Chronique Retour

Album

09/12/14 - U-Zine

Wardruna

Runaljod - Gap Var Ginnunga

LabelIndie Records
styleFolk/Ambient
formatAlbum
paysNorvège
sortiejanvier 2009
La note de
U-Zine
8.5/10


U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

Y’a des jours comme cela…on est habitué à une tache depuis des lustres et un jour on pete un câble et on se met à faire n’importe quoi, ou presque, c’est précisément dans ses conditions que votre serviteur un temps las de ses brutalités habituelles eut l’envie pour une fois de vous parler d’autre chose que de blasts de grunts et autres brutalités. Et pour faire simple je ne vous parlerais même pas de metal puisqu’avec Wardruna il n’en est même pas question.
Non le groupe Norvégien pourtant composé entre autre de Kvitrafn ex Gorgoroth et Gaahl actuel Gorgoroth nous propose là un album qui puisse purement ses sources entre l’ambiant et leurs racines folk. Mais bon faire un petit projet Ambient comme ça ce n’est pas spécialement de leur ressorts, il fallait une motivation, un truc profond pour les obliger à faire ça quoi. Et une fois n’est pas coutume ces deux gusses ne nous parlerons pas une seule fois de Satan mais plutôt de la mythologie Norvégienne et plus précisément de Baldr.
Alors oui pour vous expliquez Baldr et surtout l’acheminement de ce projet l’un des mieux placés pour en parler reste encore Gaahl qui quant il le veut pour répondre à une question avec plus d’un mot commençant par S. Wardruna à donc pour ultime ambition de ramener le père Baldr au Walhalla auprès de ses parents Odin et Frigg. Bon après y’a tout un aspect autour de l’interprétation musicale du Futhark (en gros l’alphabet runique scandinave) et cet album s’impose comme le premier d’une trilogie qui portera exclusivement sur ce sujet.
Bon après ça faut quand même passez à la musique, parce que mine de rien les bougres s’en sortent carrément bien et ce même aux yeux d’un non amateur de Folk comme moi. Car s’il est vrai que le groupe se veut essentiellement Ambient, il table tout de même sur une ambiance Folk omniprésente avec une multitude d’instruments du style tel que la guimbarde, des percussions, des cornes et tout l’attirail du parfait Viking. Les nombreux chœurs d’un Gaahl étonnant mêlé à la pureté de la voix de la belle Linda Fay Hella ne font que renforcer cette impression de se retrouver en plein Fjord au coin d’un feu peinard pour ne contempler que la nature. Un album qui certes dure 52 minutes, une longueur qui peut se montrer décisive pour les réfractaires mais qui finalement passe tout doucement sans véritablement que l’on s’en aperçoive.

Plus qu’un énième groupe d’ambient/folk ultra banal, Wardruna s’impose avec le premier épisode de sa trilogie comme la nouvelle référence du genre, plus qu’un simple album bateau ce « Gap Var Ginnunga » se place en force comme un magnifique voyage dans des contrées plus qu’éloigné. En définitive un Must-have pour les amateurs du genre, et pour les autres aussi tant qu’a faire.


1. Ár Var Alda
2. Hagall
3. Bjarkan
4. Løyndomsriss
5. Heimta Thurs
6. Thurs
7. Jara
8. Laukr
9. Kauna
10. Algir - Stien Klarnar
11. Algir - Tognatale
12. Dagr

Les autres chroniques

Album

oct. 2016 Dolorès

Wardruna

Runaljod - Ragnarok