Chronique Retour

Album

09/12/14 - U-Zine

Gorod

Leading Vision

LabelWillowtip Records
styleDeath métal technique
sortieaoût 2006
La note de
U-Zine
8.5/10


U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

Pour qu'un groupe français réussisse à s’exporter, on ne frôle pas l'exploit mais on n'en est tout de même pas loin... Peu d’entres eux peuvent effectivement se targuer de s’être imposer sur la scène internationale. Même si les qualifier de leader du genre serait un peu osé, Gorod fait quand même partie de références en matière de death technique. Avec un début de carrière sous le nom de Gorgasm, leur signature avec Willowtip Records a marquée un tournant dans leur notoriété. Après un premier album, puis un deuxième, les français prennent rapidement du galon sur la scène mondiale. Les retours du public sont excellents et le point d’orgue de leur carrière a été leur participation à l’édition 2007 du monstrueux Maryland Death Fest, qui regroupe tous les cadors de l'extrême. Mais quelle est la recette de Gorod pour s’imposer là où tant d’autres groupes français ont échoués ?

Talentueuse. Voilà le premier mot qui me vient à l’esprit quand on évoque la musique du groupe. Combien de fois à l’écoute de « Leading Vision » reste t'on les yeux écarquillés, laissant s’échapper un murmure s’approchant du "WOoohhaaaaaa…" ? Les guitares, véritables mines d’or du groupe, font ici offices d’armes de destruction massives. Les riffs et soli sont détonnants d’originalité et de fraîcheur. Sur (presque) chacun de dix morceaux que composent l’opus, on se retrouve nez à nez sur un passage guitaristique qui nous laisse bouche bée (et Dieu sait que de nos jours c'est un vrai parcours du combattant pour trouver ce genre de perles)... Mais quand je dis être bouche bée, c’est véritablement entendre un son divin sortir de nos enceintes. Les leads de morceaux comme "Chronicle From The Stone Age", "Life Controller"" et "State Of Secret" nous font rapidement comprendre pourquoi Gorod a rencontré un tel succès sur la scène internationale. Mêlée au groove de Barby (basse), la musique des français laisse filer quelques influences de jazz métal digne d’un Atheist ou Pestilence.
La voix représente également un aspect important de Gorod. Cependant la performance est loin d’être du même niveau que les autres membres… La faute à Guillaume dont les capacités vocales sont à mettre en doute ?! Non, cela ne semble ici pas vraiment d’être le cas. Ce dernier nous épate en effet plus avec sa performance variée et inspirée que par son manque de talent ou dynamisme. La fautive est donc bien la production qui manque clairement de puissance au niveau du chant, ce qui le rend faiblard. Parfois (comme le titre d’ouverture) la production fait vraiment pâle figure et ne met pas du tout en avant l'aptitude du monsieur.
Gorod s’est également fait connaître grâce à la présence de Sandrine dans le groupe... Si les filles ne cours pas les rues dans les groupes de death, qu'est-il des batteuses dans le death technique ?! Le nombre est tellement infime que ça ne passe évidemment pas inaperçu. Mais une fois cette découverte dénuée d’intérêt faite, on remarque la vraie raison de sa présence : son niveau. Elle parvient aussi bien à nous étonner avec un petit air jazzy que par des salves de blasts ravageurs ! Et si cet album respire autant l’énergie, c’est sans doute grâce à elle…

« Leading Vision » est tout bonnement une excellente galette ! Il n’y a pas grand chose à redire aux compositions du groupe si ce n'est qu'ils réussissent à mêler chaque élément sans jamais tomber dans l’excès. Malgré un aspect technique poussé, c’est un opus très agréable et très digeste. Pour conclure, mis à part le fait d’être fier de la scène technique française, je ne vois pas trop quoi rajouter...


1. Here Die Your Gods
2. Thirst For Power
3. Blackout
4. Chronicle From The Stone Age
5. Life Controller
6. Edaenia 2312
7. State Of Secret
8. Eternal Messiah
9. Obsequium Minaris
10. Hidden Genocide

Les autres chroniques

Album

janv. 2004 U-Zine

Gorod

Neurotripsicks

Album

juin 2009 U-Zine

Gorod

Process Of A New Decline

Album

mars 2012 U-Zine

Gorod

A Perfect Absolution

Album

oct. 2015 DarkMorue

Gorod

A Maze of Recycled Creeds