Chronique Retour

Album

09/12/14 - U-Zine

Morgion

The Relapse Collection

LabelRelapse Records
styleDoom Death Symphonique
formatAlbum
paysUSA
sortieavril 2008
La note de
U-Zine
8/10


U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

Le split en 2004 de Morgion avait chagriné le fan de Doom/Death qui sommeille en chacun de nous. Mais quatre ans plus tard, Relapse pense à nous en sortant ce Relapse Collection qui n’est autre qu’un double album. Le premier cd est composé de l’album entier Solinari sorti en 1999 avec en prime, l’Ep Oceans Without Shores. Le deuxième contient l’album, une fois de plus, entier Among Majestic Ruin ainsi que des démos. Comme le nom l’indique seulement les sorties chez Relapse sont regroupés ici et vous n'aurez pas le droit au petit dernier, Cloaked By Ages, Crowned In Earth.

Morgion, c’est un mélange entre le Death Old School, qui est son style originel, le Doom et d’importantes nappes de clavier kitsch mais percutantes. Malgré cette description qui rapproche inévitablement ce groupe de grands noms du genre comme My Dying Bride, musicalement, le rapprochement n’est pas si évident car les Américains ont leur identité qui ont fait leur succès. Rien qu’au niveau vocal le chant est plus guttural que celui d’Aaron Stainthorpe et le chant clair n’en est pas vraiment puisqu‘il parle et chuchote plutôt qu‘il chante, comme dans Ataraxie (qui ne cache pas l’influence qu’a eu Morgion sur leur musique.) du reste. On retrouve d’ailleurs cette même ambiance poisseuse et cette dualité entre Doom et Death Metal avec un coté sale et poisseux sur les guitares qui nous transporte dans des messes noires au fin fond des catacombes.

Dualité entre Doom et Death Metal mais aussi dualité entre passage violent très Death Metal et passage planant avec des arpèges. On pourrait presque parler de PostDoom car on est souvent à la frontière (parfois franchie) du Postcore et on retrouve un peu de Neurosis dans les compositions de Morgion. Ce qui n’est bien entendu pas pour me déplaire.

Les deux cd se valent niveau qualité mais ma préférence va tout de même au deuxième contenant Among Majestic Ruin dont les mélodies sont plus entêtantes et entraînantes («  Relic Of A Darkened Past » et « Basking Under A Blacksun Dawning » en tête). Il n’en reste pas moins qu’il y a de superbes titres sur le premier cd dont « Mundane » qui laisse une gros point d’interrogation. Comment un titre aussi énorme n’a-t-il pas fini sur un des albums et comment est-il resté dans l’ombre tout ce temps ? En effet, l’Ep Oceans Without Shores qui contient ce titre devait sortir en 1999 mais n’est sorti qu’en 2008 avec cette compilation.

Donc achat, pas achat pour cette compilation ? Pour le fan qui n’a connu Morgion que sur le tard et qui ne possède pas encore ces deux très bons albums, l’achat de ce double cd et de ses 2h 30 de musique est évident d’autant plus que le prix est abordable. Pour celui qui possède déjà ses deux albums, l’intérêt est plus limité car hormis le fameux Ep, il n y rien d’immanquable puisque les démos ont comme souvent un intérêt très limité.
En tout cas, toutes ces intentions de la part de Relapse sont très louables et permettent de ne pas faire oublier ce groupe dont l’influence sur la scène Doom/Death n’est plus à démontrer.


Disque 1:
1. The Serpentine Scrolls/Descent to Arawn
2. Canticle
3. Solinari
4. Nightfall Infernal
5. All the Glory...All the Loss
6. Blight
7. The Last Sunrise
8. Mundane
9. Symphonie der Gravens
10. Canticle (Alternate Version)

Disc 2
1. Relic of a Darkened Past
2. In Ashen Tears (Thus I Cry)
3. Travesty
4. Basking Under a Blacksun Dawning
5. Invalid Prodigy
6. Mundane (Demo)
7. The Serpentine Scrolls/Descent to Arawn (Demo)
8. Phoenix Moons (Instrumental) (Demo)
9. All the Glory...All the Loss (Rehearsal Track)