Live reports Retour
mardi 14 mai 2019 - S.

Mgla + Revenge + Doombringer @ Lyon

CCO - Villeurbanne

S.

Dévoué au Black Metal

En ce printemps 2019, les Polonais de Mgla et les Canadiens de Revenge ont programmé une tournée européenne de 19 concerts. A leurs côtés, on trouve pour la première moitié des dates Deus Mortem, et pour la seconde Doombringer. A quatre jours de la fin de leur parcours sur le Vieux Continent, c’est donc Doombringer qui est de la partie ce soir, dans un CCO qui s’annonce fort rempli, tant l’affiche est alléchante.

 

Les hostilités démarrent avec Doombringer, qui vient défendre son nouvel album “Walpurgis Fires” paru en février chez Nuclear War Now! Il s’agit d’un projet parallèle d’un ex-Culte des Ghoules, illustre et obscure formation polonaise. Avec quelques tergiversations au démarrage suite à un problème technique du côté du bassiste, rapidement résolu, le quintet lancent les premiers décibels de la soirée. Les cinq musiciens produisent un Death/Black assez lourd, entrecoupé de quelques mélodies ci et là. Le chanteur “Old Coffin Spirit”, dans sa chemise blanche ornée d’ossements, fait preuve d’une bonne présence sur scène, sans en faire trop. Il se saisit ardemment du pied de micro, tout en headbanguant et en vociférant. La prestation de Doombringer est à la fois puissante, carrée et écrasante, mais avec une certaine linéarité et une répétition ayant tendance à me lasser au fur et à mesure que les morceaux s’enchaînent. Comme dirait l’autre : “c’était bien mais pas génial”.

Setlist :

Into the Woodlands
Briceia Chants the Spells
Children to Moloch
Red Vapour
Samhain Melancholia
Ominous Alliance
Stupor Infernal
Seven Evil Spirits
Nocturnal Assembly

 

 

Revenge s’est forgé une certaine réputation dans le milieu, pour produire une musique sans concession, des plus extrêmes qui soient. La simple lecture des titres de leurs albums suffit à ressentir le concentré de haine et d’antipathie du groupe. Pour annoncer la menace qui pèse sur le CCO, les sirènes retentissent dans la salle avant que s’installent les trois individus. Ces derniers n’ont pas l’intention de tricoter sur scène et semblent bien déterminés à le prouver. Avec leur son de guitares aussi crasseux et rouillé qu'on choperait le tétanos en moins de temps qu'il ne faut pour le dire, les musiciens envoient une avalanche de bestialité primaire à l'assistance, sous un rythme à la fois infernal et lourd, renforcé par des lights épileptiques. La présence de deux vocalistes, au registre différent, accentue la profondeur et le dynamisme de leur prestation, tout comme les solos sortis des enfers. Le public ne s’y trompe pas : Quelques individus transforment rapidement le pit en un champ de bataille, comme on pouvait s’en douter. Un show acide, démoniaque et brutal !

Setlist :

?

  

 

Pour préparer l'arrivée de la tête d'affiche, les techniciens opèrent quelques changements sur la scène : la batterie et le grand backdrop sont remplacés. Ni plus, ni moins. Ceux qui ont démocratisé le combo capuche / veste en cuir / visage masqué ne s'embarrassent pas de choses superflues. Il est 22 heures, la troupe se présente au public.
Mitigé par leur prestation en mars dernier à Bruxelles, la faute à un son calamiteux dans ce vieil hangar qu’était le Magasin 4, j'ai bon espoir que mon jugement soit tout autre pour ce nouvel événement. Le CCO offre en effet toutes les conditions requises pour mettre en valeur les compositions de Mgla. Sans grande surprise, leur performance de ce soir est nettement meilleure, pour ne pas dire parfaite. Les balances sont bien dosées et les instruments, très audibles, permettent de profiter comme il se doit des hymnes proposés. Neuf titres sont délivrés à l'assistance, conquise à la cause des Polonais. Le dernier album y est bien représenté puisque cinq morceaux sont extraits de Exercises in Futility, contre deux de With Hearts Toward None, un de Groza et enfin un de leurs débuts, Mdłości.
Malgré leur relative immobilité sur les planches, les musiciens font preuve d'une grande présence, et même prestance, tant ils dégagent une certaine aura. De la première à la dernière note, Mgla a régalé les 450 spectateurs ce soir. Diantre que ce fut bon !

Setlist :

Exercises in Futility I
Exercises in Futility IV
Mdłości II
With Hearts Toward None I
Exercises in Futility II
Groza III
With Hearts Toward None VII
Exercises in Futility VI
Exercises in Futility V

 

Merci à Sounds Like Hell Productions et à tous les acteurs pour cette belle soirée.

Revivez une partie de l'événement avec 6 vidéos :

Photos