Chronique Retour

Album

08/04/19 - S.A.D.E

Sofy Major

Total Dump

LabelDeadlight Entertainment
styleNoise / Stoner / Postcore
formatAlbum
paysFrance
sortiejanvier 2019
La note de
S.A.D.E
7.5/10


S.A.D.E

Chroniqueur doom, black, postcore, stoner, death, indus, expérimental et avant-garde. Podcast : Apocalypse

Un sourire niais barbouillé de crème patissière, voilà ce que propose Sofy Major comme porte d'entrée de son nouvel album, Total Dump. Les visages ont la part belle sur les pochettes du groupe depuis la sortie de Permission To Engage, mais jusqu'à présent, l'imaginaire invoqué en cover avait quelque chose d'assez sérieux et grave. Et c'est donc dans une ambiance aux intentions un peu différentes que l'on se plonge en écoutant Total Dump, qui s'éloigne plus que ses aînés de l'agrégat Noise/Postcore auquel nous ont habitués les Clermontois.

Non pas que Sofy Major ait définitivement mis de côté leur son et leur patte pour s'en aller voir ailleurs : pas d'inquiétude, Total Dump contient son quota de crasse et de rugosité, le son concocté par Dave Curran (Unsane) étant aux petits oignons, avec notamment une basse vibrante et grumeleuse comme jamais. On retrouve donc tout au long de l'album cette énergie héritée des patrons New Yorkais du Noisecore, avec des titres plutôt ultra péchus comme Giant Car Crash (et Sofy Major nous met en plein milieu du bordel) ou Panamarama. On retrouve aussi quelques plans de guitare grinçante çà et là qui maintiennent le côté un peu amer des albums précédents.

Mais une différence notable donne à Total Dump une identité un peu différente. Sofy Major enrichit cette fois sa musique d'un aspect Stoner, certes déjà perceptible auparavant mais poussé bien plus loin pour l'occasion. Avec beaucoup de chant en voix claire, quelques refrains en chœur facilement mémorisables, des plans plus mélodiques dans les guitares, Sofy Major met une bonne dose de légèreté dans ses compositions. Entendons-nous bien, la légèreté dont il est question ici n'empêche pas que chaque titre pèse gros sur la balance. C'est une légèreté d'humeur qui se dégage de ces nouvelles pistes explorées par le groupe. Total Dump est plus rigolard et plus immédiat. Waste avait déjà diminué la quantité de rythmiques complexes ; Total Dump se veut encore plus fluide. Si les plans plus techniques ne manquent pas à la construction de l'album (ils n'auraient rien à foutre ici) j'avoue une légère déception sur les premières écoutes. Mais l'efficacité des titres est telle qu'on peut difficilement ne pas y entrer et se laisser porter. Les refrains de The Jerk ou Shinny Happy Asshole (en voilà de la bonne humeur bien légère !) sont simplement un régal. Et puis on retrouve quand même pas mal de passages bien teigneux qui maintiennent la filiation avec le reste de la disco du groupe, Tumor O Rama en tête.

Sur Total Dump, Sofy Major semble avoir avalé une pillule de Clutch ou de Torche. Si la déconne a toujours été présente dans l'univers de Sofy Major (en live, les mecs sont hyper à l'aise pour balancer des vannes), elle prend ici un place nettement plus centrale (les titres des morceaux en disent long). Et tout en se prenant moins au sérieux que jamais - les extraits de F. Hollande et J.-P. Raffarin parlant anglais qui respectivement ouvrent et clôturent l'album sont là pour en témoigner - le trio reste hyper solide et constant dans ses compositions. Sofy Major a voulu sortir de sa zone de confort et y parvient avec une belle maîtrise. Le monde n'est pas mieux qu'avant (et ne risque pas de l'être) alors marrons-nous un coup !

 

Tracklist de Total Dump :

01.Total Dump
02.Giant Car Crash
03.Cream It
04.Strike
05.The Jerk
06.Shinny Happy Asshole
07.Francky Buttholle
08.Tumor O Rama
09.Kerosine Mike
10.Panamarama
11.The Longest Yard