatan lève un peu plus le voile sur son prochain album tant attendu. Fort d'un nouveau lineup, Cult of Erinyes annonce son nouvel album avec un extrait en prime qui vaut le détour. Ce ne pouvait pas passer inaperçu : Regarde les Hommes Tomber et Dark Fortress sont aussi de retour avec un nouvel opus et dans un registre prog Psychotic Waltz va mettre fin à près de 25 ans de silence discographique ! Il y a aussi eu une grosse suprise sortie de nulle part (enfin si, du label Norma Evangelium Diaboli) cette semaine : NEDXXX. Un projet Black Metal anonyme qui me fait penser à du Deathspell Omega plus progressif avec des touches ambient et tribal. Juste énorme, une sortie incontournable et innatendue de cette fin d'année ! Bon, ok, j'ai pas tellement rien suivi...

Et puis, quelques extraits m'ont également marqué comme ceux d'AethyrickInvocationHaxandraok et Human Impact !

 

AETHYRICK

Sorti sans faire grand bruit en 2018, Praxis reste un diamant noir méconnu mais terriblement excellent tant il est captivant. Pour son premier effort studio, le duo originaire de Finlande a parfaitement saisi l'essence du Black Metal seconde-vague sans pour autant en faire un copier-coller sans âme mais en y mettant adroitement des touches atmosphériques et mélodiques qui tranchent avec de nombreuses formations d'aujourd'hui qui s'approrient un son sans comprendre l'esprit qui doit se jumeler avec. Chez Aethyrick, on a cette dévotion pour l'art noir et son incarnation la plus majestueuse qui fait la différence. "Oneiric Portals" est le premier extrait de Gnosis et autant dire que le duo continue sur la même lancée, avec la même authenticité. 
 


« Gnosis » sortira le 24 janvier prochain chez The Sinister Flame.

INVOCATION

Le power-trio chilien Invocation est de retour, un an après le 7" inch The Mastery of the Unseen déjà très convaincant (dans la pure tradition Black/Death chilienne) et injecte une nouvelle dose de diabolisme sud-américain avec "Flying Ointments", premier extrait d'un mini-album à paraître chez Iron Bonehead. On retrouve ce son caverneux, sinistre et cette sensation permanente de descente aux enfers qui n'est pas sans rappeler leurs compatriotes de Wrathprayer notamment avec cette atmosphère occulte qui rend l'ensemble complétement hypnotique et l'impression de plonger dans les flammes. 
 


« Attunement to Death » sortira le 21 février prochain chez Iron Bonehead.

HAXANDRAOK

Haxandraok est le nom d'un nouveau projet Black Metal initié par Saevus Helcath (AcherontasDevathornShibalba) et Marcello Szumowski (ex-batteur de Besatt et Inferno) qui sortira son premier album chez Ván Records ce mois-ci. Conceptuellement on ne s'éloigne pas des thèmes spirituels et occultes d'Acherontas (et même Shibalba par extension), et même musicalement avec ces riffs tournoyants et ces plans incantatoires façon Ma-IoN (Formulas of Reptilian Unification), mais on y retrouve également un coté orientalisant/tribal un peu plus poussé dans la rythmique et l'ambiance qui s'infuse. Saevus a vraiment l'art pour ce genre d'ambiance occulte et mystique étrangère sans tout le coté lénifiant et néo-orthodoxe de pacotille que ça peut impliquer. Même s'il ne s'écarte pas vraiment de ses autres groupes, Haxandraok est un projet à part entière. Pour preuve, le nouvel extrait est extrêmement envoûtant...
 


« Ki Si Kil Ud Da Kar Ra » sortira le 17 décembre prochain chez Van Records.

HUMAN IMPACT

Unsane est mort, vive Human Impact ! Car oui, Human Impact est le nouveau groupe de Chris Spencer rejoint par des membres de Swans et de Cop Shoot Cop. Et Spencer ouvre un nouveau chapitre plus qu'il change de livre, car les amateurs de noise rock comme votre serviteur ne seront pas tellement désorientés même si les vocaux sont plus apaisés et que le sentiment d'urgence est beaucoup moins présent, moins frontal et viscéral, laissant plutôt place à quelque chose de plus sournois et anxiogène dans l'atmosphère (sans doute l'apport de Jim Coleman au clavier) tout en gardant ces riffs et cette rythmique saccadée, déstructurée. On a l'impression de traverser une zone de turbulence très inconfortable dans laquelle se glisse une tension qui traverse le morceau et le rend addictif même s'il se coupe assez brutalement, mais laisse deviner un album qui va demander pas mal d'écoutes pour en extraire toutes les subtilités.
 


« Human Impact » sortira le 13 mars 2020 chez Ipecac Recordings.