Chronique Retour

Album

09/12/14 - U-Zine

Mnemic

Mechanical Spin Phenomena

LabelNuclear Blast
styleIndus
sortieseptembre 2003
La note de
U-Zine
8/10


U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

A l’heure où Fear Factory n’est plus et que peu de groupes allient technicité et indus dans leur compo, il fallait à tout prix trouver un successeur ! Et en Mnemic, la relève est plus qu’assurée !
En ce mois de Septembre, les danois de Mnemic nous sortent leur premier album, après un E.P. plus que prometteur, sur le label de Nuclear Blast qui, grâce à ses moyens, aura de quoi propulser Mnemic au sommet.

Pour résumer, Mnemic est un croisement entre du Fear Factory, voire du Straping Young Lad, et du Meshuggah. Vous allez-vous dire, mais comment peut-on comparer un groupe à ces trois monstres du metal ? Ma réponse est simple… Ecoutez-le !

En effet, l’album débute avec l’excellent Liquid, c’est lourd, c’est efficace mais c’est surtout complexe ! Oubliez les structures des plus classiques : « couplet – refrain – pont – couplet », avec Mnemic, à l’égal de Meshuggah, c’est totalement déstructuré ! Ca part dans un sens, avant de virer de bord sur une autre mélodie, tout en gardant la ligne conductrice des premiers riffs qui reviendront implacablement beaucoup plus tard dans le morceau.

On enchaîne avec une petite tuerie dénommée Blood Stained, qui sera d’ailleurs remixé sur l ‘édition digipak d’une façon bien médiocre (je n’épiloguerai donc pas sur ce remix qui clôture l’album), débutant avec des riffs de guitares bien lourd, mais surtout hachés avant que la voix ne vienne rajoutée une touche indus grâce au formidable travail de mixage fait sur cet album !

L’album s’enchaîne donc très facilement avec leur single Ghost, efficace, mais pas assez rageur et froid comme peut l’être DB’XX’D avec sa force influence Strapping Young Lad. Ce morceau, est peut-être LE chef d’œuvre de cet album et représente parfaitement le groupe : un univers glacial et technique avec une structure des plus inconventionnelles, sans jamais perdre pied, le tout produit par des samples en veux-tu, en voilà, un Mircea à la gratte en état de grâce nous assommant avec des riffs bien lourds et hâchés, une batterie au tempo des plus rapides, et un chant mi-mélodique – mi-coreux, le tout entremêlée avec des élancées lyriques et mélodiques ou les parties de chant clair, nous rappellent Burton C. Bell.
Enfin, le CD s’achève sur un magnifique Zero Gravity avec une intro des plus planantes, rappelant les longues intros de SYL tout ça dans un univers des plus mécaniques et compact qui met l’auditeur mal à l’aise…

En bref, cet album n’est hélas pas accessible à tous, du fait de ses compos plus que particulières, moi-même, je n’ai apprécié à la seconde écoute.
Malgré les quelques défauts du groupe dus à la jeunesse du groupe et à leur manque d’expérience, Mechanical Spin Phenomena est une petite merveille qui laisse entrevoir une énorme tuerie pour leur prochain album. Un groupe à suivre donc…

1. Liquid
2. Blood Stained
3. Ghost
4. DB'XX'D
5. Tattoos
6. The Naked And The Dead
7. Closed Eyes
8. Mechanical Spin Phenomenon
9. Zero Gravity
10. Blood Stained (Rhys Fulber's Euphoric Recall Mix)

Les autres chroniques

Album

sept. 2004 U-Zine

Mnemic

The Audio Injected Soul

Album

janv. 2007 U-Zine

Mnemic

Passenger

Album

janv. 2009 U-Zine

Mnemic

Sons of the System