Articles Retour

Witches au Japon : carnet de route (Dernier jour)

mardi 13 juin 2017 - Nostalmaniac
Nostalmaniac

Le Max de l'ombre. 29 ans. Rédacteur en chef de Horns Up (2015-2020) / Fondateur de Heavy / Thrash Nostalmania (2013)

La tournée japonaise de Witches s'est terminée lundi à Anjo, toujours dans la région du Chūbu. Retour en texte et en image avec Sibylle, frontwoman de la formation.

 

Anjō,
11 juin
Dernier concert de la tournée.



Pas très loin de Nagoya, nous retrouvons certaines personnes venues le premier soir et cela donne au concert une ambiance un peu familière.

Comme pour toutes les autres dates, c'est un club bien équipé tant au niveau sono, lights que backline.

Toutes les salles sont climatisées, les scènes aussi et il y a toujours des barrières devant la scène. Toujours des backstages.



La salle d'aujourd'hui est la seule accessible de plein pied. Les autres avaient toujours un escalier pour accéder à un ascenseur ou comme hier des escaliers très pentus sur plusieurs étages ce qui n'était pas forcément pratique. Toutes les salles n'étaient pas en sous-sol, certaines étaient dans les étages.

Comme nous devons prendre l'avion le lendemain, nous devons plier bagage assez rapidement sans pouvoir s'éterniser comme habituellement.
Nous avons donc pour une fois minuté notre set afin de ne pas déborder sur l'horaire de départ. 

L'ambiance fut encore une fois complètement folle.

Nous avons, comme pour le concert à Nagano la veille, joué "Rising Witches" (morceau bonus de l'édition japonaise du CD "Thrashing The Hunt") avec Warzy (Hate Beyond) en guest guitariste.



Le public est content de nous voir, de pouvoir parler avec nous, prendre des photos, de nous remercier d'être venus au Japon, etc. 
Ils nous demandent aussi tous quand on reviendra... Bientôt, j'espère !











Ce fut un dépaysement total. La découverte d'un pays que nous ne connaissions pas et que nous avons pu un peu découvrir grâce aux quelques jours off.
C'est une belle expérience que nous garderons dans nos coeurs.

Un grand merci à Warzy qui a rendu possible cette tournée !

***