Chronique Retour

Album

09/12/14 - U-Zine

Sinergy

Suicide by My Side

LabelNuclear Blast
stylePower Metal
formatAlbum
paysFinlande
sortiefévrier 2002
La note de
U-Zine
8.5/10


U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

Avec un line up du tonnerre de dieu enfin stable depuis 2ans, c'est en Aout 2001 que Sinergy se décide à accoucher du successeur de l'incontestable réussite qu'est « To Hell And Back ».Un vite rappel de l'équipe s'impose avec donc Kimberly Goss au micro, Alexi Laiho et Roope Latvala aux guitares, Marco Hietala à la basse, et enfin Tommi Lillman à la batterie qui malheureusement quittera le groupe après ce troisième disque (il sera remplacé par Janne Parvainen).

C'est cette fois Fredrik Nordstrom qui va s'occuper du travail d'enregistrement et de la production, qui aura lieu dans ses incontournables Fredman studios a Goteborg. Suicide By My Side, c'est le titre de l'album, sortira finalement début 2002.
Comme à l'accoutumée, les choses démarrent rapidement avec l'entrainant« I Spit On Your Grave », un des meilleurs titres speed qu'ai composé le tandem Goss/Laiho, les véritables chef d'orchestre de Sinergy. Le son est dantesque, chaque instrument est parfaitement mis en valeur dans un déluge de mélodies et de riff d'une classe rare.

«The Sin Trade» continue sur cette lignée, avec un refrain très power métal, accompagnée d'un tempo ternaire assez épique, avant de se clore sur des soli mémorables de la paire Laiho/Latvala, toujours aussi inspirés dans leur interventions.

Cependant, et comme cela étais déjà amorcé avec THAB, leurs collègues sont loin d'être sur la touche, et plus que jamais, ces derniers contribuent a faire de Suicide By My Side un disque varié, cohérent et accrocheur (« Violated » « Me, Myself My Enemy », « Passage To The Fourth World »...). Chaque chanson possède son propre univers, tout en étant parfaitement intégrées les unes aux autres. Dans l'ensemble, SBMS se veut plus direct et plus agressif que THAB, les vocaux de Kimberly étant également plus puissants et vindicatifs.
On peut toutefois retrouver son coté plus féminin sur certains titres, notamment « Written In Stone » et sa superbe intro acoustique.

Certes, le changement est moins révolutionnaire au premier abord que celui qui séparais Beware The Heaven de THAB, mais la qualité des chansons et des arrangements est presque a son apogée. En effet, tout ou presque sur cet album dépasse de la tête et des épaules ce qu'a pu créer Sinergy.

Le groupe avait enfin trouvé ses marques avec THAB, et il a su les développer de manière exponentielle avec SBMS. De même, de petites nouveautés se font entendre, avec par exemple l'alternance de la voix enchanteresse de Goss, et de Laiho pour les growls, ainsi que celle de Marco Hietala sur le superbe « Shadow Island », une sorte « d'opéra métal », ou sur l'intro déjanté de « Suicide By My Side », le morceau éponyme. « Remembrance », une instrumentale au piano en hommage aux victimes du 11 septembre, vient finir l'album en douceur, après des monuments de heavy moderne comme le splendide « Nowhere for No one », le genre de titre qui vous donne envie d'headbanguer jusqu'à s'en ruiner vertèbres et cervicales.

Autant le dire tout de suite, il est difficile de trouver réel défaut a pareil album dans le genre! Bien que mon avis de fan absolu du groupe ne soit pas totalement objectif, il le devient pour n'importe quel fan de C.O.B, et de bon heavy en général!

En définitive, Suicide By My Side est juste une tuerie intersidérale de Power Metal Mélodique, a écouter en soirée avec un pack, ou même a n'importe quel moment de la journée pour se mettre de bonne humeur! Dommage que cet bombe soit la dernière livraison qu'on ai pu se mettre sous la main, Sinergy est en effet en stand-by depuis, et on attend encore la sorti de « Sins Of The Past », initialement prévu pour 2007 (avorté a cause de la séparation entre Laiho et Goss)...

1. "I Spit On Your Grave" - 4:01
2. "The Sin Trade" - 3:46
3. "Violated" - 4:04
4. "Me, Myself, My Enemy" - 4:13
5. "Written In Stone" - 4:17
6. "Nowhere For No One" - 3:10
7. "Passage to the Fourth World" - 3:36
8. "Shadow Island" - 5:00
9. "Suicide By My Side" - 3:41
10. "Remembrance" - 1:23

 

Les autres chroniques