Chronique Retour

Album

09/12/14 - U-Zine

Sonic Syndicate

Only Inhuman

LabelNuclear Blast
styleElectro Death Mélodique
formatAlbum
paysSuède
sortiemai 2006
La note de
U-Zine
7.5/10


U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

En s’imposant comme étant le plus gros label Metal en Europe, Nuclear Blast a toujours su faire grandir ses chouchous pour les mener le plus loin possible en ce qui concerne la notoriété. On pensera logiquement à In Flames, Hypocrisy, Immortal ou bien encore Dimmu Borgir qui aujourd’hui affole les compteurs des charts mondiaux et tout particulièrement ceux concernant l’Europe. Tout ça pour vous dire, que bien évidemment, pour un jeune groupe qui voit ses pères remplir des stades et tourner sans cesse à travers le monde, ça donne forcément le désir de suivre les voies empruntées par ceux-ci et tout naturellement, d’être signé dans les fameux labels en question. Nuclear Blast fait donc partie de ceux là et après avoir été sollicité par tant de jeunes formations, celui-ci eu la bonne idée d’organiser en 2005, un grand concours réunissant un jury composé par des pionniers de la scène allemande ainsi que des journalistes de la presse locale. Plus de 1500 groupes participèrent et c’est justement Sonic Syndicate - à l’époque déjà chez Pivotal Recordings et avec un album à son compteur - qui fût choisi !

C’est donc fin 2006 que le groupe retournera a ses occupations pour nous concocter ce nouvel album intitulé « Only Inhuman ». A la production nous retrouvons une nouvelle fois Jonas Kjellgren et son Black Longue studio, un producteur qui monte mais surtout qui impressionne avec son excellent son, moderne, puissant et qui plonge totalement dans le concret laissant le superflu de côté. Bon, ici, il s’agit d’un groupe dans la lignée d’un Disarmonia Mundi ou bien encore In Flames. La plupart d’entre vous s’attarderont sur le look plus ou moins « fashion » des membres du groupe pour finalement taper une fixation sur la magnifique bassiste du groupe - soit disant « be » au passage –. Bon le look ok, mais il ne faudrait pas s’attarder sur ce sujet, Sonic Syndicate est un groupe de musique et qui le fait bien ! Aux premiers abords, vous remarquerez ce duo de chanteurs dont l'un s’occupe du chant pendant que l’autre s’entête a hurler du mieux possible. Pour les comparaisons, on pensera naturellement à Atreyu pour la voix criarde même s’il n’est en aucun cas question de metalcore ici, et pour le chant, encore une fois Disarmonia Mundi s’emble être la meilleure comparaison possible.

Dans les compositions, on est en plein dans du death mélo next gen, à savoir un clavier et des samples électroniques, le tout mêlé à des guitares rythmiques plus ou moins mélodiques par moments, en particulier dans les refrains. On notera que l’album comporte de grosses bombes telles que « Denied », « Psychic Suicide », ou bien encore la ballade « Enclave ». Musicalement, rien de très original en somme mais c’est tellement carré, professionnel, juste, constant, démonstratif, qu’on peut difficilement descendre quoi que se soit. Juste le fait qu’à l’écoute de « Soulstone Splinter » présent sur le premier album, on se rend compte que le groupe peut virer du bon à l’énorme et malheureusement pour vous, « Only Inhuman » n’est que bon.


01. Aftermath
02. Blue Eyed Fiend
03. Psychic Suicide
04. Double Agent 616
05. Enclave
06. Denied
07. Callous
08. Only Inhuman
09. All About Us
10. Unknown Entity
11. Flashback

Les autres chroniques

Album

sept. 2008 U-Zine

Sonic Syndicate

Love and Other Disasters

Album

nov. 2009 U-Zine

Sonic Syndicate

Rebellion (single)

Album

août 2010 U-Zine

Sonic Syndicate

We Rule the Night