Chronique Retour

Album

09/12/14 - U-Zine

Necromantia

IV Malice

LabelBlack Lotus
styleBlack Metal
formatAlbum
paysGrèce
sortiejanvier 2004
La note de
U-Zine
6.5/10


U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

Vous en avez marre de Necromantia ? Eh bien réjouissez-vous, car il se trouve être le dernier des disques de ce groupe culte grecque, réédité par Black Lotus Records, et qui n'a pas encore été chroniqué. Il se nomme IV Malice, et il est donc le troisième full-lenght de Necromantia, qui, à l'origine était sorti chez Black Lotus Records en 2000. Il sort suite au EP Ancient Pride, et il faut dire que par rapport à ce dernier, ça fait un grand vide...
Vous pouvez sans problème vous fiez aux apparences, la pochette du disque est moche, je vous laisse deviner la musique qui suit.

On ne va pas tourner autour du pot, IV Malice est un album moyen, bien trop moyen, lorsqu'on le compare avec un certain Ancient Pride, ou avec le fameux Scarlet Evil, Witching Black. Cet album contient précisément huit titres, et hormis quelques exceptions, on s'ennuie fermement à l'écouter de ceux-là. En parlant d'exceptions, je pense notamment à "Invictus", et au petit solo de basse qui introduit le morceau - car oui, la basse à 8 cordes est toujours d'actualité, s'avère toujours aussi présente et occupe toujours une place dominante, disons, dans la musique de Necromantia. Enfin bref, revenons en à ce cinquième titre. Il est un morceau de Black Metal que l'on peut qualifier d'Atmosphérique, et "occulte", terme tant employé pour designer le Black de Necromantia. Il est sombre, ultra-sombre, surtout durant les passages lents et bien atmosphériques, purement intenses, où l'on entend des choeurs de voix. Il n'est alors pas sans dire que "Invictus" est la quintessence de IV Malice.
Par ailleurs, on dispose de titres qui ne se révèlent pas mauvais, mais qui n'excellent pas non plus : "Malice" pourrait être un très bon titre, si ce qui suivait le début du morceau n'était pas aussi chiant à écouter. On pourrait cependant remarquer qu'il s'y trouve un solo de guitare néo-classique, puis constater finalement que, contrairement à dans "Scarlet Evil, Witching Black" (par exemple), Necromantia ne nous livre pas une profusion de ces soli dans ce nouvel opus.
Avant de boucler cette chronique, il faut savoir que ceux qui ont en leur possession la réédition de chez Black Lotus Records disposent, en plus, d'une sympathique reprise du titre "Mordor" de Running Wild.

Bon, je pense que tout a été dit. IV Malice est l'indigne successeur de Ancient Pride, et si vous eu l'occasion d'écouter ce dernier, Scarlet Evil, Witching Black, ou ne serait-ce que Crossing the Fiery Path, vous serez probablement amèrement déçu à l'écoute de ce nouvel opus.

1. The Blair Witch Cult
2. Those Who Never Sleep
3. Disciples Of Sophia (The Templars)
4. Murder, Magic And Tears
5. Invictus
6. Malice
7. Circle Of Burned Doves
8. Bonus track: Mordor (Running Wild cover)

Les autres chroniques