Chronique Retour

Album

09/12/14 - U-Zine

Darkthrone

Transilvanian Hunger

LabelPeaceville Records
styleTrue Black Metal
formatAlbum
paysNorvège
sortiefévrier 1994
La note de
U-Zine
9.5/10


U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

Un an après la sortie du sinistre Under a Funeral Moon, Darkthrone jaillit des ténèbres avec le mémorable Transilvanian Hunger. Album qui d'une part a engendré l'étiquette "True BM" et qui, d'autre part, ne cesse aujourd'hui encore de tourmenter la scène black metal. Entre-temps, Zephyrous se sépare du groupe pour peu à peu se faire oublier et Darkthrone décroche un line-up resté tel quel à l'heure actuelle. A noter que la première édition de l'album, sous-titrée "Norsk Arisk Black Metal", est devenue "True Norvegian Black Metal" sur les prochaines éditions.

Autant le dire tout de suite, je ne m'attarderai pas longuement sur cette chronique pour la simple et bonne raison qu'il existe sans doute une bonne centaine de critiques de cet album rien que sur internet et que d'autres l'ont mieux fait que moi. J'ai tout de même estimé important d'écrire une chronique de cet album pour faire une référence sur le site. Non seulement ça, mais aussi parce qu'on ne peut pas parler de black sans parler de Darkthrone et qu'en l’occurrence, Transilvanian Hunger est l'un des plus grands disques du groupe. Je tâcherai donc de ne pas passer par quatre chemins et d'aller à l'essentiel...

Transilvanian Hunger apparaît en 1994 à la suite du saillant Under a Funeral Moon. Ici, Darkthrone nous livre la même recette que dans le précédent opus : un chant d'outre-tombe, des riffs intenses, malsains et hypnotisants tant ils renferment de noirceur, une batterie détonante ; Fenriz blaste durant presque toute la durée du disque et ne semble pas casser les bras. Les textes sont tout aussi blasphématoires que dans les albums précédents, d'ailleurs, c'est Varg Vikernes (yo) qui a écrit la moitié des textes... A l'égal de son prédécesseur, le son de Transilvanian Hunger se révèle extraordinairement cru, glacial et puissant. Mais on constate malgré tout une légère nuance. A l'opposé de Under a Funeral Moon, Transilvanian Hunger déborde de monotonie et il en découle une atmosphère effroyable et bouleversante qui nous était inconnue jusqu'à présent. Alors que sur le précédent album, il n'y avait que quelques rares morceaux comme "Natassja in Eternal Sleep", par exemple, qui étaient dotés de cette allure tragique et spécifique à Transilvanian Hunger.

Le fait que je ne me sois pas attardée plus longuement sur cet album ne signifie en rien que cet album est dénué d'intérêt. Loin de là, Transilvanian Hunger est un véritable monument de noirceur et de haine et il est l'un des meilleurs albums de ce groupe-phare. Avec des albums tels que Under a Funeral Moon, Transilvanian Hunger ou A Blaze in the Northern Sky, Darkthrone est indiscutablement le groupe qui symboliserait le mieux le genre musical black metal. Au final, cet album, cabalistique et subjuguant, est de première nécessité.

1. Transilvanian Hunger
2. Over Fjell Og Gjennom Torner
3. Skald Av Satans Sol
4. Slottet I Det Fjerne
5. Graven Takeheimens Saler
6. I En Hall Med Flesk Og Mjød
7. As Flittermice As Satans Spys
8. En As I Dype Skogen

Les autres chroniques